Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 06:30
    Il y a bien longtemps de cela, j'ai commencé à photographier des fortifications et des ruines avec un appareil photo "tout manuel". Évidemment, je ne savais pas que j'allais faire un blog car l'électricité n'existait pas encore
   Conséquence, pour certaines merveilles médiévales je n'ai que peu d'images.  C'est le cas pour ce petit bourg fortifié.
 
 

Département :   66 - PYRENEES ORIENTALES

 

Le bourg :

    Situation :   (--> la voir sur une carte)

       Le petit bourg de Bouleternère se situe à un "saut de puce"  au Sud-Ouest de Ille sur Têt proche de la RN116.

42° 39′ 2″ N 2° 35′ 14″ E
 42.650556°  2.587222°

 

   Ethymologie :   (--> petit initiation)

Bouleternère se nommait autrefois : Bula-Teranera.

    Ce nom est l'association de quatre mot :

* "Bul" :  signifiant 'Torrent',
* "a" : suffixe rappelant un lieu,
* "Tera" : pour "Terre" (évidemment),
* "Nera" :  "Nègre", "Noir".

  Le site nommé Bouleternère désigne un lieu habité près d'un torrent dont la terre est (était) noire.

 

La cité fortifiée : 

    L'extérieur:

La découverte

      Parfois, le blason de la ville apposé sur les panneaux de rue comporte le symbole stylisé d'une tour ou d'un château, mais à Bouleternère, point de cela.

 

Impossible de ne pas les voir

   Bien que partiellement détruit, les restes du rempart sont impressionnants. Tours rondes évasées à la base avec fentes d'archère, murs avec crenalage sont les récompenses du touriste qui adore admirer les vieilles pierres 


Le plan
    Bien que la cité ait été partiellement amputée de ses remparts, le plan montre les vestiges existants et supposés.
   La grand rectangle à gauche est l'église du 12ème siècle (?) inclus dans les remparts.
 

Je ne peux hélas pas vous en décrire plus .

 

  Histoire du château :

* Au début du 10ème siècle, le bourg est situé en "province de Confluent".
* En 1145, un texte identifie la seigneurie de Bouleternère.
* En 1298, le mot castrum est cité.
* En 1304, des remparts sont cités.
* En 1309, Jacques II de Majorque restitue le bourg au Royaume de France (voir liste des rois).
* En 1341, un fossé entoure la cité.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur des remparts est libre et gratuite. La visite des tours est impossible.

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article

commentaires

nath 17/04/2010 18:05


Un château au milieu du village... De beaux restes encore, c'est vrai!


Le Chevalier Dauphinois 17/04/2010 19:24



Petit, minimal et pourtant puissant. Tel est ce vestige.