Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 07:30

 

Département :  36 - INDRE

  Au loin apparaît mon Graal du jour !

Le bourg

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        La commune de Tendu est située à 90km à l'Est de Poitiers, à 38km à l'Ouest de La Châtre (voir son château) et à 22km au Sud-Sud-Ouest de Châteauroux.

   Coordonnées du château :

46° 38' 6.929" N 1° 34' 41.858" E
 46.635258°  1.578294°

 

   Toponymie :  (voir initiation)

      Mazières serait un dérivé du latin Maceriae.

  Cela signifie : Murailles.

 

Le château :  

     L'extérieur :

La découverte

    Après avoir découvert le donjon du château de Prunget à moins de 2km de là sur l'autre rive, je me rends en direction du hameau de Mazières sur la rive gauche de la rivière Boulzanne. Au bout d'une route légèrement sinueuse apparaît une blanche construction survolant les arbres.

C'est le donjon habitable du château !

 

Que reste il du château ?

    Le château ayant été très transformé par son propriétaire au 19ème siècle,  il ne semble rester que 2 bâtiments d'époque médiévale :

* Le logis de confort avec sa tour escalier.

* L'imposant donjon.

Un puissant donjon Roman

 

Le  donjon

   La haute construction est un véritable cadeau pour tous les passionnés de Moyen Âge. Elle est :

- L'emblème du pouvoir seigneuriale,

- Le lieu de vie et de protection de ses habitants.

Ce donjon est composé :

* D'une base parallélépipédique.

* De 6 étages.

* D'une ouverture (porte) au 1er niveau. Ceci est classique pour améliorer l'anti intrusion des assaillants.

* A la renaissance, une fenêtre à meneau est "aménagée".

* Au sommet, 4 échauguettes d'angle sur culots.

Avez vous remarqué l'absence de contrefort ?

 

Renseignements complémentaires d'après ma brochure :

* Chaque étage mesure 4 mètres

* Un escalier en pierre est aménagé dans l'épaisseur du mur.

* Pour ne pas fragiliser le même mur, l'escalier change de coté à chaque étage.

* La magnifique cheminée sculptée du 2ème étage est actuellement visible au musée de Châteauroux.

* Le donjon était protégé par une courtine comportant 7 tours de défense. Mais il ne reste que les vestiges de 2.

 

     L'intérieur :

         Je n'ai pas tenté d'entrer car c'est une propriété privée non visitable "comme un musée", qui de plus était fermée le jour de mon passage.

  Mais il serait certainement possible de découvrir les entrailles du donjon en louant une chambre dans ce magnifique gîte.

 

 

Histoire du château :

* Vers le 2ème siècle (à vérifier),  une villa Romaine est construite en ce lieu.

* Au 13ème siècle (à vérifier), construction du château.

* En 1381, le donjon est cité dans un texte, mais sa construction semble plus ancienne.

* Au 15ème siècle, le site est/serait possession de Guillaume de Laigue.

* A la fin du 15ème siècle, le site est/serait possession de la famille Montjohan.

* Au 17ème siècle, l'église seigneuriale est décorée de fresques.

* En 1792, les Révolutionnaires récupèrent le château pour le vendre comme Bien National.

* En 1796, le château est acheté par un certain : Sylvain Château.

* A la fin du 19ème siècle, le château appartient à madame Louis Bernard.

* En 1895, à la mort de sa propriétaire, le château est l'enjeu d'un procès de succession.

* Au début du 20ème siècle, le site appartient à la famille Renaud.De nombreux bâtiments sont démolis.

* En 1988, le site est classé aux Monuments Historiques.

* Au début du 21ème siècle, la découverte au loin de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route. La visite de l'intérieur de la propriété privée est interdite pour un visiteur occasionnel. Le donjon est peut être visitable si vous louez une chambre dans ce magnifique logis.

 

Le donjon marque le pouvoir et défend le passage sur la rivière

 

Vers Menu
donjons
remarquables
de France
Cliquez pour revenir au menu des donjons remarquables   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 36 Vers Menu châteaux de l'Indre

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Berry : 18 36
commenter cet article

commentaires

Pierrote 10/01/2017 21:01

M urailles* ne sont restées, mais donjon oui.
A u change, je pense, n’avons perdu, nenni !
Z one de refuge ultime d’un castel,
I l semble qu’hôtes aient tout misé sur elle…
E rigé parmi d’autres constructions,
R esplendit vestige par élévation
E xeptionnelle, gigantesque le rendant,
S ans compter sa masse… C’est impressionnant !

T out en force et puissance est édifice.
E pais murs presque aveugles, peu d’orifices
N aguère montrent une très grande sobriété,
D éfiance aussi. Etait-ce but recherché ;
U ne volonté pour les seigneurs d’asseoir

I ndéniablement image de pouvoir.
N on pas que… Intégré dans la défense,
D emandé lui était « haute » surveillance.
R ivière Bouzanne, en outre, longeant les lieux,
E tabli là, qui sait, était tonlieu

B énéficiant aux maîtres de céans… ?
E t du sommet, pouvait aux assaillants
R épondre donjon derrière crénelage -
R avissante couronne, au Moyen-Âge.**
Y savait-on, de même, faire grand dommage

N aturellement depuis échauguettes
O ccupant angles : sécurités parfaites
T ourmentant de toutes parts ennemis
A insi suspendues, et de guet abris.

B onheur ce fut de mirer cette beauté.
E n d’autres temps me suis-je vue transportée,
N oblesse et fierté donnant un austère
E clat à ce roi des bâtis de pierre.

* en rapport avec la signification latine de Mazières.
** je suppose que crénelage finissait ce donjon… ? (pour les échauguettes, je leur ai imaginé un toit en poivrière, avec un chemin de ronde ainsi couvert… ?).

Le Chevalier Dauphinois 11/01/2017 19:19

* Bien que j'aie visité plus de 3000 sites, malgré la destruction de plus de 80% de ces bâtiments médiévaux.......
...... il m'arrive souvent d'imaginer le Moyen Âge avec ses paysans dans les champs, les hommes d'arme à cheval, les châteaux visibles de loin, les signaux de fumée pour avertir d'un danger etc....
* En découvrant ce donjon au loin, je me suis presque cru au 13ème siècle.... presque.
*** Les échauguettes était elles couvertes ?... Certainement.
*** Etaient elles intégrée dans le chemin de ronde ?... Peut être pas, elles étaient un cul de sac et n'encombraient point le passage/cheminement des défenseurs.... Mais peut être me trompe je !