Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 06:30

 

 La description de l'extérieur du château est ici

 

La description de la salle des gardes est là

 

 Je vais enfin entrer dans le château fort !

Département :  38 - ISERE

 

Le château :  

     L'intérieur (suite) :

Comment se repérer dans ce château ?

  Il n'est pas toujours facile de s'orienter dans une ruine, ni de comprendre son architecture. Quelques solutions existent :

 1 - L'une est de disposer d'un plan à l'échelle. Ceci existe pour les châteaux connus ou ayant fait l'objet de longues fouilles avec des archéologues.

 2 - L'autre est de regarder sur les vues satellites données par Google-Map ou par Géoportail. Hélas, de nombreux villages ou sites dans la foret sont ignorés ou restitués avec peu de détails.

 3 - Enfin, posséder une vue aérienne prise par un quadricoptère (un drone amateur) ou un adepte du parapente. C'est le cas pour cette ruine Iséroise.

  Je vais donc vous décortiquer les nombreuses salles de ce magnifique château fort Dauphinois... comme moi.

Vous ai je déjà expliqué que cette ruine est dans ma magnifique province ?

  Analyse de la ruine de Montfort

Initiation à l'architecture de ce château

A - Aula (salle de réception).

C - Cuisine.

D - Donjon.

E - Escalier mystérieux.

F - Four à pain.

T - Tour mystérieuse.

M - Mystérieuse salle.

R1 - Rempart extérieur.

R2 - Rempart disparu récemment.

R3 - Rempart intérieur.

S1 - Salle des gardes (entrée supposée).

S2 - Salle des gardes (véritable salle d'armes ?)

  Un donjon en ruine et pourtant fascinant    

Le donjon

   Il n'est pas surprenant que le donjon, la tour la plus puissante, soit la 1ère construction rencontrée en franchissant le rempart extérieur. Il n'est pas rare de voir la tour maîtresse défendre la partie la plus "vulnérable".

   Je vous sens dubitatif devant cette image. ll est vrai que le temps n'a pas été respectueux pour cette puissante tour rectangulaire dont l'épaisseur du mur est proche du mètre.

    L'intérieur de ce donjon est rempli de terre et de végétation. L'association de sauvegarde n'a pas encore effectué les fouilles de ce magnifique bâtiment. Une consolidation des murs est d'abord à réaliser avant l'enlever les traces de Dame Nature. La mise à jour de bâtiment peu médiatique est un travail long avec peu de moyen financier.

Je suis toujours admiratif devant le courage des bénévoles.

 

Une tour mystérieuse

    Dans un angle du château, une ronde construction m'étonne.

Enigme numéro 7 : Quelle est la fonction de cette tour ?

   Cette tour flanque est trop petite pour contenir un escalier desservant les étages du donjon. Elle ne semble avoir aucune mission de défense du château.

Quel est le secret de cette construction ?

   L'archéologue en charge de cette beauté Dauphinoise suppose que la tour serait un ajout ultérieur servant à consolider le vieux donjon. Ce style d'architecture est très original face aux classiques contreforts (voir exemple).

Les Dauphinois sont vraiment extraordinaires ! 

  Holla, c'est la Aula là !

La aula : Définition

    Dans les séries télé ou les films, il est classique de voir une scène de rencontre entre le châtelain et un "messager", un visiteur, un chef de guerre, un personnage important.

   Dans cette salle, parfois justice ou dilemme de voisinage sont réglés par le seigneur (la série Kaamelott en montre une parodie)

   Souvent, nous avons la représentation d'un grand banquet avec les tables alignées en U, puis au centre jongleurs et ménestrels amusant les nombreux invités.

    Cette salle aux multiples fonctions se nomme : La aula.

  La définition littéraire est : Espace public de la résidence.

 

La aula du château de Montfort

    Les Dauphinois de Montfort sachant merveilleusement recevoir les invités (zut, chauvin encore je suis  ) possèdent aussi dans leur château cette imposante salle. Elle se situe au rez de chaussée d'un bâtiment comportant au moins un étage (les murs étant écroulés, il n'est point aisé d'en connaître l'architecture exacte). Une aura bien empierrée

   L'épaisseur des murs est moins importante que pour le donjon ou les remparts. Ce n'est point la défense qui est la fonction principale de cette beauté.

 

Rapide descriptif de la aula

    Même si la femme de ménage  n'a point ôté l'herbe et les gravillons au sol, il est possible de voir le dallage qui n'est point décoré mais très fonctionnel et solide (inusable ?).

   Je suis surpris par la piètre qualité du parement et de la taille des pierres. Il est vrai qu'au moyen âge, la pierre n'était point à nu, un enduit et des tapisseries recouvraient les murs.

   En voyant les imposants tas de pierres, je suis encore plus admiratif du travail des bénévoles. Retrouver les pierres, les classer, les mettre en tas (et même parfois les déplacer pour faciliter les fouilles) est une mission titanesque pour un résultat si peu visible par les visiteurs. 

 

La suite de la visite

   J'ai une question à vous poser :

Quel type de salle est poche d'une aula ?

 

La réponse est accessible par un clic ici.

 

Derrière ce mur, d'autres surprises m'attendent

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 38 Vers Menu châteaux de l'Isère

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Dauphiné : 05 26 38
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 26/10/2013 17:36

Je sais que je devrais attendre le dernier article et vos conclusions, mais je me suis vraiment intéressée à ce castel si particulier en architecture il semble (merci encore pour la vue du ciel
repérée par vos soins, elle est d'une grande aide pour s'y retrouver) et peut-être aussi parce que je sais maintenant, par mes grimoires, qui a pu l'habiter un temps.
... Et malgré quelques plaisanteries, je me creuse la tête pour savoir comment il put être dans son entier, et résoudre les énigmes... sans succès apparemment...
Mais "je me lance" encore une fois avant d'avoir la réponse :
... Puisque la pièce mystérieuse n'est point l'arrière-cuisine, ni le ratier je présume, alors j'ai fait un lien - physique, pour le coup - entre elle et l'escalier mystérieux... pensant qu'elle
était peut-être une issue de secours via cet escalier (cet escalier ayant desservi la aula et qui aurait donné sur le chemin de ronde (?) du rempart intérieur - R3)
... Mais je n'arrive point à imaginer le relief exact de ce lieu: donc mes suppositions tombent sûrement à l'eau d'elles-mêmes, et mon issue de secours supposée se trouve peut-être bien à l'avant
du castel, ou alors donnant sur un à-pic !... ? (je me suis souvenu d'un castel montré - plus "moderne"- où une porte dérobée donnait dans un escalier qui pouvait être une issue de secours, montant
certes à l'étage supérieur, mais descendant aussi dans la cour intérieure du castel, si j'ai bonne mémoire)
C'était juste un aparté, en espérant que je saurai la vérité... ce soir.

Le Chevalier Dauphinois 26/10/2013 20:41



   Heureux je suis que cette ruine fasse chauffer vos (et nos) méninges. Lorsque j'ai eu l'idée saugrenue de faire 4 articles pour "4" salles, je me suis demandé si mon projet était
idiot, trop passionné et peut être pas passionnant.


  Avec les quelques commentaires, je pense que cette initiative fut inétressante.  Même s'il est vrai que d'autres châteaux plus denses auraient mérité aussi beaucoup d'articles, je
souhaitais montrer comment je ressens et vois une ruine.


  Prendre un château Dauphinois pouvait me permettre de "jouer au chauvin" et de m'amuser avec les montagnes, autre sujet "d'orgueil".


--> Dans le 4ème article, je ne réponds pas à toutes les questions, mais je joue encore et j'ose une suggestion.


Vais je décevoir ?


 



Anne la Dauphinoise 25/10/2013 20:56

Ce que j'ai hâte de savoir est : qu'est-ce que cette pièce mystérieuse ? Pour moi, c'est l'arrière-cuisine ! (me référant à ce que je connais) là où se trouve la pierre d'évier... comme on en
trouve encore dans nos chaumières ... Mais en ce temps-là ?... et qui plus dans un castel ?...

Le Chevalier Dauphinois 25/10/2013 23:03



  Comme nous visitons une ruine proche d'un bourg, il est évident que toutes les belles pierres ont été récupérées il y a plusieurs siècles pour "meubler" les habitats de la vallée.


  Donc, cet évier ne sera point visible. Mais... d'autres indices révèlent la fonction de la suivante salle.... Attendre dimanche obligation vous avez... A moins que samedi soir tard, je
crée le lien pour lire le dernier article de ce Dauphinois médiéval château



jacqueline 25/10/2013 18:39

le mot "aula" a fait frissonner la princesse romaine! Les antiques Latins l'utilisaient déjà...et les manants (instruits) de la Botte la connaissent...Quant à la salle contiguë pourrait-il s'agir
de la salle de garde??????????

Le Chevalier Dauphinois 25/10/2013 19:50



   Les Romains ayant occupé notre continent, et bien sur la Gaule, ont laissé leur empreinte dans les architectures, les ponts, les tracés des routes et... aussi dans les mots de
l'époque suivante qui fut : Le Moyen Âge.


   Le mot forum a peut être un peu changé, mais il est du pays à la botte.


Et puis il y a les expressions :


Avoir maille à partir


C'est un poltron


Tirer à Pile ou Face


=============================================================


  Ce n'est point la salle des gardes proche de la aula. Je te donne un indice. Les banquets se déroulaient dans la aula, donc......



Anne la Dauphinoise 25/10/2013 13:55

M agnifique château fort Dauphinois, ça
O n peut le dire ! Mais comme le clamez là
N ul doute que vous, Chevalier, êtes aussi
T out autant de ces qualités muni !
F ort comme vos castels : en suis-je convaincue...
O utre cela, êtes Dauphinois : c'est connu !
R este la magnificence: nous la voyons
T rès bien dans vos articles, de maintes façons...

C eci dit, pourrais-je lors continuer,
R eprenant du dallage les qualités...
O ù, fonctionnel : est-ce un peu flou, j'avoue !...
L a solidité : huit siècles d'âge - c'est fou ! -
L aissent rêveur : "inusable", donc, êtes bien...
E t décoré : dites moi que ne l'êtes point,
S auf à sapin de Noël ressembler !...

I l est temps à bel castel repenser...
S econdement, dire merci pour le plan :
E fficaces, vos repères ! vestiges sont tant
R ecelant, pour certains, bien des mystères...
E t puis, sont vus ici moult tas de pierres

D esquels bénévoles s'acharnent à trouver
A ujourd'hui où chaque pierre a pu aller.
U n travail admirable : bravo aussi !...
P our l'heure, donjon est toujours "endormi",
H erbeux, bien sûr, mais murailles sont là,
I ntimidantes par l'épaisseur, oui-da !
N éanmoins, se pourrait que ronde tour
E ut fonction consolider leur pourtour -

P etitesse empêchant un escalier -
O riginal contrefort érigé...
S ûr que Dauphinois recevoir savaient
T rès dignement, lorsqu'ennemis n'étaient !...

S alle d'apparat, étagée le sait-on,
C oncourt à donner cette bonne impression.
R iches furent les hôtes en ces temps reculés.
I ls surent même, m'est avis, amis loger...
P arterre de cette aula n'est peut-être guère
T ravaillé, et ses parements et pierres
U n tant "modestes" : moult me seyent pourtant;
M agie de ces belles constructions d'antan...

N e puis-je cacher qu'impatiente, oui je suis !
B ien des mystères voudrais-je voir éclaircis...

Le Chevalier Dauphinois 25/10/2013 19:42



Le donjon ne sera attqué à la restauration avec les herbes et arbres coupés que dans quelques années. Il faut d'abord consolider les remparts et
les murs extérieurs.


   C'est un peu le problème d'une ruine qui n'est pas couverter, il faut d'abord s'occuper des urgences, puis enlever la terre pour de suite consolider. Mais parfois remettre la terre
car l'argent manque pour continuer les remparts et les consolidations.


  Et puis, il y a parfois la démotivation quand il y a plus de murs tombants que relevés.... Quel courage ont ces volontaires de l'impossible.


  Pour la Aula, je subodire que le dallage ressemblait à celui des églises médiévale ; Large pierre, matérieux dure, élément jointif ave
certainement des changement de taille faisiant ainsi un décor au sol. L'analyse des sols des vieux bâtiments religieux est très instructive.