Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 07:30
    Ce blog est consacré aux châteaux forts d'origine médiévale. Cela vous le savez grâce au titre, mais avez vous remarqué qu'il vous montre très souvent des ruines méconnues, des bâtiments fortifiés oubliés, des constructions du moyen âge que nous ne regardons pas. En voici un exemple dans le petit bourg de Saint Chef en Isère... "Mon Dauphiné".
 

 

Département :   38 - ISERE 

 

Le bourg

  Situation   (le voir sur une carte)

       Le petit bourg de Saint Chef se situe à 10km au Nord-Est de Bourgouin Jallieu et à 24km au Sud-Est de l'aéroport de Lyon Satolas.

   Coordonnées du bourg :

45° 38' 2.393" N 5° 21' 58.457" E
 45.633998°  5.366238°

 

  Origine du nom :   (Initiation à la toponymie)

     Le petit bourg a pris le nom de 'abbaye. L'église conserve la tête  (le chef) de Saint Theudère.  

 

Le château

    L'extérieur

Pourquoi suis je ici ?

    La plupart des touristes viennent à Saint Chef pour visiter l'ancienne église abbatiale du 11ème siècle avec ses peintures murales prestigieuses et uniques. Mais un chevalier (fut il Dauphinois  ) se rend dans cette cité pour ses vestiges fortifiés presque ignorés. (Menteur je suis car j'ai visité l'église, mais point fortifiée elle est, donc point dans ce blog elle sera).

 

1er indice

    Proche de l'office de tourisme, un plan de l'actuel bourg possède un indice faisant illuminer les yeux de votre chevalier .  Un contour de rempart tracé à la main montre l'étendu de la cité avant sa destruction. Je pressens déjà que les ruines seront minimales.

 

Une tour de l'enceinte ?

      Surpris je suis en découvrant ce château. Il se nomme : Château Teyssier de Savy.

  Bien que remanié au 18ème siècle et rendu habitable, il conserve quelques beautés médiévales comme une tour carrée et cette tour ronde avec mâchicoulis (voir vocabulaire) avec fentes de tir.

Était ce la tour d'angle du rempart de la cité ?

 

Tour du château seigneurial ?

   En suivant les contours de l'ancien fossé, mes yeux s'écarquillent devant une beauté immaculée. Disons presque immaculée .. La tour carrée, avec son ouverture d'entrée médiévale située à 5 mètres du sol, possède d'épais murs et un remblai de galets. 

 

    L'intérieur

  Les différents vestiges et bâtiments sont dans des propriété privées. La visite est impossible.

 

 

  Histoire du château :

* Au 6ème siècle, Theudère fonde une abbaye.
* Au 9ème siècle, le monastère Bénédictin devient puissant. Des centaines d'églises et une dizaine de prieurés lui sont rattachés.
* Au 10ème siècle, des fresques ornent la chapelle.
* Au 16ème siècle, l'église perd doucement de son prestige.
* En 1840, l'église est classée aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur des châteaux est impossible. La découverte des fresques de l'église est possible en visite guidée payante, renseignez vous sur les horaires.

 

  Vers menu châteaux forts de l'Isère Vers Menu châteaux de l'Isère

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article

commentaires

la cotentine 27/03/2010 18:55


très bel endroit vraiment !!! il faut payer pour voir l'intérieur de l'église..c'est quelque chose qui se répand hélas...les églises fermées aussi...


Le Chevalier Dauphinois 27/03/2010 19:28


Les peintures médiévales de cette église sont uniques. Si les quelques €uros servent à l'entretien, je ne faut pas le regretter.


gene 18/03/2010 21:29


beau château . bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 19/03/2010 08:30


Cet article n'est pas le mieux documenté, ni le plus vivant (d'ailleurs les images sont de piètre qualité) mais je me suis promis en ouvrant ce blog de décrire de nombreux châteaux et
ruines quelque soit leur méditisation.


Tata Tounette62 18/03/2010 19:29


Superbement réhabilité ce château.
Bonne soirée Chevalier


Le Chevalier Dauphinois 18/03/2010 20:08


Oui, une merveille proche d'un champs avec une ruine. C'est aussi cela la recherche d'un site médiéval. ;)


Anne la Dauphinoise 16/03/2010 22:26


Je vois que s 'aventurer dans le Bas-Dauphiné le Chevalier a osé !... Cela mérite d 'arrêter son "voyage" et de reculer de quelques pas dans le temps...
Mon 6e sens du "ressentir" est tout en émoi ici, devant votre "beauté presque immaculée". Il me semble respirer cette odeur de terre et de pierre qui émane de cette ruine ( les pierres ont bien une
odeur aussi, n 'est-ce pas ?) On y ressent le temps d' avant; on y est transporté... ( toujours ce mot qui "colle" à l 'esprit...)
Quant à l' histoire, seulement une bribe de guerre féodale, recueillie lors d' un autre "voyage": entre 1402 et 1405, il y eut la révolte des Torchefelon et Montcarra, leurs alliés ( au sud de St
Chef) contre l 'archevêque de Vienne, leur suzerain. D'où il en résulta ce que l' on imagine: les troupes de l' archevêque de Vienne incendièrent des châteaux "ennemis", et les Torchefelon et
Montcarra détruisirent notamment le château de St Chef. Ce fut tout de même le pape qui mit fin à cette guerre, en " déplaçant" l 'archevêque de Vienne à Besançon !....
Bon retour dans votre Haut-Dauphiné, Chevalier...


Le Chevalier Dauphinois 17/03/2010 06:53


Il y a bien longtemps que je n'ai pas mis le nez dans le haut Dauphiné. Cette croisade date d'il y a 6 ans.


kontomichos 16/03/2010 19:57


on à tellement l'abitude de notre département que l'on loupent souvent des choses pres de chez nous car on va voir ailleur, c pour cela que j'ai déçider de rester là ou j'habite et de découvrir
TOUT, à fin d'en faire profité tous le monde, locaux et dauphinois.
Aller fait nous plaisir, parle nous de Crémieux, c chez toi : 4 châteaux, village fortifier etc...
bonne chance
Blandine


Le Chevalier Dauphinois 16/03/2010 20:27


   Crémieux... Oui, je connais et je l'ai photographié en diapositive. Il faut donc que je les trie et les scanne. Travail assez long.
 Et puis j'ai envie de parler de ruines "loin de mon Dauphiné", car je rêve aussi en me rappelant mes vacances.
  Mais l'Isère ne sare pas abandonné, je te le promets.