Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 07:30

 

Département :   40 - LANDES
 

 

Le bourg :

Là haut, sur la colline, je vais siffler !  Situation :   (--> le voir sur une carte)

     Le village de Bergouey est situé à 10km à l'Ouest de Hagetmau, à 28km au Sud-Ouest de Mont de Marsan et à 8km au Sud de Mugron.

  Coordonnées :

43° 40′ 10.92″ N 0° 43′ 11″ W
 43.6697°  -0.719722°

 

L'église :

    L'extérieur  :

L'approche

     Par sa hauteur, l'église est très souvent le bâtiment le plus visible dans un petit bourg. Celle de Bergouey, en plus de son clocher, est posée au sommet d'une colline.

La voyez vous ici ?

  Je vous sens dubitatif. Je me rapproche donc pour que vous la dégustiez.

 

Quelle puissance rustique

    Voilà une église Romane comme j'adore. Ce n'est pas une construction Gothique avec des gargouilles sculptées et des flèches ciselées cherchant à toucher le ciel. Je suis en face d'un robuste bâtiment.

    Les murs sont en moellon de garluche "Plio-Quartenaire" (je ne suis pas savant, c'est marqué dans mon fascicule  ) et en galets ferrugineux. Des contreforts, certainement apposés au 14ème siècle, sont en calcaire du Lutétien supérieur (dixit mon prospectus). 

Une église accrochée à un donjon médiéval

 

Les défenses 

     Un rempart entoure la construction, il ne semble pas être très dissuasif à notre siècle, mais des années de terre accumulée à sa base ont diminué sa hauteur relative.

  Il y a bien sur le puissant clocher-donjon carré. Ses dimensions le rendent  habitable et apte à la défense. Il est dépourvu d'archère (voir vocabulaire) ou de fente de tir, mais possède au sommet des ouvertures. Pour éviter d'être atteint par des flèches ennemis, elles étaient certainement obstruées par un mantelet en bois.

 

    L'intérieur :

        Souvent durant notre siècle, les églises sont fermées. Celle-ci ne déroge pas à la règle. Mais elle a une très bonne raison pour ne pas être accessible, l'église se refait une beauté.

   Si elle avait été ouverte, j'aurais vu une sculpture de Saint Loup (Saint Leu) avec son loup. Ce personnage est très "prisé" dans ce village puisqu'une fontaine proche de l'église lui est dédiée.

    Je me console en admirant le paysage vallonné.

Qui a dit que le département des Landes est plat ?

 

 

Histoire de l'église :

* Au début du Moyen Âge, le village dépend de la famille : Lataulade.
* Au 12ème siècle, construction de l'église.
* Au 14ème siècle, renforcement de l'église .
* Au 18ème siècle, ouverture d'une porte au rez de chaussée de la tour.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église Saint André est libre et gratuite depuis la place du village. La visite du clocher est interdite. 

Quel panorama vallonné !

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux et églises des Landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

catcent 09/03/2012 14:45

Magnifique, j'adore se bâtiment et bravo pour les gens qui la renove.
Bonne journée Chevalier D.

Le Chevalier Dauphinois 11/03/2012 08:22



  A la fin du 20ème siècle, un nombre important de Français ont pris conscience de notre patrimoine historique. Partout, des associations de sauvegarde luttent pour reconstruire une ruine,
de nombreux maires consolident églises et vieux murs.



Jacqueline 08/03/2012 21:36

J'ai dèserté votre site et je m'en repents amèrement...Car les moellons de garluche m'ont émerveillée!!!!Que n'ai-je perdu!!!
Je vous souhaite une bonne fin de semaine Chevalier

Le Chevalier Dauphinois 09/03/2012 13:10



  Heureusement que brochure détaillée j'ai, car point ce mot scientifique j'aurais posé dans mon article.



Anne la Dauphinoise 07/03/2012 22:29

Si vous me permettez de commenter votre réponse:
Je dirais plutôt: incroyable "gâchis" historique, dû à une femme (... ou à un homme... son mari) Quant à l'amour... je dirais surtout que le désir a été cruel, sous-jacent le désir de vengeance
pour Aliénor et le désir de nuire et s'imposer pour Henri II. L'occasion était trop belle, ils l'ont saisie. Toujours est-il que la Guyenne et le royaume de France en pâtirent pendant 300
ans...
Peut-être que les Anglais l'ont appelé "miracle historique"... Je vous le dirai lorsque j'aurai lu un livre sur Aliénor, écrit par un Anglais. Je présume que nous n'aurons pas la même opinion sur
le sujet !

Le Chevalier Dauphinois 08/03/2012 06:58



  Vous avez complètement raison. Votre analyse et surtout votre "résumé" est judicieux. Pour m'imprégner, avant de partir en vacances dans cette région, j'ai lu rapidement son histoire. Mais
je ne connais que peu sur la psychologie des personnages, ni sur les vraies conséquences et traumatismes des habitants, sur les rôles certainement ambiguës de certains seigneurs.


 



Esclarmonde 06/03/2012 21:23

Le clocher me plait particulièrement avec son toit en tuile et ce sud-ouest bien vert est magnifique avec cette lumière... Merci pour la découverte
Bonne soirée !
Esclarmonde

Le Chevalier Dauphinois 07/03/2012 13:21



Il y a une force et une douceur en ce lieu. La massive église n'est point embellie par des ornements Gothique mais dans ce cadre verdoyant, elle est magnifique.



Anne la Dauphinoise 06/03/2012 21:17

J'apprécie également le côté massif, puissant et sobre. Ce clocher-donjon (ou plutôt donjon-clocher) n'a rien d'un clocher, je trouve, et cela me plait.
Ce qui me chagrine est que cette église abrita bien certainement des Français en lutte contre d'autres Français (car il n'y eut pas tant d'Anglais "colons")... Drôle de situation dans cette
Guyenne...

Le Chevalier Dauphinois 07/03/2012 13:24



Le nombre important d'églises fortifiées dans les Landes montre la difficulté de vivre dans cette région en conflict. Qu'elle incroaybel curiosité historique due à "une femme". Ha, l'amour a été
cruel pour la Guyenne.