Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 07:30

 

La découverte de l'extérieur du château du "Gouvernement" est décrite ici

 

 

Département :  38-ISERE

 

Voici la porte magique pour être transporté dans le passéLe château :  

     L'Intérieur :

La concentration

    Devant cette entrée tenue par la magie de la physique (les forces en équilibre) je ressens le besoin de consulter le plan du château réalisé par les pères Chartreux en 1771.

  Bien que la construction soit entourée sur 3 cotés de parois abruptes, ce plan ne montre pas de système défensif. L'agressivité médiévale semble avoir été adoucie.

 

Le premier choc (flèche bleue sur la gauche)

    Avec la consolidation récente, l'entrée ne révèle rien de significatif. Je me précipite donc dans l'antre du château et là je vois..... les montagnes  . L'absence de mur et de toit est l'un des charmes d'une ruine.

 

Le deuxième choc (flèche rouge sur la droite)

   Je cours au bout de la plate-forme pour mieux savourer.... les autres montagnes Dauphinoises.

Comme elles sont belles !

 

Après le tourisme montagnard, début de la visite  (flèche orange)

    Je traverse lentement la grande plate-forme sans bâtiment ni ruine et je regarde le mur coté Nord-Ouest . Je suis si distrait que mon ombre en profite pour se montrer...pfff, quelle arrogance.

   Après l'avoir sermonnée, je reprends ma découverte (point orange) en observant une curieuse arche.

Est ce un arc de décharge (voir vocabulaire) ou une poterne donnant sur l'à-pic  ?

Magiques sont les vestiges de la chapelle 

Chapelle ?

    Cette ouverture (flèche verte) me fait penser à une fenêtre de chapelle. Elle est proche d'une salle dont la fonction était : La cuisine.

 

La cuisine (point bleu foncé)

   La porte d'entrée de cette salle a un style très sobre presque médiéval. En partie supérieure il y a une croix (les Pères Chartreux ont mis leur empreinte dans ce château).

   Le sol comporte de larges pierres plates qui me semblent en pente (facilitant le nettoyage de la cuisine ?). Puis dans un angle, une niche rappelle plus un placard pour enfermer la custode qu'un chauffe-plat.

   Diantre, mon mal des montagnes Dauphinoises me reprend. Il faut que je quitte rapidement cette salle.

Vais je partir par cette porte et rejoindre la pièce (point vert)?

  Les Chartreux ont supprimé toute trace médiévale

Une surprenante façade (flèche bleue foncée)

J'opte pour une découverte depuis l'extérieur du bâtiment.

    Sur ce mur dont les pierres supérieures tiennent par magie, un oeil de boeuf surprend (pour une construction qui devait être médiévale). Ces aménagements de confort ont été réalisés tardivement par les Pères Chartreux. Ce trou ovale amène la lumière dans la petite pièce.

 

Escalier et chambres

   La première salle (point rose) comporte les vestiges d'un escalier desservant les chambres des étages supérieurs.

   La deuxième salle (point rouge) serait une chambre avec une vue magnifique sur les montagnes du massif de la chartreuse.

 

Les caves  (sous les points rouge et rose)

    Évidemment, après avoir visité les chambres, la cuisine, la chapelle, les jardins, il faut visiter le "réfrigérateur" pour stocker les vivres.

   La fée électricité n'ayant été découverte que récemment (pfff, les inventeurs ont tardé ) l'astuce consistait à créer du "frais" dans des caves en sous sol.

   J'emprunte donc un escalier en descente et là, une beauté construite s'offre à moi.

Quelle magnifique composition !

   Après de longue minutes à admirer cette création artistique, je ne reprends pas cet escalier, mais l'autre qui m'offre un panorama magique.

N'est il pas magnifique mon Dauphiné !

 

 

Histoire du château :

* Certains historiens pensent qu'un fortin ou château de guet existe en ce lieu (entre le 11ème et le 13ème), mais aucun texte le prouve.
* Au  14ème siècle, après la défaite des Dauphinois face au Comte (voir titre de noblesse) de Savoie et l'abandon du château de Montbel, Le Dauphin (voir liste) charge Rollet de Montbel de construire un autre château fort pour contrôler la vallée.
* En 1552, un conflit oppose le Duc de Savoie (voir liste) au Comte de Genêve. Le seigneur de Montbel tente de résister au siège imposé par les Savoyards. Par manque de nourriture, les assiégés capitulent.
* En 1633, Richelieu fait incendier le château
* En 1694, les Chartreux achètent la ruine et la reconstruisent en aménageant des jardins.
* Vers 1792, les révolutionnaires réquisitionnent le château.
* Au 20ème siècle, le site appartient à l'Office National des Forêts. La ruine est consolidée grâce aux bénévoles de l'association ADAVE.
* Au début du 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite.

 

 

Pour rêver un peu plus et admirer autrement cette ruine, je vous propose de regarder cette vidéo. 

 

 

La Chartreuse est réellement un massif magique !

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 38 Vers Menu châteaux de l'Isère

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article

commentaires

philae 22/03/2011 01:01


super le cliché de la fenetre de chappelle et j'aime bien aussi le jeu d'ombres


Le Chevalier Dauphinois 22/03/2011 07:28



Avec le soleil rasant du petit matin de fin d'hiver, il n'était pas facile de mettre en valeur les pierres grises. Alors, j'ai opté pour quelques jeux d'ombre.


  Les ruines se prètent bien à cet exercice, surtout si la pierre est peu "intéressante", car cette ruine civilisée par les Chartreux n'a plus de défense médiévale.



Pierre 21/03/2011 12:27


belle architecture de montagne la vue est puperbe, un peu de travail de mise en conformité avec les normes HQE pour l'isolation, à part ça Mandrin y a t il fait un tour sur cette limite
Savoie/Isère, cacher un trésor ou autre?
Sûr qu'il est beau Ton Dauphiné ;-)


Le Chevalier Dauphinois 21/03/2011 20:04



Mandrin ne me semble pas avoir sévi dans cette région, donc point de trésor à trouver.


Et pour les Normes, l'énorme travail reste à faire



Sagan33 20/03/2011 21:47


Bonsoir Chevalier, merci pour la visite. Quelle triste vie de renoncement soutenue par ces moines Chartreux. Curieux choix tout de même, silence, prières, méditations. Un proche avait choisi cette
voie mais chez les Jésuites, à priori, ce ne fût pas une réussite, on comprend mieux quand on voit l'absurdité de ce modèle. Mais le château reste très beau. Comment la vue d'une colonne possédant
de belles proportions peut produire sur nous une telle impression de calme et d'harmonie; C'est avec l'idée de grandeur car ceteris partibus ...
Bonne soirée à vous Chevalier.


Le Chevalier Dauphinois 21/03/2011 20:05



  Mes ruines sont joueuses et tristes à la fois. Mais quand elles savent que je les montre sur mon blog, fières elles sont. ;)



Jacqueline 19/03/2011 23:38


un peu dauphinoise par mon pépé je suis fière d'avoir parcouru ce site majestueux dont les vestiges parlent d'une beauté perdue..et tout ce la en votre compagnie Chevalier....
La princesse romaine est émue....


Le Chevalier Dauphinois 20/03/2011 07:55



Emouvoir une Romaine était le but de mon blog. Quel plaisir de te savoir heureuse dans mes Dauphinoises beautés millénaire.



nath 19/03/2011 23:11


Les Pères Chartreux? Y'a de la chartreuse dans le coin? J'arriiiive!


Le Chevalier Dauphinois 20/03/2011 07:58



Avec un peu d'imagination et un nez subtilement développé, tu pourrais ressentir l'odeur de cette mixture à base de plantes faite "à peu" de distance.


Les moines de la Grande Chartreuse sont derrière les montagnes à l'Est.