Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 06:30

 

 

Département :  22 - CÔTES d'ARMOR

 

La tour : 

Est ce une flèche posée par les Templiers ?    Situation :    (--> la voir sur une carte)

       Le petit bourg de Pléboulle est situé à 3km au Nord-Ouest de Matignon, à 8km au Sud du cap Fréhel, à 30km au Nord-Est de Lamballe.

    Le hameau de Montbran est situé à 4km au Sud-Ouest de Pléboulle. 

       Cordonnées de la tour :

48° 35' 36" N 2° 21' 28" W
 48.59347  -2.357823

 

La tour : 

     L'extérieur

Où est la ruine ?

    Grâce au dictionnaire des châteaux forts, j'ai marqué sur ma carte "spécial chevalier Dauphinois"  la présence d'une tour fortifiée médiévale.

Mais où est elles ?

   Au loin, dans le hameau de Montbran, une forme verte feuillue ne ressemble pas à un arbre.

Est ce mon Graal ?

 

Le mythe des Templiers ?

      Dans le hameau, de nombreux balisages pour randonner illuminent poteaux et murs, et c'est avec soulagement que je vois cette flèche (du 12ème siècle  ) m'informant de la direction pour une tour des Templiers .

Est ce vrai ?

   Le très médiatisé Ordre Militaire religieux des Chevaliers du Temple possédait proche de là une commanderie et une église (la présence d'un hameau nommé Temple semble confirmer les suppositions).

 

La recherche commence

   Depuis le centre hameau, il faut moins de 15 minutes pour apercevoir une forme verdâtre posé sur une plate forme en haut d'une petite colline dominant la vallée du Frémur.

    La tour étant dans une propriété privée, il est important de respecter ce lieu.

 

  J'adore quand une ruine joue à se cacher de moiAnalyse 

      Le panneau aux pieds de la tour affirme qu'elle a la forme d'un octogone irrégulier d'environ 35 mètres de diamètre. Hélas, la végétation est si dense que je ne peux pas facilement vérifier cette curiosité.

   Pour mieux comprendre, je m'appuie sur les images de ma documentation, et particulièrement cette ancienne photographie.

 

Voici la preuve de l'octogone

      En écartant les branches et le lierre, je distingue bien 8 cotés réalisés avec des moellons de granite et de grès.

Pensez vous que cette tour ressemblait à celle de Vex en Suisse ?

 

    Malgré mes tentatives de lecture architecturale, il m'est impossible de distinguer une archère, une bretèche ou des mâchicoulis (voir vocabulaire).


     L'intérieur :

Je suis un aventurier

  Pour découvrir l'intérieur très abîmé bien sur, il faut dégager un peu les branches, écarter les épineux  (Aie... Pourquoi poussent ils toujours à coté de mes ruines ?) puis tendre le cou comme une autruche.

  Et là, je suis surpris par les merveilles (hihihi, je suis toujours un peu extrémiste dans une ruine).

1 - L'intérieur n'est pas octogonal mais circulaire,
2 - Le pied droit d'une ouverture semble encore présent,
3 - Je crois distinguer des trous pour des poutres (2 étages ?).
4 - Sur la gauche, mon imaginaire croit voir les vestiges d'un escalier.

 

Elle est vieille

   Hélas, le temps a fait son oeuvre de sape et les hommes ont oublié d'entretenir ce témoin de notre histoire. Je ne vais pas "tendre mon cou" plus longuement et je me console avec le magnifique paysage. Puis je me mets à rêver grâce au croquis réalisé en 1917 par le Vicomte (voir titre de noblesse) Henri Frotier de La Messelière.

 

 

  Histoire de la tour :

* Vers 1150, construction par les templiers d'une tour fortifiée de 13m de haut, proche de la voie romaine reliant l'ancienne ville d'Alet (aujourd'hui Saint-Servan) à Carhaix.
* En 1307, arrestation des Templiers par le roi de France Philippe le Bel (voir liste des rois).
* A la fin du 14ème siècle, Thiphaine Du Guesclin, Dame de Montbran, habite dans un "manoir proche de la tour. (Etait ce le logis templier de cette construction fortifiée de surveillance ?).
* En 1417, Thiphane décède. Isabeau de Montbourcher se réclame héritière du site. Grâce à la protection du Duc Jean V, elle s'installe dans le "manoir".
* En 1442, le Duc Jean V décède. Jehan de Tournemire, héritier officiel de Thiphaine Du Guesclin, récupère le manoir et chasse la famille Montbourcher.
* Durant la première moitié du 19ème siècle, des pièces de monnaie et une arme sont retrouvées proche de la tour.
* En 1994, la tour est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Mais à ce jour, aucune fouille ou travaux de restauration ont été entrepris.
* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite bien que ce site soit dans une propriété privée. Veuillez respecter le silence et la fragilité de ce site. Le risque de recevoir une pierre existe.

 

La Bretagne n'est pas une terre de plaine

Vers liste châteaux des Templiers Vers liste châteaux des Templiers   Vers menu châteaux forts du 22 Vers Menu châteaux des côtes d'Armor

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tata Tounette62 30/09/2010 18:55


Merci pour la découverte. Dommage que rien n'est été fait pour stopper cette invasion ! (de feuillage...)


Le Chevalier Dauphinois 30/09/2010 20:20



Les attaques sont le lot de toutes fortifications médiévales. Mais elles n'étaient pas préparées à celles des feuillages. Cette tour va elle tenir encore un siècle ?



nath 28/09/2010 21:45


Ce n'est plus une ruine, chevalier, c'est devenu une sculpture végétale...


Le Chevalier Dauphinois 28/09/2010 23:08



Une belle plante donc...Comme moi



Anne la Dauphinoise 28/09/2010 21:04


Pour la rendre plus attirante, cette ruine bien désolée, je me dis que vous y avez peut-être rencontré le fantôme de sa voisine, la belle Tiphaine ?...


Le Chevalier Dauphinois 28/09/2010 23:09



Hélas non !... Peut être ne sort elle que les jour de beau temps ou les nuits de pleine lune ?


 Ni l'un, ni l'autre en ce mois de mai.



canelle56 28/09/2010 20:18


Pas de souci , j'attendrais ...sourires
bises Chevalier


Le Chevalier Dauphinois 28/09/2010 23:23



Hummm.... Une princesse qui m'attend... hummm... (Tu parlais de mon blog... heu....mon blog et moi c'est presque pareil)



eric 28/09/2010 19:54


c est sur qu elle a souffert du temps dommage que les hommes n ont pas essaye de mieux la conserver mais c est toujours emouvant de decouvrir une trace des formidables templiers
merci Messire Chevalier


Le Chevalier Dauphinois 28/09/2010 20:11



   Ce site Templier ne possédait pas un puissant château, et il ne fallait pas s'attendre à une immense ruine, mais il est vrai que ces pans de murs cachés semblent bien tristes face à
l'histoire de cet ordre.