Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 07:30
La rubrique CINEMA regroupe les films ayant pour thème Le Moyen Age ou ayant comme cadre (même partiellement) un château médiéval.



  Affiche du film Solomon Kane
Année 2009
Réalisateur Michael J. Bassett

 

  Acteurs   Rôles
James Purefoy Solomon Kane
James Babson Skinhead
Laura Baranik Prisonnier 
Geoff Bell Beard
Jason Flemyng Malachi
John Comer Erasmus Woolman


 
 
 
  Présentation du film
 
    «  Durant les terribles guerres ravageuses du 16ème siècle, le redoutable capitaine Solomon Kane est  une machine à tuer sans pitié. Accompagné d'une bande de brutes et armé de ses pistolets, de sa dague et de sa rapière, il laisse libre cours à sa soif de sang.
   
Mais un jour en attaquant une mystérieuse forteresse, sa vie va prendre un tournant fatal. Les hommes de sa compagnie de sanguinaire sont tués un par un par des créatures démoniaques. Seul face à un envoyé du Diable venu pour s’emparer de son âme si corrompue. Salomon Kane parvient à s’échapper, mais il sait que maintenant, il doit se racheter de ses années de tuerie. Il s'enferme dans un monastère et renonce à la violence.

    Sa spiritualité nouvelle  est mise à l’épreuve lorsqu’il doit quitter le monastère. Pendant ce temps, l'Angleterre est dévastée par de diaboliques hommes commandé par un terrifiant personnage masqué  c'et : l’Overlord.

     Solomon est incapable d’empêcher les meurtres d'une famille puritaine (les Crowthorn ) dont il est devenu l’ami. Kane jure de tout faire pour retrouver puis libérer leur fille nommée : Meredith.

   Pour accomplir sa promesse, il retrouve ses instincts de brute et de meurtrier. Sa recherche de la belle Meredith va le conduire dans un lieu et dans des aventures le mettant face aux plus sombres secrets de sa propre famille. Alors Solomon...…»

 
 
 
  Ce que j'en pense
 

Que vais je en dire ?..  .. Quel dualité en moi (comme ce personnage d'ailleurs).    


   Évidemment, ce n'est pas un film historique, puisqu'il s'inspire d'un héros de bande dessinée (heroic fantasy). Mais je n'ai pas compris la démarche du réalisateur.

Est ce un film de genre ou une libre interprétation ?

   Par moment, j'ai retrouvé des scènes de "Conan le Barbare", puis à d'autres des réflexions et des mimiques du "13ème guerriers". Parfois j'ai cru voir... heu..  Bref, il y a un manque de personnalité dans le scénario (ou la manière de filmer).

   Au début, Solomon Kane (qui est censé être le héros) est un personnage réellement sombre et antipathique. "Voila enfin un anti-héros non hollywoodien" me suis je dit (avec ma voix intérieur, car il ne faut point parler dans une salle du cinématographe).   Le challenge était important  : "Comment rendre sympathique ou plutôt comment faire adhérer le public à un personnage aussi cruel et sanguinaire ?"

     La voix off  faisant part des doutes de Solomon est intéressante mais gâchée quelques secondes après par des dialogues que même les séries B n'osent utiliser.
    Le personnage a un potentiel immense pour devenir un vrai héros, l'acteur joue (seul peut être) un personnage ambiguë avec passion, mais il n'y a que lui, aucun second rôle se détache dans le film (et pourtant ce sont souvent les seconds rôles qui donnent l'immortalité d'un film !).

   Tout n'est pas mauvais, les images sont fascinantes. La pluie permanente, la nuit noire, les monstres, les ruines (ouiiii, il y en a plein pour moi ), les décors, les batailles sont visuels et donnent une ambiance, mais.... oui, il y a un mais.... Il manque un réalisateur ou un liant. Imaginons ce film réalisé par Tarentino... Hooooo.
  


Où est le Moyen Age ?

   Le scénario oscille entre fin du Moyen Age et début de la renaissance. Durant son périple, Kane combat et se réfugie dans des ruines et châteaux dévastés presque intemporels. Il est quand même possible de reconnaître les châteaux médiévaux de Tocnik et Zvikov en République Tchèque.

  Vers menu
cinéma

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Films : Châteaux forts et Moyen Age
commenter cet article

commentaires

J F F GrandsLieux! 31/12/2009 18:00


Nous allons réfléchir sur l'importance des seconds rôles et leur existence pour faire un bon film... merci Chevalier.
Ceci dit, avec les commentaires que je lis, sûr que je ne vais pas voir ce film.
Conan le Barbare ? Vous connaissez le surnom de ce film : Connard le Barbant !
Pluie incessante alors que je ferais de milliers de km pour retrouver le soleil en cette saison ? peu pour moi.
Merci de l'avertissement,
Bonnes Fêtes de Fin d'année, Chevalier !
Le Manant Savoyard


Le Chevalier Dauphinois 31/12/2009 20:45


   Etant un fou, j'avoue que je vais presque toujours voir au au cinéma les films "sur le moyan âge" et curieusement les film de Science fiction  (quel contraste !).
  Même si la critique est mauvaise, je me dois (en tant que chevalier bien sur) de les déguster dans la grande salle.... Mais j'avoue être assez souvent déçu.


Elisa 29/12/2009 11:04


Salut!
J´adore! Je ne connaissais pas le film, donc je vais chercher.
A bientôt
Elisa, Argentine


Le Chevalier Dauphinois 29/12/2009 20:13


Cette nouveauté est à l'affiche depuis quelques jours dans mon bourg. Et comme je suis un peu fou de ce style de film, je vais tous les voir, quelque soit la critique. ;)


Stéphanie.D 29/12/2009 09:17


Comment j'ai pu passer à côté de ton blog aussi longtemps, je me le demande? Moi qui suis passionnée par les châteaux, les églises, le moyen-âge etc... Je te mets direct dans mes favoris (dixit une
fille qui s'est même fait tatouer la croix du languedoc) @ très bientôt donc...


Le Chevalier Dauphinois 29/12/2009 20:12


Mon blog est poussiéreux avec toutes les ruines, et n'attirent point les princesses en robes de dentelles et les princes en habit de velour  ... mais parfois des égarés trouvent refugent ici et sont heureux après.