Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 06:30

 

Département :   40 - LANDES

 

Le bourg :

Ce ne ressemble pas à une église fortifiée !  Situation  (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Bégaar est situé à 22km au Nord-Est de Dax et à 5km au Sud-Ouest de Tartas.

  Coordonnées du bourg :

43° 49′ 37.92″ N 0° 50′ 57″ W
 43.8272°  -0.849167°

 

L'église :

    L'extérieur  :

La découverte

Il y a un mariageHooo, c'est beau !

    Les dentelles, rubans et fleurs entourent la construction.   Hooo, c'est beau !

   Cela me change un peu des ruines protégées par des épineux et orties.

   Les jolies princesses en robes d'apparat ne doivent pas me distraire. Je dois me concentrer pour découvrir les défenses de cette église.

 

L'enquête commence

    Bien que je sois très attentif, je ne distingue aucun système défensif. Le mur de l'abside, renforcé par de petits contreforts en grès coquillé,  présente une curieuse consolidation récente. Pensez vous que ce soit une salle de repli dont les ouvertures ont été obstruées ?

   Je décide de vérifier ma théorie en regardant le mur extérieur de la nef et... rien. Aucune trace de fente de tir, ni de corbeau porteur de mantelet (voir vocabulaire).

Suis je vraiment devant une ancienne église fortifiée ?

Un clocher avec des ouvertures comme un crénelage

Voilà enfin les défenses

      Je continue ma recherche d'indices quand soudain, je suis en arrêt.

   Je suis si impressionné que mon portrait apparaît dans l'image. (j'avoue que ce n'est qu'une ombre en bas à droite... mais c'est bien moi, le chevalier... sans armure il est vrai ;) ).

   Devant moi, un clocher-tour se fait bronzer montrant sa jolie petite archère droite et 2 curieux corbeaux dans l'alignement de la fente. La fonction de ces corbeaux au même niveau m'échappe.

Était ce une bretèche détruite ou... ?

  En haut, je suis heureux de voir les classiques ouvertures d'une salle de repli encadrée par 2 contreforts.

 

L'autre coté

  Je suis si heureux de ma découverte que mes jambes me portent rapidement vers l'autre entrée. De puissants contreforts sont visibles et attirent le regard vers d'autres ouvertures. J'ai en face de moi un véritable donjon quadrangulaire de défense.

 

    L'intérieur  :

  L'église est ouverte, mais il est délicat d'entrer avec des invités du mariage dans la nef. Je reste donc avec mes doutes. Mais, que vois je... il est temps de partir me sustenter.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle , construction de l'église.
* Au 14ème siècle, fortification de l'église (à vérifier).
* Au 17ème siècle, aménagement de l'intérieur de l'église.
* Au 20ème siècle, un crépi blanc est apposé sur les pierres.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint-Pierre-ès-Liens)est libre et gratuite depuis la place du village. La visite des fortifications est interdite.

 

Les fleurs attirent mon regard et m'empêchent d'observer les défenses

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

honorius 07/04/2011 10:50


toujours debout malgré tout et c'est le principal. Amitiés du vieux sorcier


Le Chevalier Dauphinois 07/04/2011 22:57



  Les églises ont souvent eu plus de chance que les châteaux forts. Rarement elles sont en ruine.



Ritournelle 07/04/2011 06:07


Vaillant Chevalier Dauphinois, bravo pour ton blog qui fourmille de sites, d'aventures, d'humour et de frissons !


Le Chevalier Dauphinois 07/04/2011 22:57



* D'aventures... oui j'en vis souvent (surtout quand les pierres tombent


* De frissons.. heu.. peur ou froid ?


* D'humour... Diantre, clown je deviens dans le grand cirque du web .



Anne la Dauphinoise 06/04/2011 23:09


là, Chevalier, je ne suis pas d'accord avec vous: le crépi n'est posé que "pour faire joli", cacher des moellons, ou du pisé,ou des imperfections, mais je ne pense pas qu'il renforce quoi que ce
soit...
Pour faire "plus moderne" a t-il a été posé ...
Heureusement que dans certains endroits (où je vis, et où je travaille notamment)les gens ont compris et défont méticuleusement ce que les autres s'étaient appliqués à faire... moche.... Et les
belles pierres réapparaissent. Et par chez moi, certaines constructions sont bien vieilles, même si elles ne datent pas toutes du Moyen-Âge.


Le Chevalier Dauphinois 07/04/2011 23:00



  La mode est la pierre apparente est "récentes". Ce que nous trouvons beau ne l'était pas au Moyen Age.


  Le joint était une cible importante pour les sapeurs. La solution était donc de cacher pierres et joints. Peut être que le maçon connaissait ce détail médiéval.



Anne la Dauphinoise 06/04/2011 21:16


Bien fol et triste choix des hommes de notre temps
De crépi recouvrir les belles pierres d'antan:
Le charme est rompu...
Mais les fleurs bienvenues !


Le Chevalier Dauphinois 06/04/2011 21:54



Quand l'argent manque dans les caisses, le choix rapide est pas cher est souvent LA solution pour consolider un vieil édifice.


  Les siècles futurs auront tout le loisir de réparer les "erreurs".



catcent 06/04/2011 13:39


C'est certain de voir arriver un preux Chevalier D.avec son destrier à un mariage, le marié devait se poser des ??? pour sa princesse... :)
Bye Chevalier bon mercredi


Le Chevalier Dauphinois 06/04/2011 21:25



Diantre... Mon charme irrésistible est même connu dans le contiment Américain !...