Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 06:30

 

Département :   66 - PYRENEES ORIENTALES 

 

Le bourg : 

  Situation :   (--> le voir sur une carte)

       Le petit bourg de Caudiès de Fenouillèdes se situe à 55km au Nord-Ouest de Perpignan et à 12km au Sud-Est de Quillan.

    Le hameau de Fenouillet est à 5 km au Sud de Caudiès de Fenouillèdes.

  Coordonnées du château :

42° 47' 25.57" N 2° 22' 49.336" E
 42.790436°  2.380371°

 

Le château : 

      L'extérieur  :

L'arrivée

    Le spectacle est incroyable en arrivant dans ce fond de vallée. Une ruine s'accroche par magie au rocher et se fait presque son double.

  La face Nord est très abrupte, je pressens qu'il faut faire le tour pour trouver un sentier "grimpable"..

 

Il est là !

    Le sentier sur la face Sud légèrement pentu serpente dans une végétation odorante. Mon Graal est au bout, magnifique et  ..... en ruine (mais vous vous en doutiez chers lectrices et lecteurs perspicaces ).

Quelle curieuse ruine !

 

    Elle ne ressemble pas aux classiques architectures parallélépipédiques des châteaux du 13ème siècle. Sa forme épouse le tracé submittal de la colline et fait corps avec le rocher. Les courtines sont "courtes" et les tours rondes sont ni flanques (voir vocabulaire), ni extérieures.

  Je suis "déboussolé"  car cette ruine diffère beaucoup de mes certitudes et repères médiévaux.

   C'est grâce à ce plan que je comprends le château de Sabarda.

 

Le plan

  Le château mesure 19m de long pour 10m de large avec des courtines de 8m de hauteur.

 Légende :

1 - Rampe accès puis porte,
2 - Plate-forme,
3 - Baie,
4 - Galerie naturelle aménagée,
5 - Vestige d'une petite fenêtre chanfreinée,
6 - Tour semi-circulaire (mon imaginaire croit distinguer un crénelage),
7 - Tour talutée avec un mur de 1,2m d'épaisseur.

 

    L'intérieur :

  Évidemment, point de luxe dans ce château qui  a certainement été une fortification de surveillance pour soldat.
   Les murs sont épais avec un remblai de pierres de rebut ou d'éclats de taille. Différentes tailles et qualité de pierres ont été utilisés certainement pour des aménagements sur plusieurs siècles. 

 

 
Histoire du château :

* En 1109, Guilhem Petri, Vicomte (voir titre de noblesse) de Fenouillet, rend hommage au Comte de Cerdagne pour son château et son rocher fortifié de "Samardana".
* En 1117, Guilhem Petri rend hommage pour ses teres et châteaux et Raimon Berenger.
* En 1209, début de la croisade contre les Albigeois. Le château ne semble pas avoir souffert de ces années de luttes entre les Cathares et l'armée du Roi de France (voir liste des rois).
* En 1290, le château de Sabarda figure dans la liste des fortifications du Roi de France Philippe le Bel.
* A la fin du 13ème siècle, sur ordre du roi, le Sénéchal de Carcasonne assigne des gardes à Sabarda.
* Au début du 14ème siècle, Pierre de Scoys est châtelain de Sabarda.
* Vers 1320, les fortifications du château sont amélioré et des armes de tir (carreaux d'arbalète) sont stockés.
* Vers le milieu du 15ème siècle (?), le château semble abandonné.
* Au 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite.Le risque de recevoir une pierre existe, et les salles enterrées sont des pièges importants.

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientals

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article

commentaires

Marie51 16/10/2010 13:19


Bonjour Chevalier

Vu la hauteur pour atteindre ce chateau je vois que vous ne reculez devant aucun obstacle ! Bravo pour votre article aussi que j'ai trouvé tres interessant !

Marie51


Le Chevalier Dauphinois 16/10/2010 14:19



S'il y avait une ruine médiévale en haut de l'Everest, je tenterai l'expédition :P


  Pour Sabarda, il y a sur la gauche un agréable chemin en pente douce qui amène le visiteur facilement aux pieds de la ruine (il faut bien que je triche un peu dans mes articles ;)
)



Serialmaquetteur 10/10/2010 12:40


Ce château me rappelle ceux que j'ai vu cet été dans le Vercors et l'Ardèche. Des endroits très escarpés et propices au vertige.... brrrrrr !


Le Chevalier Dauphinois 11/10/2010 12:14



Ces châteaux de garde et de surveillance des vallées sont souvent posés sur des pics. Leurs ruines sont fantomatiques et impressionnantes.



catcent 08/10/2010 23:30


Dans le temps il devait être spectaculaire, haut percher.
Bravo Chevalier D. d'avoir affronter... qui sait ?.. dans cette végétation...odor..non....myssssstérieussse bye :-))


Le Chevalier Dauphinois 09/10/2010 19:11



Pour mes fidèles lectrices et lecteurs, je prends tous les risques... tous !



nath 08/10/2010 18:43


On dirait de la dentelle sur cet éperon rocheux...


Le Chevalier Dauphinois 08/10/2010 20:02



C'est exactement la sensation que j'ai eu quand j'ai vu cette ruine au détour d'un virage.



nikaa 08/10/2010 16:49


Preux chevalier, soyez bénis , car vos prouesses ne reste pas sans nous émouvoirs...


Le Chevalier Dauphinois 08/10/2010 20:03



Prouesse !... Avec les épineux, oui, cela est !