Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 07:30

 

Département 02 - AISNE (Thiérache)

 

Le bourg :

Point de défense visible pour cette curieuse façade    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune d'Origny en Thiérache est située à 75km au Nord de Reims, à 54km à l'Est de Saint Quentin et à 10km au Nord-Est de Vervins (voir son église).

   Coordonnées du bourg :

49° 53′ 42″ N 4° 1′ 6″ E
 49.895°  4.018333°

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

     En arrivant dans le bourg, je suis surpris de voir cet enchevêtrement de contreforts et de "verrues" sur cette église. La possibilité que cette construction religieuse ait pu être fortifiée me parait impossible, pourtant je suis sur le tracé touristique des églises fortifiées du Thiérache.

Me serais je trompé de village ?

 

L'enquête commence

    J'inspecte les "bidules" bicolore, je scrute les surfaces autour des arcs boutants. Aucune trace d'un  système fortifié est visible.

   Comme souvent, lorsque je ne trouve rien, je prends un peu de recul pour mieux comprendre.

  Devant mes yeux exorbités, je vois, je vois....

Quelle magnifique tour de défense !

 

Deux églises en une

   La différence de qualité des matériaux, de leur couleur et de la méthode de construction montrent que la nef, le transept et le choeur sont récents par rapport à la ronde tour.

 

L'imposant système défensif

    En faisant abstraction du campanile très récent, l'entrée fortifiée est un exemple presque parfait d'une église défensive de l'ancienne province du Thiérache :

* Deux tours hautes en briques rouges,

* Avec une solide base en pierre,

* Puis des fentes de tir pour fusil sur toute la hauteur et décalées,

* Défendant aussi la porte d'entrée.

  Même si mâchicoulis et bretèche (voir vocabulaire) ont disparu, l'ensemble défensif est homogène et impressionnant. Cette église ferait pâlir de jalousie de nombreux châteaux forts.

 

    L'intérieur :

  Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées. Celle-ci ne déroge pas à la règle.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle (?), construction d'une église.
* Au 16ème siècle, fortification de l'église. Aménagement des 2 tours en briques encadrant la porte.
* Vers 1918, la nef romane est démolie et le béton remplace la pierre. Un campanile est posé sur l'ancien donjon.
* En 1927, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite. La visite des tours est interdite. 

 

Certains châteaux étaient moins bien défendus que cette église

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 02

Vers Menu châteaux et églises de l'Aisne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Picardie : 02 60 80
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 12/01/2013 18:59

O ublions les contreforts, les "verrues"...
R este la porte par belles tours défendue.
I l ne manque que le clocher-tour d'antan,
G uère imaginable, campanile étant,
N avrée j'en suis, maintenant érigé...
Y devait-on pourtant là-haut guetter,

E t bien sûr, aussi protéger la porte,
N anti d'une bretèche, ou autre, qu'importe,

T out laisse à penser qu'il en fut ainsi,
H istoire de pouvoir stopper l'ennemi.
I l a pu être également hourdé...
E t les tours... point n'en ai rêvé :
R éelles sont-elles, et les fentes de tir
A utant nombreuses, décalées à loisir,
C rachèrent "feu d'enfer" pour éviter aux
H ommes des lieux rejoindre paradis trop tôt...
E taient des âmes et corps mêlés les maux...

Le Chevalier Dauphinois 05/02/2013 21:24



  En découvrant les cotés de l'église d'Origny, je n'ai pu imaginer que fortifiée elle est encore. Ce fut donc un choc en découvrant sa façade d'entrée. Les églises de l'Aisne sont similaire
et pourtant toutes différentes.


  Ma semaine dans ce département a été une succession de douces surprises.