Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 06:30

 

Département :   29 - FINISTERE

 Ce panneau sent l'interdiction mais surtout la ruine

Le bourg : 

   Situation  (--> le voir sur une carte)

      Le château de Kergournadeac'h est situé à 15km au Sud-Ouest de Saint Pol de Léon, à 14km au Nord de Landivisiau, à 5km au Sud de Plouescat et à 1 km à l'Ouest de Quéran.

    Coordonnées du château :

48° 37' 25.615" N 4° 8' 38.465" W
 48.623782  -4.144018

 

Le château : 

      L'extérieur :

  L'arrivée

      C'est par une petit bruine très Bretonne  que je découvre le sentier menant au château de Kergournadeac'h. Au bout du chemin, une construction apparaît, mais elle ne me semble pas médiévale.

Aurais je commis une erreur  ?

 

  L'espoir revient

      En baissant les yeux comme un enfant qui a fait une bêtise, je vois... je vois... un panneau. Oui, un panneau me réjouit !

   Ce morceau de tôle m'informe que des pierres sont susceptible de tomber. Comme il n'y a pas vraiment de montagne proche de ce site, c'est donc qu'une ruine instable est attenante. (Ne suis pas extraordinaire dans mes raisonnements de chevalier ?).

      En reculant légèrement, je comprends ma méprise; Il y a bien une magnifique ruine à découvrir. 

 

   La découverte 

     De loin, ce château parait être très médiéval. Tours rondes aux angles, petites courtines pour être défendable par les tours. Mais en approchant, de curieux détails architecturaux me redonnent des doutes.Voici le trésor du Chevalier Dauphinois

Les voyez vous aussi ?

   Courtines et tours comportent de larges fenêtres incompatible avec une véritable défense. De plus aucune archère ou bouche à feu (voir vocabulaire) est visible.

   Au raz des courtines, des ouvertures semblent trop basses pour une fortification du Moyen Âge.

Qu'est ce donc ce château pseudo-fortifié ?

 

   Une partie de la réponse m'est donnée par un château nommée : Le Plessis Bourré. Ce château de transition (du Maine et Loire) se défendait par des canons sur une plate-forme avancée.

Était ce le cas pour Kergournadeac'h ?

   Une autre partie de réponse (pour les ouverture basses) est donnée en regardant la base des tours : Elles semblent trop enterrées. Des siècles de terre, de feuilles et de non entretien ont rehaussé le sol dans et autour de la construction (comme dans beaucoup de ruines). Les ouvertures devaient être à quelques mètres du sol.

 

   Les tours

      La partie de construction la plus fascinante de ce château est incontestablement les imposantes tours rondes posées aux 4 angles.

     Elles ont presque leur hauteur d'origine et comportent les consoles du chemin de ronde avec l'ouverture d'accès depuis l'intérieur. L'espacement de ses consoles forment les mâchicoulis (voir vocabulaire). L'ajustement des pierres est presque une oeuvre d'art dans les angles rentrants.

   L'ensemble est magnifiquement harmonieux.

Mais.... Avez vous remarqué cette curiosité ?

  Ce ne sont hélas pas des cigognes sur la cheminée

   Les "tuyaux" 

      Survolant les tours, de nombreuses cheminées servent de perchoirs aux oiseaux  . Leur nombre n'équivaut pas celui du château de Chambord certes, mais ces "flèches" ayant traversé les siècles sont magnifiques et impressionnantes.

Avez vous remarqué les détails sculptés

 

    L'intérieur :

        Hélas, la ruine se situe dans une propriété privée et n'est pas visitable ce jour.

  Avec mes yeux de lynx, je peux voir de magnifiques cheminées sur 3 étages et sur plusieurs murs. Chaque pieds droit et linteau possède un dessin sculpté différent : Simple et décoratif. De la poche de mon armure, je ressors une vieille photo sépia qui confirme le confort intérieur.

     Ne pouvant voir plus, je me console en regardant les entrailles grâce à mon gps. C'est ainsi que je découvre qu'un rempart entourait le château. Le mélange Renaissance-Moyen âge est encore plus évident.

N'est il pas magnifique ce château ?

 

  Après avoir détaillé chaque pierre, je pressens que ce château n'est pas médiéval dans son architecture et sa construction. Mais peut être utilise t il les bases du 1er "manoir fortifié", ainsi que ses pierres ?

   Si c'est le cas, il a bien sa place dans ce blog des châteaux forts, sinon..... Je suis quand même heureux qu'il y soit.

 

  Avant de partir je me délecte de l'horizon en ce jour peu ensoleillé.

 

 

Histoire du château :

* Au 13ème siècle, une famille Kergournadeac'h est citée dans un texte. Un manoir fortifié existe.
* Au milieu du 16ème siècle, le dernier "mâle" de la famille meurt sans héritier. Le château appartient maintenant à la famille Kerc'hoent. Olivier commence la construction d'un château renaissance.
* En 1594, Olivier meurt et son fils François continue l'amélioration esthétique du château.
* En 1629, à la mort de François de Kerc'hoent, il semble que le château rectiligne avec ses imposantes tours rondes soit finalisé.
* En 1926, le château est inscrit aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la ruine est libre et gratuite depuis le sentier. Sans y être invité, la visite est interdite dans cette propriété privée.

 

Il paraît presque irréel, naviguant entre plusieurs siècles

  Vers menu châteaux forts du Finistère Vers Menu châteaux du Finistère

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lelièvre 10/07/2017 16:27

Au cours des journées du patrimoine j'ai pu visiter ce château avec ma famille. Un guide professionnel était présent et nous a accompagné avec une dizaine d'autres visiteurs en nous détaillant quelques particularités du lieu.Il a insisté surtout en racontant l'histoire "la légende" de la destruction du château moderne faite par la mère du propriétaire ne supportant pas que son fils soit plus présent en "cour" que dans son domaine. Vous pouvez en penser ce que vous voulez, mais ce guide avait en main des plans anciens de qualité et était autorisé par les actuels propriétaires à nous faire connaître ces détails familiaux. D'autres parties de ce site semblaient aussi dater de bien avant les belles ruines actuelles. Je pense qu'il y a là matière à consulter les notes d'antan sur cette famille.

Le Chevalier Dauphinois 10/07/2017 18:02

* Bonjour et merci pour votre témoignage.
* Les journées du Patrimoines permettent souvent de visiter des sites "muets" avec des guides qui les refont vivre.
* Parfois ce sont des sites fermés au public qui sont (même partiellement) ouverts.
* Quel plaisir vous avez eu .... Je vous envie. ;)

nath 08/05/2011 12:24


Cela fait toujours bizarre de voir une cheminée ainsi suspendue dans le vide...


Le Chevalier Dauphinois 08/05/2011 18:22



Cette cheminée, c'est une gentillesse Bretonne pour réchauffer les mouettes et sécher les plumes des oiseaux après la pluie.



Anne la Dauphinoise 07/05/2011 22:01


Oui-da, Chevalier, il est fort bel,
En ses formes arrondies, ce chastel:
Par ses cheminées tant joliment sculptées
Et son chemin de ronde que vous pressentez.
On discerne clair ses alentours remparés...
Ainsi longtemps pourrait-on continuer...


Le Chevalier Dauphinois 09/05/2011 08:13



Que de beaux vers pour cette ruine presque intemporelle. Merci princesse Anne.



Pierre 07/05/2011 16:21


Une ambiance celtique très agréable , dans le granit breton ces entrelas seront encore là pour longtemps.


Le Chevalier Dauphinois 07/05/2011 19:57



 Absolument. Cette ruine a une puissance Bretonne et une âme que j'ai peu ressenti dans mes recherches en France.



catcent 07/05/2011 12:20


Magnifique, je l'imagine en fonction ,il devait être un très beau château.
Bye Chevalier D. bon samedi


Le Chevalier Dauphinois 07/05/2011 13:12



Le ruine permet à notre imaginaire de rêver. Cette beauté m'a pris plusieurs heures d'observation malgré la bruine Bretonne.