Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 06:30
 

Pays :

 ITALIE  
 

Région :

 LIGURE  
 
Province :
 Alessandria  

 

  Il est la haut, mon Graal !

 Le bourg :

      Situation :   (le voir sur une carte 

         La ville de Gavi se situe à 100km au Sud-Est de Turin, à 80km au Sud-Ouest de Milan, à 80km au Nord de Gêne et à 25km au Sud-Est de Alexandrie.

   Coordonnées du château :

44° 41' 29" N 8° 48' 19" E
 44.6916  8.805349

 

Le château :

     L'extérieur  :

La recherche

     En arrivant dans la ville de Gavi, je ne trouve pas de suite le château fort. Mon instinct de Chevalier-Castellologue me quémande de regarder sur les hauteurs.

   Je pressens de suite que la construction fortifiée en haut de la colline sera peu médiévale. Ses longues courtine, ses enchevêtrements de remparts ressemblent beaucoup à une construction de type Vauban.


Magnifique échauguette en poivrièreLa découverte 

   Pour découvrir cette forteresse, il faut monter par un petit sentier herbeux et rafraîchissant où, au détour d'un virage, je perçois des murs anciens que je ne peux dater avec précision.

   Rapidement, je comprend que le château fort a laissé la place à une forteresse du 17ème siècle. Mais comme ce site possède quelques pierres médiévales, et a été construit il y a plus d'un siècle, je me dois de le décrire.

   D'ailleurs, ce mur posé sur un rocher, n'est ce pas une "idée médiévale" ?

   

Rapide analyse 

     Ce type de mur, long, pentu, "sec" n'est pas médiéval. Pourtant, je me demande si ces trous (pour attacher les rênes des chevaux ?) n'ont pas 1000 ans, et si ce vestige d'échauguette sur console n'est pas son contemporain.

 

Il est temps de rêver

   Rapidement, je dois me rendre à l'évidence, de la construction médiévale, il ne reste que peu. ce n'est pas cette échauguette en briques avec ces fentes pour tir au fusil qui va me contredire. Puis celle-ci, avec son petit toit en tuiles rondes est amusante mais n'est point millénaire.

   Alors, je me console en admirant la richesse d'une position stratégique : Le panorama.

   Je ne regarde pas les fentes de tir non médiévale (à gauche) et je me concentre sur la beauté des collines et vallons que les soldats du Moyen âge ont certainement appréciés.

 

 

Histoire du château :

* Avant le 1er siècle, il semble qu'une fortification existe sur la colline.
* A l'époque Romaine, un castrum est construit.
* Au Moyen Âge, le site comporte de hautes courtines reliant deux tours de forme trapézoïdale.
* En 1625, l’armée Royale Française attaque la forteresse qui est mal préparée à résister au canons
* Au milieu du 17ème siècle, Vincenzo da Fiorenzuola en  collaboration avec l'architecte Bartolomeo Bianco modernisent les défenses pour résister aux nouvelles armes à feu. Le site devient une forteresse.
* A la fin du 18ème siècle, l'armée Bonapartiste occupe le site.
* Durant la 2ème moitié du 19ème siècle, le fort est démilitarisé puis transformé en centre pénitencier.
* Durant la guerre de 1914-1918, le fort est une prison.
* Durant la guerre de 1939-1945, le site est un camp de prisonniers.
* A la fin du  21ème siècle, l'ancien fort est confié à la Surintendance des Biens Architecturaux et du Paysage du Piémont. Des travaux de consolidation sont réalisés. puis le site est aménagé pour accueillir le public.
* Au 21ème siècle, la découverte de la citadelle est libre et gratuite depuis le sentier. La visite de l'intérieur est payante. Renseignez vous sur les dates d'ouverture.

 

La richesse d'un site médiéval est le panorama

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Italie médiévale
commenter cet article

commentaires

biker06 02/04/2012 20:43

Hello

Tiens voici un site qui pourrait vous interresser ! je rencontre son auteur assez souvent...

http://www.editionsdelarenaudie.fr/

@ + Pat

Le Chevalier Dauphinois 03/04/2012 18:58



  Il y a quelques années, j'ai acheté un des ouvrages de cet éditeur. Il m'avait servi à faire quelques randonnées dans l’arrière pays. Présentez mes amitiés respectueuses à cet auteur.



sittelle 02/04/2012 19:02

Quelle histoire... au fond chez nous au nord, c'est un peu plus facile de s'y retrouver, nos envahisseurs cousins étaient anglais ou allemands; au sud-est quels mélanges, il faut arriver à se
mettre en tête les pièces des puzzles ! merci Chevalier !

Le Chevalier Dauphinois 04/04/2012 18:13



C'est ce qui m'amuse dans l'histoire de France c'est qu'il y eut plusieurs histoires. Chaque province a combattu et supporté des envahisseurs différents donnant aux constructions des
architectures différentes.



nath 21/10/2011 15:27


Ma ché bello! ;-)


Le Chevalier Dauphinois 22/10/2011 00:17



J'adore quand tu me parle Italien... Quelle séductrice !



Anne la Dauphinoise 18/10/2011 23:25


Ce lieu me fait penser à Frédéric Barberousse (Alexandrie n'est pas loin)... J'imagine que lui, peut-être, vit les hautes courtines et les tours trapézoïdales que vous citez au Moyen-Âge.
J'aurais aimé pouvoir admirer le château ainsi, plutôt que de voir ces "fortifications à la Vauban".


Le Chevalier Dauphinois 19/10/2011 12:50



De la partie médiévale il ne reste que peu et , pas de chance, le château était fermé le jour de ma venue.



Esclarmonde 18/10/2011 21:34


La version médiévale des forts de Vauban du Briançonnais et de la vallée de l'Ubaye. Le paysage autour à l'air magnifique...


Le Chevalier Dauphinois 19/10/2011 12:51



J'ai pique-niquer assis sur un rocher en contemplant la plaine. Un souvenir qui est encore en moi.