Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 06:30

 

Département  21 - CÔTE d'OR

 

Le bourg :

Un château entouré d'eau. Est il médiéval ?    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le bourg de Commarin est situé à 35 km à l'Ouest de Dijon, à 25km au Nord-Ouest de Beaune et à 5km à l'Est de Pouilly en Auxois.

  Coordonnées du château :

47° 15' 21.013" N 4° 38' 58.283" E
 47.255837°  4.649523°

 

Le château :

     L'extérieur :

La raison de cette découverte

    Mon dictionnaire des châteaux forts m'informe qu'il y a une construction d'origine médiévale dans le bourg de Commarin. Ayant décidé de m'approvisionner en bonnes bouteilles de Bourgogne (vin que j'apprécie) je profite de joindre l'utile à l'agréable.

 

Où est le château fort ?

Comment trouver une construction fortifiée ?

  Souvent il suffit de regarder sur une carte. Soit le bâtiment est en ruine et sa représentation correspond à "Trois petits points". Mais pour Commarin, c'est l'indication "Chat" au milieu d'une tache bleu représentant de l'eau.

Wahouu, je vais voir une château fort entouré de douves !

 

La découverte

   En arrivant dans le bourg, je rencontre un rempart à la hauteur faible pour une défense sérieuse et à l'épaisseur non impressionnante. Il possède une tour un peu décevante. Bien que sa construction ne semble pas récente, elle ne dispose pas de système de défense.

 

Est ce le seul vestige médiéval ?

L'enquête commence

    En longeant le rempart, j'arrive proche d'une autre ronde tour qui ne parait pas plus massive que la première. Point d'archère, mâchicoulis crénelage (voir vocabulaire) pouvant justifier de sa fonction défensive et de son origine médiévale. Pourtant, quelques détails curieux et fascinants m'interpellent.

 

Sont ce les défenses ?

  Il y a des pierres sculptées comportant un orifice central.

Était ce une ouverture de tir ?

  Une autre plaque lisse semble me donner raison (bien que mon doute soit important). Je dois entrer pour mieux comprendre l'architecture de ce château presque intemporel.

 

    L'intérieur :

Hélas, nous sommes en avril

       La grille est fermée car je ne suis pas venu durant la période estivale. Je vais me contenter de voler quelques images de loin. Mais avant, je quémande une vue satellite pour comprendre ce château mystérieux entouré de douves.

 

De puissantes tours

Quelle curieuse construction.

  Elle mêle douceur des rondes tours et classicisme des formes anguleuses. Les fenêtres sont nombreuses et aucun système défensif semble exister.

  Il me semble que de l'époque médiévale, il ne reste qu'une puissante tour ronde à droite et son pendant à gauche. Le château semble avoir évolué par palier et a utilisé pour chaque bâtiment le style architecturale de l'époque.

 

 

Histoire du château :

* A la fin du 12ème siècle , une famille nommée Commarin apparaît dans les textes. La date de construction du château est inconnue.
* En 1346, le dernier Commarin décède sans héritier. Le maison forte et les terres appartiennent à Jean de Cortiambles.
* A la fin du 14ème siècle, Jacques de Cortiambles est chambellan du Duc (voir titre de noblesse) de Bourgogne : Philippe le Hardi.
* Au début du 15ème siècle, Jacques transforme la modeste maison forte en une imposante forteresse.
* Au 15ème siècle, en se mariant, Agnès (fille de Jacques de Cortiambles) apporte en dot le château et les terres à la famille Dinteville.
* En 1478, Jacques Dinteville le petit fils de Agnès épouse Alix de Pontailler.
* En 1500, Bénigne Dinteville épouse Girard de Vienne et apporte le château (qui ressemble toujours à une forteresse) en dot.
* Durant le 16ème siècle, peu de transformation sont réalisées dans ce château-forteresse comportant double fossé, 7 tours de défense, basse-cour etc...
* Vers 1620, Charles Ier de Vienne fait détruire l'aile Nord et fait aménager l'aile Est. La lumière entre enfin dans les bâtiments.
* En 1699, la tour flanque au Sud-Est s'écroule.
* En 1702, un architecte est nommé par Charles II de Vienne(marié à Alix de Chastellux) pour remplacer la tour effondrée par de confortable bâtiments. Une partie des fossés sont comblés.
* En 1725, Marie Judith de Vienne épouse Joseph-François de Damas et apporte château et etrres en dot.
* Jusqu'en 1780, le château est toujours habité et modifié pour plus de confort.
* Le château échappe aux destructions des révolutionnaires.
* Au 19ème siècle, Charles de Vogüé, mari de Zéphérine de Damas, devient possesseur du château. Depuis cette date, le château ne change plus de famille.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite depuis la route. La visite de l'intérieur est payante durant la période estivale.

 

La bâtisse médiéval a laissé la place à un beau château de confort

 

     

Vers Menu châteaux de Côte d'Or

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marquis 18/09/2011 15:37


super, j'adore, tous ces renseignements sont complets il y a une petite question sur la plaque il y a un symbole ( un animal) connaissez-vous sa signification? je vous remercie de votre réponse.


Le Chevalier Dauphinois 26/09/2011 13:22



Hélas non, point je connais la symbolique.



loria 17/09/2011 04:00


Il serait fort citoyenno-medievistement, De tous ce regrouper soit via les structures deja existentes en B.E.P ou sous la forme d'un comite national representatif, De tout les vrais citoyens
passionnes medievistes, Ce reconnaitrons et adhererons avec loyaute et fidelite a set elan; Novateurement tel un regroupement sous cet present egide ainsi que constituee d'un bureau tel des
chevaliers de la table ronde pour pres de 180 REPRESENTANTs-CHEVALIERS en l'eticte chevaleresque, Le tout via notre armoirerie et etique chevaleresque


Le Chevalier Dauphinois 17/09/2011 11:14



Bien le bonjour


-->  "comite national representatif"... Diantre.... Qu'est ce ?


 Je ne suis qu'un marcheur-photographe qui a plaisir :


* A découvrir notre beau royaume.


* A immortaliser par l'image les bâtiments fortifiés d'avant 1492.


* A décrire, le soir devant mon pc,  les ruines oubliées (c'était le but premier de mon blog).


* A inciter nos contenporains à voir ces beautés durant leurs vacances ou week-ends.


   Je n'ai aucune prétention à être médiéviste ni spécialiste en architecture. Je ne montre que ma base de données photographique.


 


  Mais je suis ouvert à toute proposition qui serait dans l'intéret des ruines oubliées.



Anne la Dauphinoise 16/09/2011 23:12


Bien dommage que ce château n'ait plus grand chose de médiéval. D'après sa description dans votre historique il dut pourtant être beau : une vraie forteresse, en effet.
La 1ère pierre sculptée ne me convainc pas : elle semble rapportée. La pierre lisse parait authentique, elle, et semble vraiment faire partie intégrante du mur.
Et j'ai été surprise de lire le nom de Vogüé : je vois que cette famille eut une belle ascension... géographique ! "monter" de l'Ardèche à Commarin, puis à Vaux-le-Vicomte qui lui appartient aussi,
si je ne me trompe.


Le Chevalier Dauphinois 26/09/2011 13:30



Votre connaissance en personnages est bien plus grande que la mienne. Je ne pourrais point vous dire s'ils font partis de la même famille.



Esclarmonde 16/09/2011 21:37


J'ai beaucoup aimé la Bourgogne et son architecture et ce château est bien dans cette lignée de ces élégantes constructions.


Le Chevalier Dauphinois 16/09/2011 23:12



* Vous avez raison. Beaucoup de château que j'ai vu de loin ou visité ont cette architecture.


* Celui-ci a un petit plus : Il possède encore quelques pierres et murs du Moyen Âge.