Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 06:30

 

Département :  38 - ISERE

 

Le bourgFaut il grimper la falaise pour atteindre le sommet ?

   Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le village de Mayres-Savel se situe à 35km au Sud de Grenoble et à 6km au Sud-Ouest de La Mure, en bordure du lac artificiel de Monteynard.

 

   Coordonnées du château :

44° 53' 0.33" N 5° 41' V" E
 44.883425°  5.689437°

 

    Toponymie :   (--> petite initiation)

 Il existe 2 hypothèses sur l'origine du nom Savel :

* Savelli : Nom d'un chef Romain ayant sévi en ce lieu.

* Savellum : Signifiant Le Sable. Ces sédiments datent de la dernière glaciation.

 

 

Le château :  

     L'extérieur :

La déduction

   Il y a quelques années, un barrage hydro-électrique a été construit proche du bourg de Monteynard. Alors, mon raisonnement logique de chevalier-castellologue s'est mis en marche :

* Qui dit barrage, dit eau,

* L'eau s'écoule dans une vallée,

* Pour implanter un barrage il y a des gorges,

* S'il y a des gorges, il y a des collines,

* Conséquence : Il doit y avoir un château sur une colline pour surveiller la vallée.

  Avec un tel raisonnement infaillible, j'emmène mon destrier dans le Sud du département de l'Isère.

    En réalité, je vous ai un peu menti  . Quelques semaines avant, j'avais cherché dans mon dictionnaire des châteaux forts les ruines Iséroises de l'ancienne province du Dauphiné et surtout j'avais dévoré le livre des châteaux de l'Isère.

 

La découverte

    Sur la route en impasse en direction du camping au bord de la rivière Drac, je suis en admiration devant une beauté posée une hauteur. Comme souvent elle joue à se cacher de moi (Les coquettes sont ainsi, elles adorent se faire désirer... N'est ce pas mesdames ?).

Mais comment vais je faire pour la rejoindre ?

 

J'ai trouvé le chemin 

      La région de la Mathésine a récemment développé des installations de tourisme et a créé de nombreux sentiers de découverte. Il est donc logique de trouver un panneau où la ruine féodale est annoncée par 2 itinéraires : Un à 400m et l'autre à 1km.

  La journée étant magnifique, j'opte pour "le chemin des écoliers".

Mes yeux se troublent devant une telle beauté !

 

La montée 

    En montant par ce petit chemin bucolique, je suis en compagnie de lézards, de sauterelles et de papillons.

   La marche est ponctuée de panneaux narrant l'histoire du village ou décrivant arbres et végétation.

   Au détour des lacets, j'aperçois parfois la ruine qui semble si loin. Mais la vision de cette beauté est éphémère car le chemin retourne dans le bois.

Y aura-t-il un grand méchant loup ?

 

Je suis proche 

    A l'approche de la ruine, je découvre de curieuses pierres rondes sur le sol.  Comme il est rare de trouver des galets roulés en haut des collines, je pense que ceux-ci appartiennent au château.

   Je lève la tête et là 2 détails m'informent que je suis arrivé  :

* Un panneau annonçant le danger (Humm cela sent la ruine pour un castellologue-amateur).

* Un ancien rempart Sud se débat dans la végétation.

Incroyable !

   Je vais visiter un château en galets roulés.

 

     L'intérieur :

         Pour découvrir les beautés intérieures de cette ruine Dauphinoise, veuillez cliquer ici.

 

 

Quelle magnifique vue sur le lac de Monteynard

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Isère

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article

commentaires

Titevie 02/10/2011 16:09


L'Isère me manque


Le Chevalier Dauphinois 03/10/2011 21:19



L'avantage de notre 21ème siècle et de cette invention nommée WEB. c'est que les voyages peuvent se réaliser sans se déplacer. Certes, cela ne compense pas la vraie vie, mais le rêve en images
est possible.



Anne la Dauphinoise 30/09/2011 23:52


Tiens, je suis passée de l'autre côté du lac de Monteynard dans mon escapade pour aller rendre visite à l'un de mes amis d'antan (du XVe siècle !: Etienne de Vesc... à Vesc dans le Dauphiné
drômois) Mais point n'ai pu voir cette ruine de galets "roulée", et roulés...
Votre photo du papillon est magnifique, et celle du lézard (en dauphinois, je dirais: de la larmouise !) est bien belle aussi.
J'allais vous demander pourquoi vos photos satellite ne se voyaient plus : je viens d'en lire l'explication. On patientera; il y a d'autres solutions en attendant.


Le Chevalier Dauphinois 03/10/2011 21:12



Je vais devoir refaire 100% des liens sur les images satellites. Ce "travail" va être long et fastidieux. Je le ferais chaque semaine à raison de 4 à 8 articles par semaine.


   Il me faudra de nombreux mois pour compenser la perte "sournoise" du site web appartenant à E-buzzing.... Nouvelle société capitaliste sans scrupule...grrrr



Jacqueline 30/09/2011 13:55


je pencherais pour l'hypothèse des Savelli étant donné mon origine de princesse romaine...quoique la noble famille resta dans le Latium....mais je peux me tromper...bien que princesse...Je vais
aller visiter l'intérieur....à tantôt..


Le Chevalier Dauphinois 30/09/2011 18:43



Avec la Savoir "proche", avec la présence du pont au Moyen âge, il est possible que quelques bourgeois-commerçants Italiens aient laissé leur nom.... Le mystère reste entier.



Esclarmonde 27/09/2011 10:32


Vivement la suite ! Bonne journée
Esclarmonde


Le Chevalier Dauphinois 27/09/2011 18:58



La suite de la visite est programmée vendredi.... Sauras tu attendre sans trop te ronger les ongles ? ;)



Prisci 27/09/2011 10:13


J'ai hâte de lire la suite !


Le Chevalier Dauphinois 27/09/2011 18:57



Les vieilles ruines adorent se faire désirer, alors, je lui ai obéi en réalisant 2 articles... donc... vendredi sera sa révélation !