Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 06:30
 
   Les églises fortifiées sont fascinantes. De loin, elles paressent anodines, mais en approchant, de magnifiques détails se révèlent. Admirer la beauté de celle-ci.
 

 

 

Département :   55 - MEUSE

Le bourg :
   Situation :  (le voir sur une carte)
    La commune de Troussey est située à 20km au Nord-Ouest de Toul et à 7km au Sud-Est de Commercy.
    Coordonnées du bourg :

48° 44' 9"N 5° 39' 43" E
 48.735934°  5.662149°

 

L'église :   
     L'extérieur :
La découverte
      C'est par un petit matin clair que je découvre la silhouette de l'église de Vertuzey. Les premiers rayons du soleil réchauffent mon armure et éclaire cette massive construction. Je ne pense pas que le muret fut un rempart pour empêcher l'attaque d'un ennemi.

Quelle est belle cette église avec l'aube

Mais peut être que le petit ruisseau était un fossé ?

 

L'enquête commence
La nef ne semble pas avoir été fortifiée, et ne comporte pas de salle de repli comme d'autres églises de la région (voir exemple à Troussey). Si cette église fut une construction de protection et de défense ce ne pouvait être qu'avec le clocher.

 

1ère façade du clocher
     Avec mon oeil d'aigle , je distingue un ancien crénelage sous le toit  du clocher, mais c'est surtout une grande fente verticale qui me fascine.
   Cette archère cruciforme a du être ouverte au 13ème siècle. Dans sa partie basse, je ne peux dire si l'élargissement est du à l'érosion des siècles ou à la création d'une ouverture pour arme à feu (?).
Entourant l'archère, des trous ont du recevoir des poutres pour supporter un chemin de ronde ou un palier en bois pour l'escalier escamotable (?).

2ème façade du clocher
     En prenant un peu de recul je découvre les autres trésors de ce clocher.

Les avez vous vus sur ce donjon-clocher
ou clocher-donjon ?
 

  Je vous aide un peu en m'approchant. Alors, j'attends vos remarques et descriptions !.. Vite, impatient je suis de connaître vos informations .

Un crénelage : Oui et non. Sur la première façade, j'avais affirmé que les 2 grands orifices carrés au dessus étaient des créneaux. Mais en regardant mieux, j'opte pour des fenêtres de tir avec mantelet (voir vocabulaire).

Une meurtrière : Comme je n'aime pas ce mot . J'ai l'impression que ceux qui défendent leur vie commettent des meurtres contre les "gentils" assaillants. Hors, les défenseurs ne font que... heu... se défendre par des archères.
Celle -ci est droite comme au 12ème siècle, et pourtant, elle semble avoir été arrondie en bas comme une "canonnière".

3ème façade du clocher
      En contournant ce clocher-donjon, je vois une autre façade. Évidemment, vous imaginez qu'elle est similaire à la précédente. Elle lui ressemble (puisque je suis devant une tour de défense médiévale) mais quelques détails apportent des éclaircissements :
   * Sous la toitures, les fenêtres de tir sont identiques.
   * Une archère cruciforme à canonnière est clairement identifiable.
   * Un classique abat-son. Pourtant en regardant mieux, cette ouverture n'est pas classique .
 Avec ses trous de boulin (voir vocabulaire) pour une passerelle en bois et la voûte, j'opte pour l'ancienne porte médiévale du donjon.

Ma conclusion
   Cette tour est bien trop fortifiée pour n'avoir été qu'un simple clocher d'église. Ses murs sont bien trop épais pour n'avoir été qu'une banale construction.
    J'imagine qu'un bâtiment a du être construit dans l'enceinte d'un château puis s'est appuyé sur le donjon. Cette ancienne chapelle castrale (je le suppose) a été transformée en église paroissiale et le donjon a servi de "salle de repli" et de défense durant les nombreuses périodes d'insécurité.

       L'intérieur :

    Hélas, la porte de l'église paroissiale Saint Gorgon est fermée et point de visite je peux faire de cet incroyable clocher. Mais même verrouillée, l'arc en tiers point est magnifique et me transporte plusieurs siècles dans le passé.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle (?), construction d'un château (?).
* Au 13ème siècle, aménagement de l'église contre le donjon (?).
* Au 16ème siècle (?), construction de la nef et de l'abside.
* Au 18ème siècle, aménagement d'une tour escalier et d'un portail.
* En 1983, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.

* A la fin du 20ème siècle, des travaux de consolidation et d'embellissement sont réalisés.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Gorgon) est libre à l'extérieur. La découverte des fortifications intérieures est impossible. Mais il semblerait que prochainement la tour sera visitable.

 

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux de la Meuse Vers Menu châteaux de la Meuse

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Lorraine : 54 55 57 88
commenter cet article

commentaires

Vingert 28/12/2014 16:31

Bonjour,

je viens de découvrir votre blog. Je suis le nouveau maire de cette commune, pour information ce monument est actuellement en rénovation. Cela se passe par différentes phases. La première vient de
se terminer, même si pour l'heure; l'échafaudage est toujours présent. La toiture de la tour vient d'être rénové. les murs de la tour on été nettoyé et rejointé. une magnifique porte en bois a été
réalisé au premier étage. Ainsi que des volets sur les créneaux. Pour l'heure seul le cadran manque. un système lutant contre l'humidité a été installé. Par la suite l'intérieur de la tour sera
rénové permettant de la visiter en toute sécurité. Vous pouvez me contacter pour une visite que je me ferai plaisir à réaliser.
Bravo pour votre travail

Le Chevalier Dauphinois 28/12/2014 19:48



Bien le bonjour messire Lionel


* Mon "travail" est bien modeste face aux travaux d'embellissement que vous réalisez sur cette belle église fortifiée.


* Habitant le Dauphiné, province assez loin de votre Lorraine, je ne vais pas de suite organiser une croisade en vos terres.


* Mais je vous promets que lors d'un périple prochain, je me ferai un plaisir de vous contacter pour visiter les entrailles de votre merveille.



vikki 24/06/2011 08:36


ah les églises ! de sacrés monuments ...
partout ou m'emmène mon c car , j'entre
dans les églises et j'admire les lieux .
toutes les églises se ressemblent , mais
aucune n'est identique . va donc savoir ?
at quand on prends le temps de les admirer ,
on voit alors tous les petits détails qui
font leur charme . leur différence .
dommage que , comme celle ci , beaucoup sont
fermées aux visiteurs .
a bientôt cher Chevalier !


Le Chevalier Dauphinois 24/06/2011 18:59



  Évidemment, ma passion me mène toujours vers des églises fortifiées et j'avoue ne prendre que rarement le temps de regarder les autres. Mais je comprends ton approche et l'envie de voir le
détail de ces constructions.



anne laure 01/06/2011 00:25


j'aime bien ce genre d'eglise
sympa la nuit et le jour de ta 1ere photo
bizzzz
anne laure


Le Chevalier Dauphinois 02/06/2011 23:10



La masse de son clocher-Donjon donne à cette église une architecture peu classique. J'ai donc utilisé une astuce peu classiquepour la 1ère image.



Anne la Dauphinoise 30/05/2011 14:23


Elle me semble toute "ratatinée", cette église. Point ne pouvait contenir beaucoup de personnes, dirait-on.
Ces églises fortifiées du Nord-Est ne paraissent pas si imposantes et ne ressemblent pas tant à des forteresses que certaines du Sud-Ouest par exemple.
L'arc en tiers point (joli nom, mais que signifie t-il vraiment ? j'aurais dit arc brisé...?) est gâché par la porte elle-même, à mon avis. Dommage.


Le Chevalier Dauphinois 06/06/2011 23:33



  A la différence des châteaux qui ont été détruits par les guerres puis Richelieu et enfin les révolutionnaires, les églises ont survécu et même ont eu leur architecture modifiée.


  Ces témoins du passé sont intéressants pour comprendre la dure vie des paysans lorsque les châteaux étaient trop loin des villages.



Pierre 28/05/2011 19:28


Du solide, tant qu'à construire quelquechose autant que ça serve en cas d'attaque. ce genre d'édifice doit être propre à certaines régions ? invasions, conflits de suzeraienté, marches?
passe un bon week end


Le Chevalier Dauphinois 28/05/2011 20:41



 Les églises fortifiées sont nombreuses dans certaines régions, où d'ailleurs les châteaux forts sont rares.


  J'ai commencé à en faire la liste ici, mais elle est incomplète. Il faudra attendre encore 4 ans.