Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 07:30

 

Département :   22 - CÔTES d'ARMOR

 

Le bourg : 

Le château de Montafilan est par là, affirme ce panneau  Situation  (--> le voir sur une carte)

     Le petit bourg de Courseul est situé à 10km au Nord-Ouest de Dinan et à 7km au Sud-Est de Plancoët.

    Le hameau de Montafilan est situé à peu de distance au Nord-Ouest de Corseul. 

   Coordonnées du château :

48° 29' 7.296" N 2° 11' 24.511" W
 48.48536  -2.190142

 

Le château :

     L'extérieur 

La pancarte du bonheur

    Par expérience, je sais qu'une pancarte n'est pas une preuve de la présence d'une imposante ruine (voir cet article), mais je suis quand même heureux (et soulagé) de connaître le chemin vers mon Graal.

   C'est donc en chantant que j'enjambe le petit pont de bois qui ne tenait plus guère que par un grand mystère et... (voir la vidéo).

 

La découverte commence

      Comme toujours dans les régions un peu vallonnées , il faut monter pour découvrir un château médiéval. Pour celui-ci, il est interdit d'utiliser une motorisation (Comme j'ai un destrier "écologique", je ne me fatigue pas   ).

    Après quelques minutes dans un sous-bois odorant bercé par le bruit de l'eau, je découvre la beauté de mon Graal : Une sorte de long mur parallélépipédique, entrecoupé de tours et précédé d'un fossé (parfois peu identifiable).

 

 Les courtines

 Courtines et tours ne font qu'un dans un château fort     Curieusement, ma fascination première est sur les courtines. Elles ne sont pas en très bon état, et pourtant la diversité des tailles de pierre, les différentes qualités des joints, le fruit (pente) attestent d'une ancienneté de construction, de réparations puis de reconstructions. 

 

Les tours

      Un mur droit n'est pas facilement défendable, il est important qu'il soit complété par des tours.

   Sur cette ancienne fortification, je m'attendais à des tours carrées. Et surpris je suis qu'elles soient toutes circulaires (donc fin du 12ème ou début du 13ème siècle). Nombre d'entre elles comportent encore des trous de boulin (voir vocabulaire).

    Même arasées, les tours sont impressionnantes depuis le bas du fossé. Et en les observant mieux, il s'avère qu'elles ne sont pas identiques en dimensions, pierres et forme.

 

Les systèmes de défense

   L'aspect "ruine" des courtines ne permet pas de voir crénelage, mâchicoulis ou bretèche (voir vocabulaire), pourtant sur ce château "un peu cassé" , il est possible de comprendre l'évolution des systèmes de défense.

Comment puis je affirmer ceci ?

Simplement, en regardant les fentes verticales sur les nombreuses tours :

    * Celle-ci est petite correspondant à une archère du 12ème siècle.

    * Voici une archère à bèche certainement construite au début du 13ème siècle.

    * Puis, une archère avec trou pour une arquebuse du 14ème siècle.

    * Celle-ci n'est pas une archère mais une canonnière du 15ème siècle (situé sous une petite archère du 12ème siècle). 

 

    L'intérieur :
    Le site est une propriété privée. Pour la tranquillité du "châtelain" (et de ses vacanciers dans le gîte), je vous propose de ne pas visiter l'intérieur des remparts sans son autorisation.

     Excepté les remparts et tours, il n'y a plus rien à "déguster". Aucun bâtiment, aucune fondation est visible. Un joli champ herbeux est la récompense des curieux.

   Par contre, l'épaisseur des murs de courtine et l'ébrasement sont fascinants pour un "fou comme moi".

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, le Comte (voir titres de noblesse) de Montafilan-Dinan fait construire un château fortifié.
* Au 14ème siècle, les fortifications du château sont améliorées.
* A la fin du 15ème siècle, Françoise de Dinan, propriétaire du château de Montafilan, est préceptrice d'Anne de Bretagne.
* Vers 1790, l'abbé Lesage, prêtre non jureur de Corseul, se cache dans les tours du château pour éviter d'être capturer et mis en prision par les révolutionnaires.
* A la fin du 20ème siècle, un gite rural est aménagé dans un bâtiment annexe du château.
* Au 21ème siècle, la découverte des remparts extérieurs de la ruine est libre et gratuite bien que ce site soit dans une propriété privée. Le risque de recevoir une pierre existe. Soyez prudents.

 

6 tours rondes protégeaient les courtines

  Vers menu châteaux forts du 44 Vers Menu châteaux des Côtes d'Armor

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mary22130 10/06/2015 17:42

je viens de visiter ces magnifiques ruines...demain j'y retourne pour une promenade aux allentours

Le Chevalier Dauphinois 10/06/2015 17:59

* Ce château est magnifique par son évolution des systèmes défensifs.
* De plus, son accès est agréable (prairie, ruisseau, bois).
* Quelle chance vous avez de pouvoir visiter cette région avec ce beau temps !

Merlin 23/12/2010 17:48


chers questeurs d'histoire, dans peu de jour je vous donnerez quelques précision sur le beau Chateau de Montafilan, car le Baron du lieu est de mes amis......


Le Chevalier Dauphinois 23/12/2010 18:26



Merci messire pour ce présage d'informations. Quelle chance pour cette ruine si elle pouvait un peu s'enrichir de l'histoire de sa vie.



catcent 21/11/2010 17:47


Tres belle la photo de ton graal, je te suivais dans se sentier en écoutant cette chanson...et ..ohhh....merveille le voilà. :-))
bye Chevalier D. bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 21/11/2010 20:17



Avoir une chanson dans la tête durant la marche d'approche est un plaisir que je me donne souvent. Je voulais faire partager mes habitudes de découvreurs de ruines.



Anne la Dauphinoise 20/11/2010 23:12


Grâce à vous nous allons être incollables sur les archères et leur datation...
Et c'est le château de la préceptrice de la seule femme qui fut 2 fois reine de France (et dans quelles conditions !) si je ne me trompe ?


Le Chevalier Dauphinois 20/11/2010 23:53



   Le problème avec les datations sur uniquement la forme de construction est qu'elles ne sont fiables qu'à 50%. Il faut parfois connaître l'histoire de la région pour affiner.


   Toutes les provinces de France n'ont pas construit en même temps les améliorations défensives. Et comme cela dépend aussi de la "richesse" du seigneur et de l'importance du château
dans la défense d'un territoire (frontière), parfois les surprises sont grandes.


   Mais avoir une base est déjà un bon début



serialmaquetteur 20/11/2010 22:05


Ca c'est une ruine que je ne manquerais point de visiter si je passe un jour du côté de Dinan !


Le Chevalier Dauphinois 20/11/2010 23:48



Je vais encore te surprendre par des articles sur des ruines Bretonnes incroyable. Mais il faudra patienter encore quelques mois.