Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 06:30
     Parfois, une fortification médiévale parait anodine, sans âme, sans intérêt, pourtant elle a vécu des aventures incroyables, eut la visite de personnages importants ou a été l'enjeu de querelleurs.
   "Mon" Dauphiné comporte quelques maisons fortes peu connues et pourtant très vivantes. Voici une petite curiosité nommée : "La Tour des Chiens".
 

 

Département :   38 - ISERE 

 

Le bourg :

   Situation :    (le voir sur une carte)

       Le bourg de Corenc se situe à 4km à vol d'oiseau au Nord-Est de Grenoble sur la D512 en direction de Saint Pierre de Chartreuse.

  La "Tour des chiens" est située sur les hauteurs de Corenc (à 530m d'altitude) un peu à l'Ouest.

   Coordonnées de la maison forte :

45° 13' 25.543" N 5+ 45' 13.774" E
 45.223762°  5.753826°

 

   Toponymie :    (voir l'article d'initiation)

Quel curieux nom pour une fortification !

    Un "bouche à oreille" prétend que le futur roi de France Louis XI (voir liste) alors Dauphin du Dauphiné (voir explication), aurait utilisé cette construction pour héberger ses chiens entre 2 chasses dans les bois adjacents.

  S'il est vrai que la région Grenobloise a accueilli de nombreuses fois cet illustre personnage, il se rendait plutôt dans les bois proches de la maison forte de Jarrie nommée "Bon Repos" (à 6 km au Sud) plutôt que celle-ci.

 Alors, d'où vient ce nom ?... Mystère.

 

La maison forte :

     L'extérieur :  

L'arrivée

    Pour trouver le site nommé "La Tour des Chiens", il faut monter au dessus du bourg de Corenc. Proche d'un stade sportif, après un double virage, une construction apparaît. Posée sur un plateau naturel, protégée sur 3 cotés par une pente dissuasive, cette construction dispose des atouts nécessaire pour se défendre contre des assaillants à l'époque médiévale.

 

Pourquoi une fortification en ce lieu

   La vallée du Grésivaudan est une large "route " entre la ville de Grenoble située en Dauphiné et l'axe Chambéry-Albertville situé en Savoie. Les escarmouches entre ces 2 provinces étaient courantes. Pour protéger Grenoble, il avait été aménagé de chaque coté de cette vallée des maisons fortes pour le guet et la signalisation.

  Évidemment, les Savoyards pouvaient aussi venir par le massif de Belledone au Sud ou par la Chartreuse (non, non, pas l'alcool, mais le massif montagneux ...pfff..... bande d'alcooliques ) au Nord-Est (voir cette carte). Des maisons fortes (14 sont citées) ont été construites aux pieds des falaises proches des axes de circulation descendant des montagnes.(Dans cette vallée, je vous ai déjà montré une autre maison forte nommée : La Tour d'Arces)

  La maison forte d'Arvilliers (ceci est son vrai nom) est posée en contrebas du massif de la Chartreuse.

 

Description

     La forme générale ne ressemble pas à un château fort, mais avec un peu d'attention, il est possible de voir une puissante tour d'une vingtaine de mètres de hauteur.  ( "Il est possible"...hihihi.... Comment ne pas la voir ! ).

     Sa forme carrée me fait penser à une construction d'avant le 13ème siècle. Si l'on excepte les ouvertures basses, la tour semble borgne. Cet indice est conforme à ma rapide datation. Les ouvertures hautes alignée ressemblent à un crénelage. Il n'y a pas de trace d'archère, canonnière, bretèche ou mâchicoulis (voir vocabulaire).

     Mais le plus surprenant sont les dimensions de cette tour la rendant habitable et l'absence de latrines. Y aurait il eu une reconstruction gommant les traces médiévales ?

    L'ouverture la plus basse ressemble à une porte médiévale située à plusieurs mètres du sol.

 

    L'intérieur

  La propriété est privée et la visite impossible.

 

 

  Histoire de la maison forte :

* Vers le 1er siècle (?),un opidum romain est (peut être) construit.
* Vers le 9ème siècle (après la mort de Charlemagne), il est probable qu'une construction fortifiée existe.
* Au 12ème siècle (?), une maison forte est construite.
* En 1204, André Dauphins (appelé parfois Guigues VI - voir liste)  donne la maison forte d'Arvillier aux "Chartreusines de Prémol".
*En 1211, les Chartreusines logeant à Vaulnavey échangent cette maison forte contre des terres (proche de leur "résidence") appartenant aux Chanoines de l’Eglise Saint-André de Grenoble. Ce lieu est nommé : Chavannerie (c’est-à-dire : une exploitation agricole).
* A partir du 16ème siècle,le nombreux propriétaires se succèdent.
* Vers 1789, Louis Besson, chevalier de l’Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis, le dernier des Sieurs d’Arvilliers s'enfuit (Une légende prétend qu'il aurait caché un trésor dans l'espoir d'un prochain retour).
* En 1792, la construction est réquisitionnée comme "bien national", puis revendue.
* Au début du 19ème siècle, un bâtiment nommé "La ferme" est construit en s'appuyant sur la tour.
* Vers 1867, une dame pseudo nommée "Fanny Oldi" aurait séjourné en ce lieu Elle aurait été cantatrice du Théâtre Royal de Prusse (?).
* En 1904, le feu ravage la construction.Il ne reste que la tour en pierre dépourvue des plafonds et boiseries intérieure.
* En 1954, les nouveaux propriétaires constatent qu'il ne reste que la puissante tour sans étage intérieur.
* Dans les années 1990, une analyse au Carbone 14 affirme que certains matériaux datent du 14ème siècle.
* En 1994, une expertise dendrochronologique (analyse des cernes du bois) sur le moignon d’une poutre de sapin détermine une date : 1346.
* Au 20ème siècle, sept familles vivent sur cet ancien site fortifié.
* Au 21ème siècle, la découverte  depuis le sentier est libre et gratuite. La visite est interdite : Propriété privée.

 

  Vers menu châteaux forts de l'Isère Vers Menu châteaux de l'Isère

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article

commentaires

Habitant de la tour des chiens 24/03/2011 16:41


Merci pour ce blog qui m'a apporté quelques informations à propos de ce lieu que j'habite depuis plus de 25 ans! Cette tour a en en effet été acheter par mon grand-père dans les années 50. Je vais
essayer de réunir d'autre information que je te ferais suivre par la suite.
Merci!


Le Chevalier Dauphinois 24/03/2011 18:39



Bien le bonjour Messire l'habitant de cette tour.


  Le but de mon blog est le partage. Si vous avez appris quelques détails sur cette beauté Dauphinoise, j'en suis très heureux. Et jattends avec impatience vos informations.



Tata Tounette62 24/06/2010 12:08


Merci pour la découverte.
Une tour bien imposante !


Le Chevalier Dauphinois 24/06/2010 21:20



Une tour habitable a toujours un coté majestueux dans la rudesse.



Floria 23/06/2010 23:46


Pas mal, je ne connaissais pas :)


Le Chevalier Dauphinois 24/06/2010 21:19



Les tours de guet ou les maisons fortes sont peu mises en valeur par des panneaux historiques. c'est un peu le but de mon blog, montrer d'autres constructions médiévales... je suis heureux de
surprendre ;)



gene 23/06/2010 23:36


Belle maison forte , ça me plairait bien d'y habiter . bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 24/06/2010 21:20



Si j'apprends qu'un appartement se libère, je te l'achète et nous y vivrons... en tout bien tout honneur bien sur.



nath 23/06/2010 11:40


Mais pourquoi le nom de tour des chiens? Y a-t-il une explication à cette appellation ?


Le Chevalier Dauphinois 23/06/2010 23:10



Avec les accents régionaux et le bouche à oreille (moins fiable que l'écrit) ce nom a du changer ou être transformé avec les siècles. La théorie des chiens du Roi est tenace, bien que je doute de
cette explication.