Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 06:30

 

Département :   38 - ISERE

 

Le bourg : 

  Situation  (--> le voir sur une carte)

     Le village de Eyzin-Pinet est situé à 15km au Sud-Est de Vienne et à 13km à l'Ouest de Saint Jean de Bournay.

  Le château est à 1,5km au Sud de Eyzin Pinet dans le hameau de Pinet.

   Coordonnées du château :

45° 27' 39.762" N 5° 0' 5.299 E
 45.461045°  5.001472°

 

Le château :

    L'extérieur :

L'approche

    L'approche est un des moments intenses de la découverte castrale. Parfois la ruine se cache, elle se laisse voir de loin mais proche, elle disparaît. Mais j'y pense je vous avais expliqué cela dans un article à redécouvrir ici.

   Après une petite marche, j'arrive sur le plateau où la tour se dresse au dessus des arbres. Je pressens qu'elle a envie d'être séduite, alors, je lui tourne autour en faisant des ronds de jambe. Et là je lui vole quelques  secrets... Les voyez vous ?

 

Les particularités

     Au bout du chemin ombragé je distingue clairement que la tour est ronde (oui, c'était facile à deviner), haute (pfff, joueur je suis), et construite en briques. Ce hameau étant loin des montagnes, ce matériau est idéal. Quel choc pour votre chevalier, cette couleur rouge est assez inhabituelle pour "mes" ruines

 

La pierre est présente

       La brique n'est pas le matériau exclusif de cette tour, la pierre est présente. Sa blancheur est visible au sommet d'abord, sur ce que je suppose être le crénelage (voir vocabulaire), puis sur le système défensif. 

 

Les défenses

   Il y a d'abord cette haute et large fente. Pensez vous que ce soit une archère avec ébrasement double ?

  Puis, cette puissante bouche à feu prouvant que la tour fut encore habitée à la fin du 15ème siècle.

    L'accès dans la tour est dangereux, je préfère la sécurité en restant à l'extérieur pour trouver les traces du château. Une si haute et si belle tour ne pouvait être que le donjon d'un château.

    Mon imaginaire étant très développé, je crois discerner ses contours. Mais je préfère arrêter mes suppositions, et puis je vous laisse aussi un peu de découverte si un jour vos pas vous mènent proche de Vienne. 

 

 

Histoire du château : 

* Au 10ème siècle, un château sur motte (voir vocabulaire) aurait existé en ce lieu pour surveiller la vallée. La famille Pinet en serait les propriétaires.
* En 1080, la chapelle du château est donnée au monastère de Saint André le Bas de Vienne par le chevalier Bérillon. 
* En 1233, le château est possession de la puissante famille de Beauvoir.
* En 1242, au château de Pinet est signée la vente du château de Fallavier, possession de Guillaume de Beauvoir (de Marc) à Hugues de la Tour, évêque de Clermont.
* En 1277, Pinet est donné par Guillaume de Beauvoir à son fils Aymar.
* En 1333, dans son testament, Guigues de Beauvoir précise qu'il faut prélever certaines sommes sur les revenus de Pinet.
* En 1339, Humbert II (voir liste) vient visiter "sa bonne ville de Pinet".
* En 1343 Humbert II concède des franchises à Pinet.
* En 1344, le châtelain de Pinet doit répartir les sommes allouées pour les dommages causés par les "Savoyards" de Villeneuve-De-Marc aux habitants d'Hauterives et de Meyssiés.
* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre existe.

 

  Vers menu châteaux forts de l'Isère Vers Menu châteaux de l'Isère

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article

commentaires

Mickaël 25/09/2012 19:01

Bonjour. Je voulais vous remercier car votre blog m'a permis de trouver des renseignements sur Eyzin Pinet, commune actrice du polar qui vient d'être publié chez un éditeur. Je ne vais pas qu'il y
avait une tour médiévale.

Le Chevalier Dauphinois 25/09/2012 19:14



  Voila une conséquence que je n'avais pas imaginé en créant mon blog. Heureux je suis que ma modeste prose ait pu contribuer à personnaliser une énigme de polar.



Anne la Dauphinoise 02/07/2011 23:47


Si vous me permettez de répondre, une dernière fois, à votre réponse:
si vous le faites, et lorsque vous le ferez, ce sera le bonheur pour moi. De plus, je suis certaine que je découvrirai autant de noms de seigneurs que je pourrai en avoir alors.
Mais, comme bien j'ai compris, je ne verrai donc rien "que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie" pendant plusieurs années...


Le Chevalier Dauphinois 03/07/2011 18:40



Le problème pour le Nord Isère, c'est sa distance. C'est trop loin et trop près.


1 - Trop près pour avoir l'idée d'y passer un week-end avec un nuit en hôtel par exemple.


2 - Trop loin pour, d'un saut de voiture, ne visiter qu'un ou 2 châteaux et revenir le soir dans ma ruine en Belledonne.


  Mais cela se fera dans quelques années... patience.



Anne la Dauphinoise 28/06/2011 22:16


Le hasard fait donc bien les choses. Point ne l'aimais cette ruine, et je la pensais si insignifiante également au Moyen-âge, que point n'avais vraiment retenu ce que j'avais lu à son sujet.
Mais maintenant, grâce à votre blog et ses châteaux du Dauphiné répertoriés, je peux mieux retrouver mes liens entre seigneurs du Dauphiné: j'ai "récupéré" les infos que j'avais lues et non notées,
et elles sont ainsi quelque peu classées, quelque part... Car j'ai un gros problème "d'intendance" avec mes écrits: quoi faire de toutes ces infos et qui souvent se recoupent ?... (j'avoue que j'ai
du mal à me "dépatouiller" avec tout ça !)
alors, pour moi, votre blog est une trame, et ses châteaux (du Dauphiné ou d'ailleurs) des genres de "tiroirs-mémoire" (et c'est pourquoi j'y reviens plus d'une fois, dès que j'ai de nouvelles
informations)


Le Chevalier Dauphinois 30/06/2011 20:33



  Il va falloir que je consacre un peu de temps aux châteaux du Nord-Isère, car je suppose que de nombreux seigneurs vont apparaître pour vous.


  Mais ce projet n'est pas viable avant plusieurs années pour moi.



Anne la Dauphinoise 27/06/2011 23:12


Décidément cette tour presque inconnue me révèle encore un nom de châtelain qui m'impressionne par ses liens de parenté avec un illustre personnage de notre Histoire de France (enfin, pour moi il
l'est, illustre, et de surcroît Dauphinois...)
... En 1479, Etienne de Poisieu était châtelain de Pinet. Et je l'ai rencontré lorsqu'il rendit hommage au roi pour ce château.
... Et cela m'a interpellée car Poisieu n'est d'abord pas tant loin de ma chaumière, mais surtout parce que cet Etienne de Poisieu ne peut qu'être de la famille d'Aymar de Poisieu - dit Capdorat -
qui est renommé pour avoir été l'un des compagnons de Jeanne d'Arc, et, surtout pour moi, parce qu'il fut un proche de Louis II Dauphin, puis de Louis XI roi. Et tous les Dauphinois qui côtoyèrent
Louis XI et lui restèrent fidèles me sont "chers" (j'essaie de les "recenser" et d'obtenir tous les renseignements que je peux à leur sujet. Certains ont eu la chance d'avoir des livres à eux
consacrés - l'un de ces livres étant même mon "graal" pour l'instant inaccessible)


Le Chevalier Dauphinois 28/06/2011 20:03



  En visitant cette modeste ruine presque intemporelle, je n'imaginais pas que ses possesseurs puissent être si important.


Anecdote : Ce site me paraissant si petit, je n'avais pas prévu de créer un article avant des siècles. C'est le hasard (un jour de pluie) qui m'a fait le narrer.



Anne la Dauphinoise 23/02/2011 22:53


Un autre châtelain de Pinet je viens de croiser, en 1461. Et ce châtelain m'impressionne car il est sans nul doute un ancêtre de d'Alembert - et de sa mère Mme de Tencin - ou, à tout le moins
ont-ils des ancêtres communs.
Son nom est Guillaume de Buffevent, famille dauphinoise anoblie vers 1120 (et un autre ancêtre de cette famille, Falcon de Buffevent, vint guerroyer sur "mes" terres en 1430)
L'Histoire est encore plus passionnante lorsqu'elle me permet de découvrir des liens de cette sorte: le grand d'Alembert "associé" à votre petite ruine perdue de Pinet!


Le Chevalier Dauphinois 26/02/2011 20:19



Merci princesse Anne.... Cette tour cachée derrière les arbres et loin des routes est oubliée de tous. Mes photos et votre historique la font partiellement revivre.