Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 07:30
     La vie d'un castellologue amateur est une succession de recherche, de bonheur, de trouvaille, de doute et parfois d'échec.
  Voici un exemple fascinant d'échec magnifique.
 
 

Département :   66 - PYRENEES ORIENTALES

 

Le bourg : 

   Situation :  

       Le petit bourg de Montner se situe à 17km au Nord-Ouest de Perpignan et à 7km au Sud d'Estagel.

    Coordonnées du bourg :

42° 43' 38.834" N 2° 41' 49.654" E
 42.727454  2.697126

 

Les tours :  (les voir sur une carte)

    L'extérieur :

Au loin

    Au Nord de la dépression du Fenouillède et du Roussillon, sur la crête schisteuse, un plateau avec 2 "bosses" aux extrémités est censé porter les vestiges d'un château fort du moyen âge.

   L'endroit est idéal, les défenses naturelles sont parfaites, la surface est imposante. Tous les ingrédients sont présents pour imaginer un château.

 

Impressions

     Arrivé sur le site à 510m d'altitude, je ne vois aucune ruine, ni indice d'un château médiéval. Un plan réalisé d'après les arches du SDAP montre une surface de 400m de long avec aux extrémités 2 constructions :

1 - L'ermitage
2 - Le château

 

Où sont les ruines ?

    Sur cette construction récente (repère 1), certains archéologues voient les vestiges d'une tour médiévale incluse dans l'ermitage.

   Et sur l'emplacement du château pentagonal, des relais de télévision et télécommunication ont remplacé les courtines et tours de défense. 

Je suis très songeur.

     C'est à ce moment que mon sourire revient grâce au panorama magnifique. Et comme j'ai envie de château, j'ai l'impression d'en voir partout, même en haut des inaccessibles collines.


 

Histoire du château :

* En 1271, Pons Hugues Comtes d'Empuries vend le territoire à l'Infant Jacques de Majorque. 
* En 1318, un texte prouve l'existence d'un château.
* En 1322, Bertrand de Saint Marsal cède ses droits sur le château au Roi Sanche.
* En 1389, le château subit un siège par les soldats de l'Aragon.
* En 1493, le château est en ruine et la tour est partiellement démolie.
* Au 20ème siècle,la télévision et la téléphonie remplacent les ruines médiévales
* Au 21ème siècle, la découverte du site est libre et gratuite.Rien que pour la vue, le site est un plaisir.

 

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 66 Vers Menu châteaux des Pyrénées Orientales

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Roussillon : 66
commenter cet article

commentaires

nath 09/02/2011 12:58


Ah les antennes du monde moderne! Bien déroutantes pour un chevalier!


Le Chevalier Dauphinois 09/02/2011 19:08



De plus, après cette visite, mon heaume aussi eu envie d'antennes.... Incroyable n'est il pas !



Anne la Dauphinoise 08/02/2011 21:56


Et nulle fascinante et magnifique fleur - ou licorne ou phénix ou même dahu qui sait- à admirer en ce lieu pour nous consoler nous aussi de cet échec ?
... désappointée je suis... bien rude et maudite doit être cette contrée.


Le Chevalier Dauphinois 09/02/2011 19:13



  La croisade des Albigeois fut meutrière et destructrice dans cette contrée si riche et belle. Il y a d'autres beautés dans le Roussillon (que je montrerai prochainement). Mais
j'adore allier les extrèmes : Mes bonheurs et mes échecs.



Tata Tounette62 08/02/2011 20:28


Malheureusement une recherche infructueuse ! tu auras sûrement plus de chance la prochaine fois !


Le Chevalier Dauphinois 09/02/2011 19:16



   Je pourrais ne pas faire d'article sur mes "échecs", mais par ce blog, je veux aussi montrer que la recherche de ruines comporte tous les aspects et toutes sortes de beautés.