Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 06:30

 

Département 33 - GIRONDE

  Bien que disparus les Templiers ont encore leur chemin

Le bourg :

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune d'Arveyres est située à 25km au Nord-Est de Bordeaux et à 6km au Sud-Ouest de Libourne.

  Coordonnées de la commanderie :

44° 53' 14.676" N
0° 17' 31.204" W
 44.88741°
 -0.292001°

 

La commanderie :

     L'extérieur :

Comment la trouver ?

     Dans ce bourg, il existe 2 indications faisant référence à l'Ordre du Temple :

1 - L'impasse de la commanderie,

2 - Le chemin des templiers.

  C'est ce dernier qu'il faut trouver pour découvrir une commanderie du 13ème siècle.

Sera-t-elle aussi puissante que celle de Vaour ?

 

La découverte

   Sachant que la commanderie est située proche de la rivière Dordogne, je me rends au Nord du bourg en direction d'un port. Après une petite marche sur un sentier herbeux, mon Graal du jour apparaît.

 Voyez vous une tour de défense et des mâchicoulis ?

Précision sur les constructions des Templiers

    Une commanderie dans le Royaume de France n'avait pas besoin d'être fortement défensive. L'aura des Templiers était si grande que point de vil manant avait l'idée de s'attaquer à leur territoire.

    L'ennemi des Templiers était en Terre Sainte, les Commanderies dans notre hexagone avaient comme but de récolter de l'argent pour acheter, entre autre, chevaux, armures et provisions.

   Ce n'est donc point un château fort que je vois mais une ruine de maison "forte".

 

La maison forte

   Il faut beaucoup d'imagination pour voir dans cette maison "classique", un des bâtiments d'une commanderie.

    Point de recherche de système défensif je vais faire car le lieu a été modifié plusieurs fois. Je vais simplement regarder les murs en ruine. Une porte ciselée. Est ce l'entrée principale ?

   Il y a un contraste saisissant entre la façade avec la grande arche et l'entrée "pour piéton".

  J'entre par cette grande arche dont l'architecture n'est point celle d'une ouverture du 13ème siècle.

 

L'intérieur de la 1ère salle - maison forte

    L'intérieur de la première salle est très sobre, point de sculpture ni d'élément de confort (fenêtre, cheminée). Seule apparaît à l'étage une porte (?).

   Les pierres sont correctement taillées prouvant la "richesse" des anciens propriétaires. Par contre, avec les années, les joints se sont écartés.

  Cette grande salle sans séparation n'est point une salle d'habitation.

Etait ce l'étable, l'écurie ou le stockage ?

  Quelle magnifique cheminée !

L'intérieur de la 2ème salle - maison forte

   Le contraste entre les 2 salles est impressionnant. Celle-ci est chaleureuse. L'imposante cheminée (possédant, d'après mon manuscrit, une inscription à l'Ordre des Templiers) est magnifique.

   Même si les années ont abîmé cette construction, il y a de nombreux détails amusants ou énigmatiques.

Que pensez vous de ces pierres légèrement courbes ?

 

L'autre bâtiment

    A quelques mètres de la maison forte, un autre bâtiment dans le même alignement attend patiemment ma visite. D'après ma documentation, ce serait le chai.

   Il n'est pas étonnant que proche de Bordeaux, dans ce territoire viticole, un chai exista. La vente du vin permettait d'enrichir la commanderie pour des achats guerriers ultérieurs.

  Reste-t-il des bouteilles dans le chai ?

Extérieur du chai

   Comme pour l'autre bâtiment, le chai possède 2 entrées :

   * Une, classiquement rectangulaire,

   * L'autre, avec une arche.

 

Intérieur du chai

    La surprise est totale dans la première salle. En plus de voir une niche proche de l'ouverture, je suis étonné par les nombreux corbeaux sculptés.

   Je dois être très prudent lors de mes déplacements. En plus des pierres roulant sous mes chausses, il y a des ouvertures dans le sol.

Sont ce des caves ?

 

La civilisation me rattrape

  Les 2 salles ne se ressemblent pas :

* L'une a des pierres pauvrement taillées et mal ajustées,

* L'autre possède des murs avec des pierres taillées très jointives.

Avez remarqué un curieux détail ?

  Je ne savais pas que les Templiers avaient inventé l'électricité. Je pensais que c'était Volta en 1800, puis Thomas Edisson en 1879.

  Evidemment, vous aviez compris que ces bâtiments ont été occupés jusqu'au 20ème siècle.

 

 

Histoire de la commanderie :

* Le 13 janvier 1129, fondation de l'Ordre du Temple.

* En 1170, le site d'Arveyres est notifié dans un texte au sujet d'un partage (à vérifier) entre l'archevêque de Bordeaux et le Vicomte (voir titre de noblesse) de Fronsac.

* En 1231, Raymond Gombaud seigneur de Vayres donne le territoire d'Arveyres à l'Ordre du Temple.

* En 1264 (à vérifier), quatre croix sont implantées marquant les limites de la commanderie.

* Au 13ème siècle, construction de la commanderie.

* En 1307, le roi de France (voir liste) Philippe IV le Bel ordonne l'arrestation des Templiers et la confiscation de leurs biens.

* Le 13 mars 1312, dissolution de l'Ordre du Temple.

* Au 14ème siècle, la commanderie et les terres appartiennent aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

* Au 18ème siècle, des annexes sont construites.

* Vers 1792, les révolutionnaires réquisitionnent le site, font détruire l'église et vendent les pierres.

* Le 19ème siècle, époque du modernisme, a été très "meurtrier" pour les bâtiments de la commanderie. Certaines constructions sont détruites, d'autres, non entretenues, tombent d'elles mêmes.

* Au 20ème siècle, la construction de l'autoroute détruit un moulin à eau utilisé par les Templiers.

* A la fin du 20ème siècle, la municipalité achète les vestiges de la commanderie. Les bâtiments possèdent encore des toits et des murs solides.

* Au début  du 21ème siècle, la municipalité n'a fait aucun entretien. La commanderie se dégrade, les toits disparaissent, les murs s'écroulent. Certaines pièces sont remplies d'ordure.

* Au 21ème siècle, une association de sauvegarde est créée. Elle cherche des financements pour sécuriser le site et organise des visites.

* En ce 21ème siècle, la découverte de l'extérieur des bâtiments est libre et gratuite en respectant le champ. La visite de l'intérieur est réservée aux "fous" comme moi, correctement chaussée et habillé d'un heaume. Le risque de chute de pierre est important. Veuillez respecter ce site fragile et historique.

 

L'histoire de l'Ordre du Temple est plus dense que cette ruine

 

Vers liste châteaux des Templiers Vers liste châteaux des Templiers   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 33 Vers Menu châteaux de la Gironde

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Guyenne : 33 40
commenter cet article

commentaires

Morganne 20/03/2015 22:28

Bon nombre de chimères courent sur le compte des templiers. Après avoir lu bon nombre d'ouvrage et avec mon modeste avis, se sont de nobles chevaliers.
Leur tort fut sans doute d'avoir été trop confiant pour ne pas avoir sentit le vent tourner...
Mais on ne peut être que admiratif sur leur gestion, leur développement, leur construction, leur courage, leur conviction et humble face à leur martyre.
J'avoue être fasciné...et je vais m'empresser d'en apprendre encore plus, d'un point de vue historique biensûr!

Le Chevalier Dauphinois 21/03/2015 13:54

* Ce thème est très médiatique.
* De nombreux charlatans ont écrit des livres pour se faire de l'argent sur ce thème.
* Évidemment, le "bon peuple" préfèrent les histoires de complots et de trésors cachés que la vérité.
* Conséquence : Trouver de bons et vrais historiens sur ce thème n'est pas toujours facile.
* Nous avons la chance en France d'avoir Alain Demurger. Ses livres font références.
* Voici mon conseil : http://chateau.over-blog.net/article-21379393.html

Anne la Dauphinoise 14/05/2014 21:52

Ah bon ?... Vous n'êtes point devin en plus d'être "notre magicien des ruines" ?
Plus sérieusement : narrer tout ce qui est possible, non, bien sûr, mais peut-être 1 ou 2 édifices très particuliers avec une riche histoire...
En fait, c'était juste pour savoir (si point n'est indiscrète ma question) et me faire rêver encore plus sûrement : vous êtes déjà allé "Oultremer" ? notre Oultremer du Moyen-âge et des croisades,
bien entendu (puisque vous êtes intéressé par les Templiers, ç'aurait pu être une raison de "faire le passage", peut-être ?...)

Le Chevalier Dauphinois 15/05/2014 19:54



  Hélas... Certains pays n'ont point été la destination de mes errances. La liste de mes croisades est ici.  Le Krak des Chevaliers ne sera point ma destination durant encore quelques années.



Anne la Dauphinoise 14/05/2014 13:33

Dommage... (cf. votre dernière phrase) J'espérais voir un jour sur votre blog le Krack des Chevaliers... (l'emblème des Hospitaliers Outremer, pour moi) que les Hospitaliers défendirent jusqu'au
bout.
... Comme place forte, c'est un bel exemple, non ? (bien que je n'aie jamais "épluché" son plan, mais rien que sa vue donne un peu le frisson, je trouve).
... Mais peut-être n'avez-vous jamais eu le temps de "faire le passage"... ? L'envie, je pense que oui !...(moi non plus je n'ai jamais "fait le passage", "en vrai", sauf qu'en lectures je les ai
tous faits, je crois ! (On a les rêves qu'on peut...)

Le Chevalier Dauphinois 14/05/2014 20:56



   Actuellement, j'ai des difficultés à réaliser 2 articles de châteaux par semaine (même si j'ai plusieurs mois d'avance). Et comme j'ai photographié plus de 3000 sites en
Europe, je ne peux pas me "perdre" en narrant tous ce qui est possible sur les 1000 ans de notre histoire.


  Alors, depuis quelques temps, je sélectionne les sujets. Peut être que mon avis changera dans quelques années, car je ne sais point ce que me réserve le futur.



Anne la Dauphinoise 12/05/2014 10:12

C'est bien ce que je pense, et que j'ai écrit : aucun mystère.
Pour moi tout est transparent, y compris leur fin (je ne dis pas que pour celle-ci les moyens employés furent bien - c'est la seule chose que je reprocherai à "mon" Philippe le Bel)
C'est un ordre tellement "double", entre ceux qui restèrent convaincus de leur mission jusqu'au bout et ceux qui "en profitèrent"... Je les admire et je les hais à la fois !...
Et puis, les siècles ont trop fait oublier les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, à cause d'eux. Et ceux-ci ne furent pas moins méritants, à mon avis, et... ils ont duré dans le temps, eux,
avec toujours la même mission initiale !... Si les Templiers avaient fait de même...

Le Chevalier Dauphinois 12/05/2014 23:45



* Le mythe et les stupides légendes sur les Templiers ont fait oublier tous les autres ordres "militaires" religieux.


* L'ordre Teutonique par exemple n'existe même plus dans les souvenirs dans l'Est de la France.


* Je ne vais pas tenter de les réhabiliter, d'autres écrivains s'en
chargent.



philae 10/05/2014 20:14

très intéressant mais dangereux sans casque

Le Chevalier Dauphinois 10/05/2014 22:30



Absolument !... Il est important dans une ruine d'être très prudent. De bonnes chaussures sont obligatoires, le heaume est... une coquetterie point inutile.