Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 07:30

 

Département :   66 - PYRENEES ORIENTALES

 

Le château :

     Situation :    (le voir sur une carte)

        La petite commune de Valmanya se situe à 5km au Sud-Ouest de Prunet et Belpuig, à 20km au Sud de IIle sur Têt et à 30km au Sud-Ouest de Perpignan. 

    Coordonnées du château :

42° 32' 8.549" N 2° 31' 54.185" E
 42.535708  2.531718

Nota :

 Dans les textes, le site est orthographié Vall Manya, puis Vallmanya et enfin Valmanya.

 

Le château : 

     L'extérieur :

Où est la ruine ?

    Il y a plusieurs siècles, les hommes récupéraient le bois pour le chauffage et la construction des bâtiments, de plus les animaux mangeaient les jeunes pousses des arbres. Point de dense foret il y avait autour des châteaux forts.

    A notre siècle,  les arbres poussent et leur coupe devient "une affaire d'état".

Conséquence : Les ruines sont parfois presque invisibles.

    C'est donc avec beaucoup de chance que j'ai réussi à voir, dans les bois au dessus du village, la ruine de l'ancien château de Vallmanya.

 

L'approche

   La marche d'approche n'est pas très difficile, le but étant d'avoir toujours en point de mire les vestiges du château fort.

      Ne distinguant qu'un fantôme de pierres, je n'imagine pas encore le trésor que je vais découvrir dans quelques minutes.

 

La surprise

     Au sommet de la colline, je distingue un plateau sur lequel est posé mon Graal. A travers les arbres, je vois une haute tour et , quelle surprise, un bâtiment accolé.

    Bien que partiellement arasé, il est évident que cette construction parallélépipédique date de la même époque que la tour. Elle est construite du coté le moins vulnérable pour une attaque, je pressens que ce devait être les communs et l'habitat des gardes. Aux vues de la surface, je doute qu'un seigneur ait pu y habiter.

 

La tour

      Avec sa forme carrée, j'ose penser que la tour a été construite au 12ème siècle. Les pierre sont mal taillées et peu jointives, confirmant mon hypothèse d'un château de garde.

    Je suis impressionné par le nombre important d'archères pour une tour aussi vieille. Elles sont importantes du coté de l'attaque et sont  très rapprochées. Je suppose que peu de soldats étaient à l'intérieur pour la défendre, et leur proximité permettaient une efficacité (?).

  Leur forme droite et peu haute confirme ma datation.
 

    L'intérieur :

Le "logis" 
   Pour entrer dans le château j'empreinte la faille dans le mur dont la faible épaisseur confirme sa fonction de "communs" et non de défense.
    Deux surprise m'attendent :
1 - Les murs comportent des pierres positionnées en "arrêtes de poisson".
2 - De courtes archères (parfois inclinées) sont visibles sur un coté.

La tour (coté intérieur)
    En me retournant j'ai la surprise de voir 2 ouvertures rectangulaires. La plus basse devait être la porte d'entrée médiévale, et l'autre... heu... une fenêtre (?).
  Nota : Un  visiteur passionné d'architecture médiévale affirme avec justesse que cette ouverture est une bretêche (voir vocabulaire).
  
L'intérieur de la tour
      En partie basse, la tour comporte les vestiges d'une pièce voûtée en berceau. Ce devait être la citerne. J'estime l'épaisseur des murs à la base de la tour à 1 mètre.
   En levant les yeux, je vois les 4 niveaux supérieurs (grâce au décalage de l'épaisseur des murs) entrecoupés par les archères avec des angles de tir différents. Ces murs ne comportent aucune trace de cheminée ni d'escalier ni de latrines.

 

 

  Histoire du château :

* Au 12ème siècle il est possible qu'une tour fortifiée soit construite.
* Au 13ème siècle, il semble que le château relève du Vicomté de Confluent.
* Vers 1500, un texte cite une fortification appartenant à l'abbaye de Cuixa.
* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre existe.

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article

commentaires

bernard othon de niort 14/04/2013 21:58

et bin voila c'est fait , j'y suis monter cet aprés midi . pas reussis a entrer dans la tour , les ronces montent la garde .
y'a quand méme 4 grandes salles en contre bas coté chemin , ( on ne les vois que du haut )avec archéres sur toutes les faces .
y'avais donc surement plus de 4 hommes de garde , et vu le nombre d'archeres ( si un par archére ) c'etais plus une fourmiliere qu'un camp de vacances . lol

Le Chevalier Dauphinois 15/04/2013 22:01



  Heureux je suis que cette ruine ait été conquise par le brillant Prince Bernad Othon de Niort !... Même si les ronces l'ont quelques peu stoppé.


  Les très nombreuses archères ne signifient pas qu'une armée vivait là. Parfois, un château n'a que quelques rares sodtas avec un capitaine. Mais en cas d'attaque, les paysans se réfugient
et défendent le site (et leur vie).



david/serialmaquetteur 28/03/2010 14:41


Cette belle ruine vaut bien 1 h de marche dans la forêt :D


Le Chevalier Dauphinois 28/03/2010 15:59


Comme je cours pour découvrir une ruine (voir explication ici), 10 minutes m'ont suffit

(quel menteur je suis)


la cotentine 27/03/2010 20:05


ah..j'imagine bien ta jubilation !!! elle est belle cette ruine !!! pas de travaux, pas de modernisation intempestive...le rêve !!!


Le Chevalier Dauphinois 27/03/2010 20:22


Elle est si belle que j'ai failli dormir dedans.


kontomichos 27/03/2010 08:07


Merci Chevalier ,je m'escuse d'avance , petite téte que j'ai, quand j'ai vu le commentaire de Nath je me suis dit que j'aurai pu te mettre sur facbook et sur le site du château.voila quand on pense
trop à ses vielles pierres.
Bon facebook c fait il me reste a voir notre webmaster pour le site du schoeneck.
a bientot Blandine


Le Chevalier Dauphinois 27/03/2010 19:04


Ne t'excuse pas Blandine, J'avoue que je construis mon blog tranquillement sans tenter de solliciter les blogueurs et web-masters de m'inclure dans leurs œuvres.
  Et puis un jour, l'échange se fait tout seul. J'ai inscrit le Schoeneck tout naturellement dans la rubrique : Château.


Nadine Quinn 26/03/2010 23:03


Fort ressemblance au château féodal de la Roche en Ardennes, les ruines du château médiéval, construit entre le XIe-XIIe et XIIe siècle, en été un Fantôme Berthe se balade sur les ruines tous les
soirs à 22h par beau temps.


Le Chevalier Dauphinois 27/03/2010 07:22


   J'ai visité le château fort de La Roche en Ardenne. Mais le ciel était
menaçant, et ce n'était point en été. Point de visiteur et de fantôme ce jour là.
  Vallmanya est beaucoup plus petit et moins important dans la fonction (château de garde).