Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 06:30

 

Département :  36 - INDRE

 

Le bourgSuis je voué à la recherche de ruines toute ma vie ?

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        La commune de Dunet est située à 60km au Sud-Ouest de Châteauroux, à 35km au Nord-Est de Montmorillon et à 25km au Sud-Ouest d'Argenton sur Creuse.

  Vouhet est un hameau au Nord-Nord-Ouest de Dunet.

 

   Coordonnée du château :

46° 29' 5.244" N 1° 16' 52.727" E
 46.48479°  1.281313°

 

 

Le château :  

     L'extérieur :

Préambule

Suis je voué à l'échec à Vouhet ?   

Avouez que ce serait ruineux pour ma réputation que point ruine je vois !

   C'est sur ces pensées de castellologue amateur et amoureux des mots que j'aborde ce petit bourg.

  Cette eau a-t-elle déshydratée les gardes d'un château fort ?

Où est le château fort ?

    Grâce à mon dictionnaire des châteaux forts, j'ai la certitude que cette petite commune possède une ruine médiévale fortifiée.

   Mais ce merveilleux ouvrage ne me donne point l'endroit exact et ma carte IGN ne possède pas les 3 petits points en triangle indiquant la présence d'une ruine.

Comment vais je faire pour la trouver ?

 

Ma méthode pour trouver une ruine

1 - Chercher dans le bourg une rue du château,

2 - Quémander à un habitant,

3 - Rechercher une colline,

4 - Trouver un point d'eau ou une rivière.

 

Ai je la bonne méthode ?

R1 - Je ne vois aucune rue du château,

R2 - En ce mois de mars, point d'habitant dans les rues,

R3 - Dans cette plate région, impossible de voir une colline pour château fort,

R4 - Par contre, une rivière nommée Anglin attire mon attention.

  Pour confirmer ma recherche, je sors de ma poche une annotation recopiée un jour de pluie dans une bibliothèque "poussiéreuse". Il est écrit : Chapelle castrale à l'entrée de Vouhet.

  Est ce mon Graal au loin ?

Vais je la voir ?

     Rapidement, je vois une chapelle consolidée, je tourne la tête pour chercher la ruine tant espérée.

  Comme vous pouvez le constater, être castellologue-amateur, c'est jongler avec des informations. Puis, comme tous les chercheurs, avoir un peu de chance.

   Grâce à ce miracle (car trouver un site castral oublié de tous en est un), je vais pouvoir vous montrer la ruine du château fort de Vouhet

 

Il est là ( ? )

   Il est vrai que le château fort n'a point fière allure, à tel point que je doute (comme vous) que ce morceau partiellement bâti fut un jour une construction médiévale fortifiée. Point d'archère ni mâchicoulis (voir vocabulaire) est visible.

 

La recherche d'indices

* Les murs sont épais avec un remblai classique.

* Il n'y a pas de linteau au dessus de la fenêtre mais un arc plein cintre. Cette caractéristique prouve que la construction n'est point récente.

* Le parement extérieur n'est pas un exemple de beauté.

* Les pierres sont pauvrement taillées et peu jointives.

* La présence de fantôme de salles semi-enterrées me fait imaginer que le bâtiment fut haut et massif (sinon, il n'y aurait pas autant de terre et matériaux).

 

Conclusion

   La ruine n'est pas celle d'un bâtiment récent, mais il m'est impossible de le dater. Je ne peux avec certitude affirmer que cette construction fut le château fort de Vouhet. Mais mon instinct, mon ressenti est que cette ruine n'a pas pu appartenir à une ferme, ni à une maison.

Avez vous une idée ou une preuve de mon erreur ?

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle une chapelle (castrale ?) est construite à l'extérieur du château fort.

* En 1246, un château est mentionné en ce lieu.

* En ce 13ème siècle, il semble que la seigneurie de Vouhet dépende de Brosse (voir ce château).

* En 1325, Jeanne de Brosse épouse André II de Chauvigny. Le château dépend maintenant de cette grande famille du Berry.

* En 1373, Guy de Chauvigny fait aveu au Comte de la Marche pour le site de Vouhet.

* Au 16ème siècle, terres et château sont possession de Jean d'Aubusson de la Feuillade.

* En 1784, un écrit rapporte qu'une motte porte une tour nommée Chauvigny.

* En 1821, la commune de Vouhet est réunie à celle de Dunet.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite.

 

Est ce un château fort ?

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 36 Vers Menu châteaux de l'Indre

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Berry : 18 36
commenter cet article

commentaires

dominique Leleu 21/07/2016 17:53

Bonjour,
J'arrive un peu tard, mais je viens de voir votre site. Je pense pouvoir apporter quelques réponses à vos interrogations.
La tour que vous avez aperçu et les morceaux de murs encore présents font bien parti du château de vouhet, que j'appellerais le château neuf avec un peu de malice (il devait être aussi vieux que notre église St pierre aux liens que vous avez aperçu (XII ème)). Il est la mouture numéro 2 de l'ancien château qui correspondait à une tour se trouvant sur la dite "motte de Chauvigny" au nord du château neuf. Il ne reste plus que les fondations. Je viens de retrouver une trace de sa construction dans un texte ancien d'une histoire sur almodis (fille du comte de limoges) et le duc d'aquitaine Guillaume V, vers 980 mais c'est une légende, peut on y croire ......
Quant au château neuf, le dernier habitant est louis II d'aubusson. Ayant eu l'idée de suivre le parti de Gaston d'Orléans et Montmorency à la suite de la journée du dupes, ces terres ont été récupérées par Louis XIII et son château démantelé ..... ensuite il restait plus qu'à se servir des pierres pour les habitations du coin. Les douves ont également disparues. Il en restait encore une cinquantaine de mètre début XIX ème pour une largeur de 12 mètres. Je vis par moment dans l'ancienne cure de l'église st pierre et j'aime beaucoup ce coin si paisible et pourtant si chargé de tant d'histoires et de guerre de par sa localisation charnière entre diverses régions. Je suis en train de refaire mon site "vivreavouhet" avec de nouvelles données. Je ne m'en suis pas occupé depuis longtemps. je tente de dessiner château neuf avec les données glanées par nos érudits du XIX ème. Je vous remercie de "chasser" nos ruines, elles ont besoin que l'on ne les oublie pas. Amicalement Dominique

Le Chevalier Dauphinois 21/07/2016 18:37

* Bonjour et merci pour votre passage sur mon blog de poussiéreuses ruines et félicitations pour votre commentaire et votre travail de recherche.
* Tenir un site web ou un blog est une travail très dévoreur de temps. Il m'arrive aussi parfois de prendre du recul rédactionnel (pour lire et me promener). Ainsi je retrouve la fraicheur et l'envie de montrer autrement d'autres sites oubliés.
* Comme vous le constatez, mon blog ne décrit que peu de châteaux médiévaux médiatiques. Je tente de montrer l'autre France, celle où il faut marcher pour voir une ruine et un panorama unique.
* Je colle ici l'adresse de votre site : http://vivreavouhet.free.fr/

Anne la Dauphinoise 13/09/2014 17:09

Grand merci pour le lien très instructif, Chevalier.
Par contre, je crois que je n'ai pas tout saisi des explications, dans le lien : il y avait un grand castel - la ruine de tour que vous avez vue en faisait partie - et, en plus, il y avait une
"tour" (composée, en fait, de 3 tours en triangle) que l'auteur nomme "la motte de Chauvigny" ?
Elle faisait partie du castel, alors ? un genre de protection avancée de ce côté du site ? ... Les diverses explications données sur ce lien font référence à cette "motte de Chauvigny" (et sa
tour), et non pas au grand castel ? je vous avoue que je ne suis pas certaine d'avoir bien compris.
... Et "votre tour" montrée est l'une des 3 petites tours du castel (pas la plus grosse car son diamètre n'est pas important, non ?): là, j'ai bien saisi ?

Le Chevalier Dauphinois 13/09/2014 20:25



* Ce que j'ai cru comprendre :
  *-* Une "motte castrale existait en ce lieu, proche de la rivière... Mais il est possible que le cours d'eau ne fut point exactement à cet endroit (et si peu large) au Moyen Âge.


  *-* Un autre château fut construit, plus grand, à quelques mètres.


  *-* De ce château, il ne reste que le vestige d'une des petites tours que j'ai photographiée.



Anne la Dauphinoise 12/09/2014 21:40

V oué aux gémonies ne serez, loin s'en faut !
O ù même si découverte n'est peut-être le château,
U ne magnifique ruine nous offrez, "qui" qu'elle soit.
H eur a t-elle de me plaire. C'est ce qui compte... pour moi !
E t votre dernière image, bucolique à souhait,
T rès attirante se veut... Vous l'avez fait exprès !...

D u coup, sommes envahis par un grand romantisme :
U ne façon d'éviter notre manque d'optimisme ?
N e fais-je que plaisanter; l'aurez bien sûr compris !
E t de la vérité, ici fais-je un peu fi...
T out porte à croire, de plus, qu'auriez castel trouvé :

I l est muret de pierre, sur tierce image montrée :
N e pourrait-ce être rempart ? et qui correspondrait
D e la sorte à tracé vu du ciel ?... Ne serait
R éellement une preuve ? Il se peut, mais rêver
E st tant aisé ici, inventer "conte de fées" !

B el castel m'apparaît dès lors, immense non pas.
E st-il même fort modeste, et ne sont mie vues là
R iches décorations, sécurités beaucoup.
R ien d'une forteresse; quelque chose de plus "doux" :
Y vois-je gentilhommière... et c'est fort à mon goût.

N 'est-elle point, cependant, dépourvue de défenses.
O ccupèrent rondes tours angles de courtines, je pense,
T rès près d'une rivière est sise : douves alors surent
A utrefois l'entourer, être en avant des murs...

B ien évidemment sais-je que description donnée
E st sûrement très loin de la réalité !
N éanmoins, ai-je fort bon moment passé ici,
E n imaginant "mon" castel dans le Berry.
...

P our votre question posée, répondrai-je : que nenni !
S ut votre article me faire voir médiéval bâti !

Le Chevalier Dauphinois 12/09/2014 23:07



  J'ai découvert sur le web un passionné régional ayant été plus loin que moi dans l'analyse de la ruine : http://vivreavouhet.free.fr/html/infos_sur_les_chateaux.html.


 La minimale ruine que j'ai photographiée serait le vestige d'une tour castrale.