Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 06:30

 

Département :   66 - PYRENEES ORIENTALES 

 

Le bourg : 

  Situation :   (--> le voir sur une carte)

     Le bourg de Salses le Château se situe à 12km au Nord de Perpignan, proche de  la Route Nationale 9 et de l'autoroute A9.

   Coordonnées de la forteresse :

42° 50' 18.798" N 2° 55' 7.493" E
 42.838555  2.918748

 

La forteresse : 

    L'extérieur :

Quelle surprise

    La grande majorité des châteaux forts que je visite se situent sur une colline ou en haut d'un pog. Curieusement, cette fortification d'origine médiévale est dans la plaine, presque au niveau des petits arbres.

Me serais je trompé de site ?

 

1ères Impressions

    Je ne suis pas au bout de mes surprises. Cela commence par un large et profond fossé précédent les murailles et extrêmement consolidé, puis tout en rondeur, un ensemble disparate de défense (échauguette, tour flanque..) entrecoupé de courtines épaisses avec fruit (voir vocabulaire).

     Évidemment de nombreuses tours canonnières talutées renforcent les défenses. L'ensemble parait plus du 16-17ème siècle que médiéval.

 

Forteresse plus que château fort

     A la bases des puissantes tours, des canonnières assuraient la défense dans le fossé par des tirs rasants (certainement très meurtriers).

   Au dessus, dans les angles morts, des bretèches assuraient la défense de la base des courtines. Il fallait être fou pour tenter une attaque.

   Pour comprendre cette forteresse, il faut d'abord :

* Regarder la vue en perspective mise à "ma" disposition  à l'entrée du site,

* Puis admirer la vue satellite grâce à Google Map.
  Le contraste entre les formes rondes à l'extérieur et la rigueur parallélépipédique du centre est impressionnant.

Légende du plan

A -Fossé,
B - Barbacane,
C - Demi Lune,
D - Tour d'artillerie,
E - Donjon,
F - Corps du logis (casernement),
G - Écuries,
H - Chapelle Saint Sébastien,
I - Caponnière,
J - Glacis
K - Salle d'exposition,
L - Prison
M - Salle de garde (coté Nord),
N - Galerie de contre-mine,
O - Boulangerie,
P - Laiterie,
R - Puits.

 

L'entrée
   Évidemment, une telle forteresse ne pouvait pas avoir une entrée classique. Elle commence par une porte avec vestige d'un pont levis accédant à un bastion (peu médiéval), puis continue par une autre porte avec 2 "tours échauguettes".
 

    L'intérieur :

J'entre

La visite de la forteresse étant payante, je ne vais pas tout vous montrer.

     Pour comprendre ma surprise en pénétrant dans la forteresse, il faut regarder ce plan :

 * La forme est d'une symétrie parfaite sur un axe (presque) Est-Ouest --> Axe horizontal sur l'image.

 * Il est facile d'imaginer les évolutions d'aménagement de cette construction de 110m par 85m.

 

La cour

   En passant la porte, le plus impressionnant est la grande cour. Elle me fait penser à une place d'armes pour l'entraînement des soldats. Elle presque intemporelle et pourrait servir de décors à des films situé entre le 16ème et le 20ème siècle.

 

Les salles

   Les salles sont aussi des moments de surprises intemporelles. Certaines, débarrassées des poutres du plafond, montrent des étages de confort très spartiate, en contradiction avec  les salles de repos avec bain et sauna.
   Comme je l'affirmais au début de la visite, cette forteresse met à mal toutes mes certitudes architecturales sur les constructions médiévales .  Mais en lisant l'historique, j'ai toutes mes réponses..... Ouf !

 

C'est fini

   Pour me remettre de mes émotions, je décide de visiter l'autre vestige de Salses à 100m au Nord.
 


Histoire de la forteresse :

* En 1172, Alphonse II d'Aragon hérite du Comté.
* En 1344, Jacques II de Majorque et Comte (voir titre de noblesse) de Roussillon, prend possession du château et des terres de Salses.
* En 1462, Jean II engage le Roussillon au roi de France Louis XI (voir liste des Rois).
* En 1473, le Roussilon est à nouveau Espagnol.
* En 1497, sous la conduite de l'ingénieur Ramirez, début de la construction de la forteresse par des Espagnols.
* Vers 1503, destruction du village dans l'emplacement de la forteresse, puis pavage de la cour et aménagement des écuries pour 300 chevaux.
* En 1503, début d'un siège par l'armée Française commandée par le Maréchal de Rieux.
* En 1504, avec des canons, les Français pilonnent la forteresse et entament un travail de sape. Les espagnols font un harcellement des troupes d'approvisionnement (nourriture et munitions) pour isoler les Français.
* En 1506, la paix est signée. Les Français récupèrent la forteresse de Leucate. Celle de Salses est toujours Espagnole.
* A partir de 1507, les Espagnols améliorent les défenses de la forteresse.
* En 1533, Blasco Nunyez, inspecteur des forteresses du Comté de Catalogne, passe plusieurs commandes pour des flasques et traverses nécessaire à des affûts de canons.
* En 1538, Charles Quint visite Salses (c'est ce que supposent certains historiens).
* En 1542, l'armée Française surveille la forteresse de Salses sans l'attaquer (bien que faisant le siège de Perpignan).
* En 1618, début de la guerre de 30 ans. Les Espagnols soutiennent les Autrichiens, ils sont donc ennemis de la France.
* En 1635, déclaration de guerre entre la France et l'Espagne.
* En 1638, les Espagnols attaquent Leucate mais ne prennent pas a forteresse.
* En 1639, en représailles, les Français attaquent Salses et s'emparent de tous les villages aux alentours.
* En 1642, après plusieurs mois de lutte, les Espagnols se rendent.
*En 1659, le traité des Pyrénées définit la frontière entre la France et l'Espagne. La forteresse n'étant plus frontière, elle est abandonnée.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de la forteresse est payante et guidée.

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article

commentaires

BUFFA Aline 27/07/2014 16:06

Bonjour,
Une fois de plus je trouve votre article toujours aussi passionnant. La forteresse de salles. Je voudrais savoir si vous avez des photos et articles sur La prison. (article sur internet qui parle
de cette salle),La cour du réduit....et surement d'autre question a vous posez une fois mon album"presque" fini
Merci encore

Le Chevalier Dauphinois 28/07/2014 17:39



   Lors de ma visite et sur la carte simplifié, je ne vois aucune mention de prison. Dans un casernement, puisque telle était la fonction de Salses, il y a souvent un lieu pour
emprisonner partiellement quelques soldats récalcitrants ou non respectueux des rêgles militaires. Mais je n'en ai point le souvenir.



anne laure 24/05/2010 22:24


cette forteresse est impressionante
la cour est magnifique
tres belle visite
bizzzz
anne laure


Le Chevalier Dauphinois 26/05/2010 13:16



Salses est unique. Depuis l'autoroute, sa forme déconcerte et à ses pieds, l'admiration est dans les yeux de tous.



gene 23/05/2010 01:49


je connais la forteresse , le mari de ma cousine y travaille . c'est un bel édifice . bonne nuit


Le Chevalier Dauphinois 26/05/2010 13:47



Hoooo, comme j'aimerais connaitre le mari de ta cousine. Tant j'aurais à apprendre.



Anne la Dauphinoise 22/05/2010 12:59


Quel ouvrage intimidant et grandiose, par la démesure de ses fossés, peut-être, mettant en relief la magnificence de la construction qui paraît inébranlable...Cette sensation de puissance et
d'invincibilité qui émane de toutes parts, où que le regard se pose...Vraiment saisissant, fascinant...


Le Chevalier Dauphinois 26/05/2010 13:11



Salse le Château fut mon premier château briques. Je suis resté de longues "heures" à l'extérieur pour l'admirer. Puis, à l'intérieur, le système "d'eau" m'a fasciné. Unique est cette beauté !



nath 22/05/2010 12:46


Quel beau chateau! Il me fait penser au château de joux, lui aussi remanié par Vauban... Mais le château de Joux, il est sur un éperon rocheux!


Le Chevalier Dauphinois 26/05/2010 13:36



J'ai visité Joux il y a bien des années. Il faudra que je scanne mes diapos pour en faire un article.