Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 09:30

 

 

Pays :

ESPAGNE
 
 
Région :
ANDALOUSIE  
       
 

  Si vous ne l'avez pas encore lu, je vous propose :

 * De déguster la 1ère partie de ma découverte du château :  l'approche.
 * Puis la 2ème partie : Le donjon.

 

 

Description du château (suite) :

 

     L'intérieur du donjon :

Découverte de la salle basse
    En entrant, je m'attends à voir une salle sans décor, sans folie architecturale, et même une salle borgne avec un trou au plafond (car souvenez vous, j''étais certain que l'entrée principale du donjon était à 5 mètres du sol) permettant le stockage de nourriture.

   Sachant que ce château Andalou me surprend depuis le début, je ne m'étonne pas de voir sur le mur, une fente apportant un éclairage minimal. Souvenez vous, je l'avais pris pour une archère droite à l'extérieur !... pfff, mauvais je suis.

--> 10ème mystère :  Évidemment, cette fente, n'est ni une archère (car trop haute), ni un puits de lumière (dont voici un exemple au château de Guédelon), c'est... heu...encore un mystère.

 

Quelle "surprenante surprise"

 

  En me retournant, je vois.... Incroyable..... Je vois un mur avec d'innombrable détails architecturaux (Mais quelle erreur d'avoir cru que cette salle était un garde manger !).

   Cette curiosité est composée d'un "trou" (sur la droite) et d'une arche (sur la gauche) devant servir à soutenir "le trou".

    Le "trou" (sur la droite) est en réalité un escalier en pierre aboutissant à l'étage avec une fente faisant office de puits de lumière et d'archère. Vous la connaissez, elle est en haut à gauche sur la façade à l'ombre.


    L'escalier étant écroulé (voir image ci-contre), point monté je peux. Je rêve de longues minutes en observant chaque pierre quand soudain, mes yeux se lèvent et je découvre.... Un étage divin (j'exagère un peu, mais comprenez moi, je suis dans mon rêve).

 

 

L'étage

    A travers le plafond écroulé, je peux voir l'étage d'habitation et en particulier le vestige d'un encadrement de porte. Puis, sur la gauche dans l'épaisseur du mur, le linteau d'une fenêtre ou plutôt de l'archère Ouest. Lumière et sécurité sont les symboles de ce donjon.

   Rassasier de beautés primitives de pierre, je me dirige vers la sortie quand un détail attire mon regard de chasseur de castellologue. Qu'est ce  ?

 

La fente dans le mur

       Cette fente dans le mur ne semble pas avoir été creusée récemment, mais quelle est sa fonction ?

   Elle monte et traverse le toit pour aboutir dans la salle supérieure. Dans une trouée, je constate que la fente comporte un tuyau

--> 11ème mystère :  Est ce le vestige d'un gouttière de récupération des eaux de pluie ?... Dans ce cas où se trouve la citerne ?...   Si elle est sous mes pieds, comment les Maures accédaient à cette réserve ?

 

  * Un visiteur suggère que ceci est un "porte-voix" entre la salle de garde (par exemple) et le guetteur. Astuce d'architecture que j'ai aussi déjà vu dans un autre château.

Un autre pense à un système de "tringlerie" entre l'étage et une porte ou une trappe. Probable car les systèmes de défense au moyen âge étaient multiples avec de nombreux pièges contre les intrus.
Merci à vous pour vos intelligentes suggestions.
 

     Avec tant de questions, je décide de prendre un bain de soleil "rafraîchissant". 

 

    La vue :

  Le panorama est l'une des richesses des ruines médiévales. L'ancien château de Lopera offre une vue incroyable. Je vous laisse ici devant les beautés Andalouses et je vais rêver seul aux mystères de cette beauté !

 

Histoire du château :

    Je n'ai aucune information historique sur ce château.

* Au 12ème siècle (?), probable construction du donjon.
* Au 21ème siècle, la visite est gratuite mais il est important de demander l'autorisation au propriétaire.
Attention : La tour est dangereuse avec des murs qui vont prochainement s'effondrer. Veuillez éviter d'être nombreux et d'amener des enfants.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Espagne médiévale
commenter cet article

commentaires

david/serialmaquetteur 13/12/2009 23:55


Wouah, quel bonheur tu as ressentir en découvrant cette ruine, presque par hasard! Y a rien à redire, ces vestiges et ce donjon sont superbes ^^
L'Espagne regorge vraiment de beautées inconnues et les découvre grâce à toi.


Le Chevalier Dauphinois 14/12/2009 07:34


Cette ruine peu connue a été l'un des moments forts de ma découverte de l'Andalousie (avec la Belle de Cadix bien sur, mais point en ruine elle est )


anne laure 08/12/2009 22:47


merci chevallier de nous avoir fait partager une si belle visite d'un chateau oublié
gros bizzz
anne laure


Le Chevalier Dauphinois 09/12/2009 20:41


Cette ruine a été la grande découverte de ma semaine Andalouse. Mais... chutttt, c'est un secret.... elle a sa soeur presque jumelle à quelques kilomètres. Je la narrerais en 2010.


gene 03/12/2009 22:26


cette ruine méritait qu'on s'y attarde , sentinelle au milieu de ses grandes étendues . dommage qu'on lui prête pas plus d'attention . bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 03/12/2009 22:48


Dommage... Mais imagine qu'elle fut transformée en "Versailles"... Point visité je l'aurais.
Une construction Mauresque est un vrai plaisir de médiéviste, un moment inoubliable pour moi.


domi 03/12/2009 18:53


Tu as raison ça valait le détour l'intérieur de ce château est vraiment magnifique bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 03/12/2009 20:30


Je vais te dire un secret.... chuuuuuut...... Il existe à quelques kilomètres de là un autre château presque sosie et moins cassé. Peut être que des mystère vont de "démystérioriser" ;)


Tata Tounette62 03/12/2009 07:13


Hola Chevalier !
Merci pour ce partage. La découverte de ce château est surprenante ! Ce conduit est un mystère de plus dans ton exploration !
Hasta la vista !


Le Chevalier Dauphinois 03/12/2009 15:51


Même en les forçant, parfois elle me résiste.... (elle = les ruines bien sur, car chevalier je suis )