Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 06:30

 

Département 24 - DORDOGNE

 

Le bourg :

Point de défense visible pour cette église !    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      La petite commune de Besse est située à 90km au Nord de Montauban, à 80km au Sud-Est de Périgueux, à 50km au Sud-Est de Bergerac et à 40km au Nord-Ouest de Cahors.

 

   Coordonnées du village :

44° 40′ 6.287″ N 1° 6′ 25.92″ E
 44.668413°   1.1072°

 

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

     Dans cette région de petites collines verdoyantes, il est agréable de randonner et d'errer à la recherche de sites millénaires. C'est dans cette belle région,  à la limite du village de Besse, que je vois au loin une curieuse construction. La masse ne ressemble pas à un bâtiment religieux, pourtant ma carte l'affirme.

  J'avance lentement vers l'édifice composé :

* D'une haute construction qui semble borgne,

* Et d'un bâtiment bas ayant de belles fenêtres Gothiques.

  Ceci est bien une église mais j'ai un doute :

Suis je devant une église fortifiée ?

 

L'enquête commenceQuel incroyable mur !

    Lorsque je ne comprends pas une architecture, plutôt que d'avoir le nez dans la pierre je prends un peu de recul.

Quelle magnifique église fortifiée !

   * La construction religieuse de Besse ne possède pas une flèche élancée sur un fin clocher comme les traditionnelles églises,mais une structure Romane dédiée à la défense.

   * Elle est haute pour la surveillance et large pour accueillir les habitants en cas d'attaque.

Comment le sais tu Chevalier ?

 

 Il suffit de regarder en haut :

   * Une archère  primitive verticale,

   * Une ouverture pour salle de replis (porte ou latrines ?),

   * Des trous de boulin (voir vocabulaire ) en ligne et en angle pour (peut être) porter une passerelle ou un hourdage ou des mâchicoulis en bois.

Incroyable n'est ce pas !

 

Y-a-t-il d'autres systèmes défensifs ?

* Heureux de ma première découverte je contourne la bâtisse.

* Un incroyable mur me fait face.

* Il comporte les traces de plusieurs siècles de construction et d'aménagement , regardez attentivement :

- Au même niveau que sur l'autre façade, une ouverture rectangulaire encadrée par des trous de boulin. J'opte pour des latrines en bois.

- Une archère cruciforme du 13ème siècle.

- Une archère droite, à moins que cela soit un puits de lumière pour le niveau inférieur des salles de repli.

- Vous avez bien lu. Cette église comporte 2 salles superposées pour accueillir les habitants en cas d'attaque.

Incroyable n'est ce pas !

 

2 étages de repli sont visibles

 

Un curieux détail architectural !

* Sur ce mur, au tier inférieur de la hauteur, il y a une énigmatique corniche.

* De plus, en dessous, il y a de nombreux trous.

Avez vous une idée de la présence de cette corniche ?

* L'église ayant été restaurée au 17ème siècle avec les pierres du vieux châteaux fort, j'ai imaginé que cette partie avait été consolidée avec les restes du pigeonnier.

* Mais en m'éloignant du mur, je vois des contreforts de l'époque Romane.

* L'église ayant été rehaussée au 13ème siècle, cette corniche correspond au niveau du "toit" à l'époque Romane.

* Les trous seraient donc les vestiges des modillons arrachés.

  Quel est votre avis :

1 - Fantômes des modillons ?

2 - Pierres issues du pigeonnier ?

Une façade unique ! 

Des pierres disparates

   L'église comporte des pierres de dimension et de qualité de taille très différentes. Les raisons sont :

- L'agrandissement en hauteur,

- Les réparations,

- Un allongement. Cela se voit dans la scission du mur (souvenez vous près de l'archère cruciforme).

 

Quel contraste !

* En découvrant la façade occidentale, je suis bouche bée.

* Puissance et théatralité se conjuguent avec harmonie.

* Les deux époques de construction me sautent à la figure.

- En partie haute, les étages défensifs avec une porte accessible par une passerelle (les trous de boulins l'attestent).

- En bas, le magnifique Portail.

 

Le portail : Une merveille

      Pour découvrir le magnifique portail....

 

.... Veuillez cliquer ici.

 

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  

Vers Menu châteaux de Dordogne

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Périgord : 24
commenter cet article

commentaires

Onvqf 01/06/2016 18:59

Bonsoir Chevalier,
Une belle trouvaille,
Je ne la connaissais pas mais l'ensemble est vraiment étonnant.
Merci pour ce partage,
Une belle soirée à vous,
Au plaisir,
David,

Le Chevalier Dauphinois 02/06/2016 18:15

* J'adore rechercher puis photographier les églises fortifiées.
* Cette passion me force à fouiner dans mes documentation et le site du Patrimoine historiques.
* Cette église étant médiatique dans de nombreux guide touristique, je n'ai pas eu à chercher longtemps pour l"immortaliser.
* Comme tu le dis, cette église est étonnante !

Pierrote 13/05/2016 20:03

B eauté comme je les aime, et pourtant les moutiers
E urent mal à s’imposer à mon esprit borné.
S ans les explications de notre Chevalier
S erais-je encore, je pense, à fort les mépriser.
E n est-il que toujours je ne pourrai louer !…

D ‘iceux n’est point celui qu’aujourd’hui nous offrez
O ù le religieux semble ici abandonné,
R envoyant une image de castel fortifié
D es moins attirant pour… un lieu fait pour prier.
O sé ont hommes du temps allure d’église changer
G randement en ayant tant haut surélevé
N ef, ainsi permettant espaces de sureté
E n deux niveaux, ce qui n’était mie coutumier.

P uissant est ce bâti, massif et si « fermé » ;
E ffrayant pour intrus voulant s’en emparer.
R udoyés durent-ils être des archères étagées ;
I névitablement frappés des flèches tirées
G aillardement des hourds, si ceux-ci furent posés.
O r, je les imagine, ces défenses du passé,
R ehaussant esthétique du lieu par avancée
D e bois s’alliant si bien avec murs empierrés.

N antis de grands replis furent âmes de la contrée...
O riginale structure comme une maison coiffée.
T out, de la nef, nous donne image de site guerrier.
A ura t-on sentiment le même, portail passé ?…

Le Chevalier Dauphinois 13/05/2016 20:15

* Votre prose est à l'image de la sensation que j'ai ressentie en découvrant ce site.
* La haute nef ressemble à une tour. Le choc fut si fort que j'ai cru que point église cette construction est/ fut.
* Ce n'est qu'après avoir vu le chevet que j'ai compris que ce moutier est bien celui que je cherchais.
* Cette construction est pour moi la plus belle (ou dans le top 3) église de Dordogne.
* Ce département est surtout connu pour ses magnifiques châteaux forts. Vous comprenez ma surprise en découvrant cette beauté unique !
* C'est à cause de trop de beauté que le chevalier mis son chapeau de paille pour admirer le portail.

evelyne 08/10/2013 23:16

merci pour cette escapade médiévalle dans le village Besse. j'ai appris que les eglises pouvaient être fortifiées. la prochaine fois que j'y passerai, je m'arrêrerai quelques temps me remémorer les
détails. :-)

Le Chevalier Dauphinois 10/10/2013 13:07



   Notre beau Royaume possède de nombreuses églises fortifiées. N'étant que peu mises en valeur sur le web et parfois oubliées des offices de tourisme, je me suis donné comme mission
d'en montrer un maximum.


 Heureux je suis que celle-ci vous plaise.