Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 06:30

 

Département  40 - LANDES
 

Le bourg :

Cette tour appartient elle à l'église ?   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune d'Hontanx est située à 17km au Sud-Est de Mont de Marsan ( voir ce bourg fortifié) et à 14km au Nord de Aire sur l'Adour.

 

   Coordonnées :

43° 49′ 28″ N 0° 16′ 15″ W
  43.824444°  -0.270833°

 

L'église :

    L'extérieur :

La découverte

    Il faut gravir une petite colline pour arriver dans l'ancienne bastide et en arrivant, le spectacle est magnifique.

   Je descends de mon destrier et timidement je m'approche de cette tour-porte. J'étais venu en ce lieu pour voir une église fortifiée et je me retrouve face à une tour-porte de rempart.

Me serais je trompé de bourg ?

    

Voila un puzzle à reconsturtuerJ'ai des doutes

       La tour est impressionnante et ne ressemble pas à un clocher :

 * Un clocher n'a pas de trou béant à sa base menant... dans une rue.

 * Un clocher possède souvent des abats-son.

 * Un clocher est toujours collé à son église ou fait parti de l'église.

Mais où est l'église ?

 

L'enquête commence

* En inspectant mieux le bâtiment proche de la tour, je comprends ma méprise.

* Cette tour est reliée par une passage à une église moderne.

* La haute construction est devenue au 19ème siècle le clocher, mais à l'origine, c'était la tour-porte de la bastide fortifiée.

* La tour, construite en briques rouges, mesure une quinzaine de mètres de hauteur avec une base carrée de 5m de coté.

* L'ouverture de 3m de large, avec une arcade en pierre de Mont de Marsan, était la porte d'entrée du bourg.

* Aujourd'hui, ce serait plutôt la porte de sortie    puisqu'il faut passer à sa droite pour entrer dans la rue principale de Hontanx et dessous pour sortir.

* A mi-hauteur, une porte permettait l'accès à la tour depuis un chemin de ronde aujourd'hui disparu.

 

Les peintres devraient venir ici immortaliser cette tourLes défenses supérieures

* Voila une architecture que j'ai peu vue en France.

* Sous un toit de tuiles à 4 pentes, un imposant hourdage permet le guet, le tir de défense (par les ouvertures carrées) et le jet vertical sur les 4 faces.

* Mais le plus surprenant sont les mâchicoulis sur arcade.

* L'association hourds+mâchicoulis permet une défense rapprochée très efficace.

 

    L'intérieur :

      La magnifique tour ne se visite pas, et je n'ai pas trouvé d'autochtone pour m'aider à obtenir le visa. 

  Qu'importe, je vais découvrir rapidement l'église qui n'est pas médiévale. 

 Tout est linéaire et symétrique. La modernité est présente et pourtant il y a des gravures, peintures, sculptures presque intemporelles. Je quitte rapidement ce lieu qui n'est point pour un guerrier-chevalier-castellologue.

    Avant de laisser ce bourg, je jette un dernier regard vers la tour si extraordinaire.

 

 

Histoire de l'église et du bourg :

* En 1108, dans un acte de donation du Vicomte (voir titres de Noblesse) de Marsan, Bonnelus de Fontanellis est cité en témoin, (Fontanelli ou Fontani semble être le nom des terres entourant la colline. Ces terres comportent de nombreuses fontaines).

* En 1279, le seigneur d'Astang fait hommage au Vicomte de Béarn et à la Vicontesse de Marsan pour ses terres et son château. De nombreux historiens supposent que ce sont ceux de l'actuel Hontanx.

* En 1298, la Vicomtesse fait édifier une fortification plus importante à Hontanx suite au conflit qui l'oppose au Vicomte d'Armagnac.

* En 1331, création d'une bastide. La prospérité et la sécurité attirent la population environnante.

* Au milieu du 14ème siècle, construction d'une première église (située à 500m de celle-ci).

* En 1860, l'ancienne église paroissiale menace de s'effondrer.

* En 1861, début de construction de l'église actuelle s'appuyant sur les restes du château fort.

* En 1880, fin des travaux de l'église.

* En 1881, l'ancienne église médiévale est détruite.

* En 1962, la tour de l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Martin) est libre et gratuite depuis la place du village. La visite du clocher et des fortifications est interdite.

 

Mâchicoulis et hourdage pour défendre l'église

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

Pierrote 22/09/2016 20:04

H eureuse je suis redécouvrir ce lieu
O ù n’est, en fait, grand chose de religieux !
N ‘ai-je depuis deux années d’avis changé :
T out me siet dans cette tour-porte-clocher
A u hourdage dont je suis toujours « mordue » !
N ‘ai-je d’yeux que pour ce bâti venu du
X IVe siècle et si inattendu* :

G ardien de la bastide fut-il antan;
U ne entrée fortifiée. Puis dans le temps
Y vint s’appuyer moutier catholique
E levé sur ruines d’un castel antique.
N ‘est-ce point une histoire extraordinaire ?
N ‘étaient mie sots habitants de naguère !
E pargnèrent, en outre, attributs de guerre.

N e saurai-je rien de plus là ajouter,
O ù mon premier écrit a révélé
T out ce que de cette tour je pensais.
A cela près, qu’oublié brique j’avais…

B ien incapable suis-je de vous dire pourquoi
E n ce lieu ne m’a dérangée… Je crois
N ’être pas logique !… Mais quand dans bel voyage
E st-on invité, n’y est nul dommage !

P orte en hauteur j’avais omise ici :
S ymbole du Moyen-Âge, je l’aime aussi !

* je parle de la tour-porte-clocher, pas du moutier dans son ensemble.

Le Chevalier Dauphinois 22/09/2016 20:26

* La tour d'un château médiéval servant de clocher est assez unique en architecture. Unique ne signifie pas rare.
* A Arthez de Béarn, l'église du 19ème siècle a été construite en utilisant la tour de l'ancien château fort (voir mon article).
* Il est fascinant de constater que nos "anciens" mélangeaient les styles architectures et les époques.
* En notre siècle, dès que l'on veut ajouter une construction récente à un vieux bâtiment, les associations crient "au scandale" !
--- Exemple : Pyramide du Louvre, Colonne de Buren.....
* Pourtant, dans 100 ans, ces initiatives seront "glorifiées" !

Anne la Dauphinoise 26/03/2014 23:28

C omme il me sied cet endroit découvrir !
L 'envie nous donne sur place d'y courir !
O r, grâce à vous, pouvons déjà rêver :
C 'est beaucoup !... Merci de nous y aider !
H eureuses images transformées en "tableaux"
E t le puzzle sont artifices géniaux !
R edites-moi : Chevalier êtes bien ?

T out laisse à croire qu'êtes aussi magicien !
O ncques ne saurait mieux être mis en valeur
U n tel espace : pour moi, est-ce "accrocheur".
R avivée est ainsi beauté d'antan,

P our autant qu'ait disparu maintenant...
O uvrage d'un autre temps avez trouvé.
R udoyé n'est-il pas par les années.
T our, porte, clocher : est-ce les trois à la fois
E ntremêlés, mais savons qu'autrefois

D ernier usage n'était pour ce bâti :
'
H istoire nous conte que moutier n'était mie...
O utreplus, une bastide est là citée.
N e sais-je pourquoi, ce nom sait m'emporter
T rès loin dans mes rêves; est un peu magique...
A lors, en songe, me reviennent, magnifiques,
N ombreux couverts, portes, halles et même remparts.
X fois, sur eux ai-je porté mon regard.

L a découverte de cette porte, cependant,
A quelque chose de merveilleux, vraiment.
N ulle part, n'ai-je miré un tel édifice
D oté d'un hourdage : c'est un vrai délice !
E t qui plus est, avec mâchicoulis
S ur arcades... Suis sûre que même ennemis

G agnés furent par ce "spectacle", fascinés.
U n tant moins, de près, à n'en point douter :
Y devait-on pluie de pierres recevoir !
E t chemin de ronde, qui n'est plus à voir -
N ous reste son huis; pouvons l'imaginer -
N 'était pas mince obstacle pour approcher.
E t sur rempart aussi fallut compter !

N antie de tous ces éléments visibles -
O u non - m'a t-il été dès lors possible
T raverser les siècles (et tout le pays !)
A vec moult de joie... M'avez ravie !

B ien avez su faire comprendre que ce lieu
E st unique, même si l'on en voit que peu.
N e saurai-je image troisième oublier :
E st vue du hourdage à nous faire pâmer !

P eut-être que j'exagère un petit tant !...
S ont mes rêves ainsi encore plus charmants !

Le Chevalier Dauphinois 28/03/2014 20:18



Magicien hélas je ne suis point


Mais j'avoue que les muses parfois modifient mes images quand je m'endors.


Ainsi mes artices sont modifiés par la magie des rêves.



Anne la Dauphinoise 26/03/2014 08:30

Je voulais vous demander : lorsque vous mettez un lien dans un article de castel nous menant à une église fortifiée, est-ce que cette église apparaîtra plus tard comme un article "normal" ? ou
est-ce que vous jugez que son article est paru puisqu'il y avait un lien ?
Je suis pénible, mais je n'aime pas "devancer" vos articles s'ils doivent paraître un peu plus tard (sauf exceptions)
Cet article me sied moult, aussi je veux savoir si "je me lâche" de suite ou non !

Le Chevalier Dauphinois 26/03/2014 09:07



Lorsque je fais un lien, il y a 2 cas :


1 - L'article lié a déjà été publié (ce qui n'est pas le cas ici).


2 - L'article lié sera publié officiellement dans 2 ans (environ). Cette méthode me permet d'étaler dans le temps, pour les visiteurs abonnés ou les fidèles, la description d'un même
bourg ou d'un même  canton. Avec ce lien, je facilite le référencement pour Google, car c'est lui qui m'apporte la grande majorité de mes visiteurs.


** Il faut savoir que pour varier les thèmes et les départements, j'ai des articles avec une date de publication en 2018. Pour être vu par le Roi Google 1er, je me dois de les signaler à sa
majesté par.... des liens.