Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 07:30

 

Département :  38-ISERE

 

Le bourgLe massif de la Chartreuse est magnifique

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le village de Saint pierre d'Entremont se situe à 25km au Sud de Chambéry, à 35km au Nord de Grenoble et à 8km au Sud-Est du bourg de Les Echelles.

   Coordonnées du château :

45° 24' 49.777" N 5° 50' 15.601" E
 45.413827  5.837667

 

Le château :  

     L'extérieur :

L'arrivée

    Après avoir visité la ruine médiévale de Montbel puis l'ancien château Dauphinois de Saint Pierre d'Entremont détruit par le Comte de Savoie (voir liste), je me rends sur les hauteurs à l'Ouest pour découvrir la 2ème merveille du moyen âge de ce bourg.

  Curieusement ce château porte 3 noms dans la littérature :

* Le château neuf,

* Le château du Gouvernement,

* Le château de Saint Pierre d'Entremont.

 

La découverte

    Posé sur un éperon rocheux plongeant dans la vallée du Guiers Vif, le château tente de se réchauffer en cette froide matinée de janvier.

"Comme il est beau" me dis je.

     En découvrant cette Dauphinoise ruine, ma fierté de Chevalier Dauphinois enfle tant que ma vue se brouille. Il faut de suite que je pose mon séant sur un ban pour retrouver un équilibre.

  Et là, je suis en extase devant la beauté de ce site. Le massif de la Chartreuse est réellement magnifique.

A 9300m d'altitude, ce château surveille toutes les vallées 

L'accès

     Pour accéder au château, il faut monter par un sentier ne laissant passer qu'un carrosse ou 2 hommes en arme. Ceci est un système de défense limitant l'attaque en groupe. Mais avant d'entrer, je vais inspecter la puissance des remparts.

 

Les remparts

    Évidemment, les siècles ont remplis de terre certaines zones, le temps a usé les pierres et les hommes ont cassé un peu le château. Mais il est encore possible de se rendre compte de la difficulté d'attaquer ce bâtiment fortifié.

     Il y a les versants abruptes devant les courtines, puis des murs contournant la falaise, puis un double rempart ou plutôt un rempart enserrant les habitations.

   Il est si magnifique "mon" château Dauphinois que mes yeux se brûlent par sa beauté.

Pensez vous que je sois un tout petit peu chauvin ?

 

Le mur bouclier ?

   En montant par le chemin d'accès, je découvre sur la gauche une imposante construction.

Est ce un mur-bouclier protégeant le château des boulets de canon ?

Ou est ce le vestige d'un puissant donjon ?

 A - Les façades borgnes me font penser à la 1ère hypothèse.

 B - La qualité de la taille des pierres et des parements me font pencher pour la 2ème suggestion.

 C- L'importance et l'épaisseur du remblai ne départagent pas les 2 hypothèses.

Que pensez vous que cela soit ?

   Pour comprendre cette ruine, je regarde le croquis du château réalisé au 18ème siècle. Les défenses ont pratiquement disparu :  Point d'archère, bouche à feu, crénelage, ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

  Mais je n'ai toujours pas ma réponse pour la construction à gauche de l'entrée.

 

     L'intérieur :

        Lentement, je monte les derniers mètres pour arriver proche de la porte d'entrée qui magiquement tient grâce à la clé de voûte.

 

Le présentation de l'intérieur du  château du gouvernement est ici

 

 

Un histoire très mouvementé a eu ce château

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 38 Vers Menu châteaux de l'Isère

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article

commentaires

Hervé LEFEBVRE de LATTRE Comte d'Entremont 02/05/2011 15:57


Bonjour le Chevalier Dauphinois!

Le château se nomme bien "Château de Montbel". Il n'a pris le nom de Château du Gouvernement qu'après la Révolution.

Oui, ilexiste plusieurs "Château de Montbel". Deux en Savoie et un en Dauphiné.Les possessions des Seigneurs de Montbel et d'Entremont formaient un "état quasi-autonome. En effet les Seigneurs puis
comtes de Montbel et d'Enremontprêtait allégeance au Duc de Savoie pour les terres du Dauphiné (et oui, vous avez bien lu) et au Dauphin pour les terres situées en Dauphiné.... C'est le lot des
terres frontalières que de jouer sur les deux tableaux. La Frontière éfinitive ne fut d'aileurs fixée qu'en 1766...


Le Chevalier Dauphinois 02/05/2011 19:28



   Merci pour votre passage sur mon modeste blog. Dans ma littérature, la construction Isèroise ne porte jamais le nom de Montbel, d'où ma remarque en fin d'article.


  Pour vous plaire (et rectifier mon erreur) je vais de suite corriger ma prose.



Jacqueline 19/03/2011 23:40


j'ai visité l'intérieur avant de découvrir les perspectives...j'aurais du suivre la chronologie...suis-je bete...Mais probablement que je me serais arretée pour apprécier pleinement ce moment de
bonheur en montant la cote et je n'aurais plus eu le courage de repartir....


Le Chevalier Dauphinois 20/03/2011 07:53



  L'avantage d'une ruine est qu'elle n'a pas de sens de visite. Parfois, je dévore son antre  (hummm) et seulement après je me délecte de ses beautés extérieures.



Anne la Dauphinoise 17/03/2011 14:08


Puis-je à mon tour poser une question concernant "la découverte":
le ban, ou l'arrière-ban ? (du seigneur de St Pierre d'Entremont) bien qu'il soit bien en avant sur la photo...!...


Tata Tounette62 16/03/2011 13:33


Belle découverte, j'attends la suite de la visite !


Le Chevalier Dauphinois 16/03/2011 20:04



Elle est déjà prête...... Mais tu ne pourras la lire que vendredi.... Moi, je peux le faire... et elle est géniale (mais suis je objectif )



nath 16/03/2011 12:59


Magnifique château chevalier! mais j'apprécie encore plus ces somptueux paysages!


Le Chevalier Dauphinois 16/03/2011 20:05



Je te comprends. Le massif de la Chartreuse a des charmes uniques. D'ailleurs j'ai passé beaucoup de temps à regarder les montagnes.