Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 07:30

Département :   66 - PYRENEES ORIENTALES

 

Le bourg : 

    Situation :    (voir sur une carte)

        Le petit bourg de Latour de France se situe à 4km à l'Ouest de Estagel et à 20km au Nord-Ouest de Perpignan. Le bourg est posé sur un plateau à 420m d'altitude, surplombant l'Agly.

  Coordonnées du bourg  :

42° 46′ 9.84″ N 2° 39′ 14.04″ E
 42.7694° 2.6539°

 

Le château : 

    L'extérieur :

Premier indice

    En arrivant dans le bourg, mes yeux s'écarquillent devant le blason apposé sur les panneaux de rue : Une tour fortifiée. Mais après réflexion, cela parait banal pour un bourg nommé Latour.

    Un plan cadastral montre les rares traces de fortification au 21ème siècle.

 

L'enquête commence

     En hauteur, il est facile de voir une tour (de l'ancienne église ?) comportant aux angles de petites échauguettes. Puis dans les ruelles, je vois le culot d'une ancienne échauguette.

    Un peu plus loin, les vestiges d'une tour inserrée dans le bâtiment me confortent dans la direction à avancer. 

 

    L'intérieur :

   Avec si peu de traces de fortification, je n'espère pas vraiment découvrir un intérieur. Pourtant, au sommet du bourg, un parking me donne un plaisir immense ! 

 

 

Histoire du château : 

* En 1020, un lieu nommé Triniach (ancien nom du bourg) est cité dans un texte. Il appartient à Bernard de Taillefer.
* En 1140, Bérenger de Peyrepertuse rend hommage au Comte (voir titre de noblesse) de Barcelone pour son château de Triniach.
* En 1258, le traité de Corbeil signé entre le roi Jacques Ier d'Aragon et du roi de France Louis IX (voir liste) fixe les frontières du royaume de France au Sud des Corbières. Triniach devient une frontière.
* En 1342, le roi de France Philippe VI de Valois donne le château à Guillaume du Vivier.
* En1462, château et fortification sont détruits.
* En 1480, Jean de Voisins reconstruit le château.
* En 1639, les troupes du roi de France Louis XIII (voir liste) campent proche de Latour. Le village et le château subissent des saccages.
* En 1640, le village et le château sont détruits.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur du site est libre et gratuite.

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article

commentaires

nath 18/11/2011 00:17


Mais tu n'as pas besoin de parking avec ton fidèle destrier, chevalier! ;-)


Le Chevalier Dauphinois 18/11/2011 20:34



Et en plus, mon destrier se nomme Pégase... c'est plus rapide pour visiter les campagnes.



Anne la Dauphinoise 16/11/2011 22:16


Même au XXIe siècle les chevaux (modernes) sont parqués devant les murs de la cité.
Pour ma part, je vois de vrais chevaux, au même endroit, au Moyen-Âge. Puis je déambule dans le village, notamment devant la magnifique tour qui dégage ce parfum d'antan. J'aurais aimé la voir
coiffée de son toit. Et les vieilles bâtisses sont attirantes.
Tout cela avec les "Rêveries" de la Symphonie Fantastique en accompagnement... La visite était belle. Merci.


Le Chevalier Dauphinois 17/11/2011 12:09



Avec mon baladeur mp3 sur les oreilles (pour ne pas entendre les bruits de la rue) écoutant Mozart et Bach, j'arrive à être transporté dans un tel lieu.



Muriel 15/11/2011 12:17


Trop belle cette tour !


Le Chevalier Dauphinois 17/11/2011 12:14



Elle est bien différente des ruines que je montre. C'est aussi cela notre patrimoine médiéval.