Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 06:30

 

La découverte du rempart extérieur est ici.

 

  Un châtealet puissant et gracieux

   La basse cour 

La découverte du châtelet

   Après m'être délecté du rempart extérieur et de ses tours rondes, je cherche l'accès à la basse-cour. Avec un site aussi extraordinaire, je suppose que le châtelet d'entrée va aussi me surprendre.

Quelle magnifique beauté !

  Cette construction est une combinaison de force et de délicatesse :

* Un glacis plongeant dans le fossé.

* Des contreforts à larmier.

* Une fenêtre à remplage.

* Une salle de défense sous le toit.

  Il me faut de suite "manger" des yeux cette merveille médiévale.

 

Analyse du châtelet

   Précédé par un pont moderne en pierre, le châtelet,  avec ses 2 tours rondes, devient une construction  agressive. Archères droites, archère-canonnières et canonnière pour tir rasant  forment un système défensif qui a du faire réfléchir quelques assaillants. Je suis surpris de ne point voir de bretèche ni mâchicoulis (voir vocabulaire).

    Bien que le temps ait effacé de nombreux systèmes défensifs et que les consolidations aient supprimé des ouvertures de tir, il semble évident que ce châtelet comportait 2 doubles vantaux, une herse et certainement un assommoir.

La basse-cour semble vide au 21ème siècle 

Que c'est vide !

En entrant, c'est le choc !

  Je ne m'attendais pas à une cité remplie de maisons et bâtiments, mais ce vide me surprend. Ma documentation affirme qu'en ce lieu il y avait :

   - Une chapelle,

   - Une écurie,

   - Une boulangerie,

   - Une salle de garde,

   - Une armurerie,

   - Etc...

        Je me console en détaillant ce bâtiment de style Normand.

   Pour des raisons de sécurité, l'accès aux tours défensives est interdit, mais j'arrive à voler une vue de l'intérieur  où je distingue :

    - Son couloir d'accès,

    - Son archère droite,

    - Ses trous pour des poutres.

 

Le château fort

    Soudain, je tourne la tête et je vois... un pont en bois enjambant le fossé.Une question me vient :

Où mène ce pont ?

   Évidemment, la structure en bois survolant le fossé permet d'accéder au château fort. Avec ses hautes tours flanques collées à un "donjon" carré, il est symbolique des fortifications médiévales, même si quelques fenêtres ont été ouvertes.

 

Quelle curieuse architecture !

     Avant de monter sur le pont pour entrer dans la bâtisse, je contourne le château pour tenter d'en comprendre le plan. Curieusement, je constate qu'il n'est pas symétrique et que de surprenants contreforts soutiennent un mur borgne.

Ceci n'est point une solution efficace de défense !

    Il me faut entrer pour comprendre la raison. Je me présente devant le pont, espérant entendre le craquement du bois et imaginant les guerriers en armure sous les tir des défenseurs dans les tours. Mais hélas, une barrière interdit l'accès.

  Il me faut donc contourner le bâtiment.

 

     L'intérieur :

Pour découvrir l'intérieur de ce château, je vous propose de cliquez ici.

 

 

Un château fort aménagé au 17ème siècle

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 27 Vers Menu châteaux de l'Eure

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Normandie : 14 27 50 61 76
commenter cet article

commentaires

philae 13/11/2012 00:09

il est craquant j'adore

Le Chevalier Dauphinois 13/11/2012 06:47



Ce site a toutes les qualités pour séduire petits et grands, amateurs ou passionnés. Le symbole parfait du romantisme et de la réalité.



Anne la Dauphinoise 12/11/2012 13:32

C omme est le châtelet bel et racé...
H appé l'on est par sa force "obstinée".
A insi deux tours protègent bien l'entrée :
T émoins, les orifices de tir percés
E n chacune d'elle, et pour se replier
A vaient un refuge les gardes menacés...
U ne magnifique porte nous est restée;

D éception est un peu : n'ont résisté
'
H abituelles défenses toujours liées
A ce genre d'ouvrage... Le temps a passé :
R egrettons-nous, tout comme le Chevalier,
C ossus vantaux, herse, assommoir, mais les
O uvertures aperçues de l'autre côté
U n tant nous réconfortent, ce sont beautés :
R avissants remplages si bien travaillés;
T elle fenêtre en ogive aussi montrée...

N 'aurait-il point fallu les yeux tourner,
O u les fermer, pour mieux imaginer
R adieuse chapelle, communs, ou l'armurier...
M aintenant la basse-cour en est "vuidée"...
A rruinée tour du rempart, éventrée,
N ous laisse voir ses entrailles trop délaissées...
D u pont de bois voit-on se dessiner
I ncroyable castel, à vous faire rêver.
E st-il symbole des médiévales beautés :

E n un ensemble compact est érigé
U n carré donjon de tours ceinturé,
R ecelant porte d'entrée bien assurée.
E mpressée suis-je, pour sûr, l'avoir passée !...

Le Chevalier Dauphinois 12/11/2012 20:35



   Raison vous avez dans votre acrostiche, le châtelet d'entrée est aussi magnifique que l'intérieur peut être vide. Heureusement, la château a une élégance et une force justifiant les
kilomètres que j'ai du faire pour le visiter.



matray 12/11/2012 09:57

Personne en les murs, sans doute partis en croisade... Il est pas banal, beaucoup retouché dans le temps mais il s'en sort pas trop mal. Attendons leur retour pour l'intérieur et se faire inviter à
qque hypocras !

Le Chevalier Dauphinois 12/11/2012 12:05



 Visitant les châteaux en dehors des mois touristiques, j'ai la chance d'avoir les sites pour moi seul. Ainsi, j'ai des images uniques et la solitude rêveuse.



oups 12/11/2012 07:56

bonjour, cher chevalier..

""En entrant, c'est le choc !""....le même sentiment nous a noué la gorge, il y a quelques années...

Le Chevalier Dauphinois 12/11/2012 12:02



   Il y a dans ce site castral une ambiance unique. Même le vide est plein d'histoire. Entre les remparts cassés et le château presque intact, le contraste est saisissant.