Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 07:30

 

Département 24 - DORDOGNE

 

Le bourg :

Massive est l'église de ce petit village    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La commune de Mauzens et Miremont est située dans le Périgord Noir à 60km au Sud-Ouest de Brive la Gaillarde, à 40km au Nord-Est de Bergerac et à 28km au Sud-Est de Périgueux.

   Coordonnées du bourg :

44° 59′ 38″ N 0° 55′ 10″ E
 44.993889°  0.919444°

 

     Toponymie : (--> petite initiation)

         L'origine du nom Miremont est presque évidente :

 * Mire : Regarder, voir.

 * Mont : Colline, point élevé.

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

     Éclairé par les rayons matinaux de Rhâ, le village aux petites ruelles et aux maisons serrées contre son église est surprenant par la variété des couleurs. N'étant point un peintre, je me dois de retrouver mes esprits de castellologue-amateur pour décortiquer le Graal de cette matinée de mai.

Le but de ma visite est là.

    Il est si haut qu'il en est presque insolent de puissance face aux petites maisons. La construction ne ressemble pas à une église fortifiée, pourtant sa forme me laisse un peu d'espoir.

Avez vous remarqué quelques détails ?

Les indices de fortification sont bien cachés 

L'enquête commence

       Sans faire le tour de l'église, je tente de la comprendre en ne regardant que par l'angle :

1 - Les 2 croisillons qui pourraient faire penser à des archères sont en réalité des renforts en fer.

 2 - La forme du clocher qui aurait pu l'image d'un crénelage est en réalité la caractéristique classique du clocher-peigne.

 3 - Le bâtiment en avant  (coté chevet plat) est une sacristie construite après l'édification de l'église. Le contrefort caché en est une preuve.

Avez vous remarqué le choix architectural d'encastrement du contrefort de gauche ?

 4 - Le long de la nef, le bâtiment en avancé est un agrandissement postérieur à la construction initiale.

Y a t il un indice qui pourrait me réjouir ?

 

Les indices défensifs

    Évidemment, comme moi, vous avez remarqué une porte sous le toit faisant penser à une salle de repli.

  En avançant vers le portail, je découvre une façade avec des ouvertures en partie supérieure.

Y aurait il 2 niveaux de repli dans ce bâtiment primitif ?

Une salle fortifiée d'archères droites 

Que d'indices !

    Sur la face ensoleillée, de nombreux indices du système défensif me brûlent les yeux (Vous me connaissez un peu maintenant, je suis toujours aussi exubérant devant une fortification). Il semble évident que cette construction est comme une tour de refuge et de défense :

 1 - A mi-hauteur, entre les contreforts plats, une fente verticale ressemble à une archère du 13ème siècle.

 2 - Presque sous le toit, une archère identique trône fièrement. L'ébrasement (voir vocabulaire ) extérieur confirme mon approche de datation.

 3 -Je suis surpris par un vitrail implanté dans le contrefort. J'opte pour une modification après le... heu.... 17ème siècle ?

 4 -La différence de hauteur entre les contreforts extérieurs et centraux me font penser à un rehaussement du bâtiment. Les salles de repli sont certainement créées à cette époque (13ème siècle ?).

 

Le portail

     La façade d'entrée reflète l'architecture de l'église : Sobriété.

  Point de sculpture, point de gargouille, point de fleuron, point de pinacle, point de remplage dans la fenêtre. L'église a traversé les siècles en ne laissant au sommet que les ancres en fer des tirants et le souvenir d'une salle de repli sous le toit.

 

    L'intérieur :

  Comme souvent durant notre siècle, les églises sont fermées. Celle de Mauzens ne fait pas exception.

 

 

Histoire de l'église :aaa

* A la fin du 12ème siècle (1180 ?), construction de l'église.
* Au 13ème siècle, l'église est peut être remaniée (à vérifier).
* Au 15ème siècle, l'église est peut être agrandie (à vérifier).
* Au 20ème siècle, l'église est "modernisée" et consolidée.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église est libre et gratuite. La visite du clocher et des salles de repli est interdite.

 

Une tour de guet servant de forteresse

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Périgord : 24
commenter cet article

commentaires

Christine Laurent 14/12/2012 15:51

Vous pouvez aussi visiter la Forteresse de Miremont, ouverte à la visite depuis l'été 2012. www.chateau-miremont.org

Le Chevalier Dauphinois 14/12/2012 19:10



  J'ai coché sur ma carte des sites à visiter le château de Miremont, mais, comme d'autres beautés médiévales de Dordogne, je n'ai pas encore eu le temps de les approcher. Mais un jour, je
sais que j'irai voir ce château.



matray 25/11/2012 11:59

je viens de rédiger un article sur des ruines près de chez moi et qui m'interpellaient depuis qques temps : le château de Mazers !

Le Chevalier Dauphinois 25/11/2012 12:27



  Ton article sur ce château de l'Hérault est un véritable travail de fond, un vrai plaisir des yeux et du savoir. Je l'ai noté sur ma carte routière, Lors de ma prochaine semaine Castrale
au printemps, je vais essayer de le visiter. Grâce à toi, je ne commettrai aucun oubli.



Anne la Dauphinoise 23/11/2012 13:31

M agique Périgord qui me fait rêver...
A vouer dois-je que pour cette contrée
U n faible j'ai... après mon Dauphiné...
Z élée je suis, si tant, que bien souvent
E n ai-je parcouru ses villes et ses champs.
N éanmoins ai-je passé beaucoup de temps
S urtout dans ses bastides que j'aime tant...

E t cette église je n'ai point encontrée :
T errible oubli ! grâce à vous "réparé"...

M irable est-elle, si massive et austère,
I ndiquant là qu'était faite pour la guerre :
R udoyée fut souventefois cette terre
E chue moult de temps à l'Angleterre...
M ais qui, alors, a pu la fortifier ?
O n ne le veut savoir, car vous m'avez
N otifié un jour, et c'est vérité :
T ant d'inconnus y eurent leur vie sauvée -

D 'un "bord" ou de l'autre, peu il importait -
O utreplus, étaient-ils tous des "Français"...
R epli sûr sous le toit les hommes avaient.
D otés d'archères sur deux niveaux pouvaient
O ser défier l'ennemi alentour :
G arnis en étaient leurs murs tout autour...
N ul doute que lors de mon prochain séjour,
E n ce Pays je ferai le détour.

Le Chevalier Dauphinois 23/11/2012 17:17



Dans cette belle région


Où les châteaux sont légions


Cette curieuse église j'ai voulu montrer


Qu'elle aussi avait été fortifiée


Et qu'avec toutes ses défenses


Plusieurs châteaux sont envieux je pense.