Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 06:30

 

 

La description de l'extérieur du château est ici

 

Le château :

   Préambule :

     Pour faciliter la compréhension de la visite de cet Plan simplifié du château de Miolansincroyable château fort Savoyard, il est important de regarder son plan :

A - Appartement des officiers.

B - Basse cour.

C - Châtelet précédé du bastion.

D - Donjon.

E - Entrée avec premier fossé.

F - Fossé séparant la basse cour du château.

G - Galerie souterraine.

H - Haute cour.

M - Magasin à poudre.

O - Oubliettes.

P - Pont (vestige) permettant l'accès dans le château.

R - Rampe d'accès.

S - Tour de la Sauvegarde.

T - Tour Saint Pierre.

  Entrée fortifiée du château, avec pont levis

     L'intérieur :  

L'entrée médiévale (porte de la haute cour)

    La basse-cour (repère B) étant dans la partie privée et habitée du château, il est impossible d'entrée par la porte médiévale. Mais avec un peu d'imagination, le transport de 6 siècles en arrière est possible.

   Depuis le fossé (repère F) , je vois les 2 piles (repère P) du pont dorman. Les pierres en calcaires sont chaînées en besace (les pierres d'angle sont alternativement posées en longueur puis largeur).

   Le mur possède encore les crapaudines (flèches rouges) dont la fonction est de supporter les axes du pont levis.

   Avec un oeil de castellologue, je discerne les fentes des flèches de levage du pont ainsi que les rails de la herse. La porte est protégée par 2 archères en bas et 2 canonnières à l'étage.

    Cette entrée ressemble à un châtelet tant il est épais. La qualité des pierres et de leur taille prouve l'importance que les seigneurs ont donné à cette entrée qui se veut défensive mais aussi accueillante.

 Cette salle voûtée comporte 13 chambres de tir

Le système défensif

    Les siècles de constructions et d'amélioration du système défensif ont amené les architectes à aménager des  couloirs "souterrains" (repère G).

  Depuis, la haute cour, il faut emprunter un escalier pour entrer dans le long tunnel de 200m. Ce couloir comporte de nombreuses chambres de tir avec des archère-canonnières de tailles et nombres différents pour chaque niche.

Vous souvenez vous de ce système défensif ?

   Nous l'avons découvert dans la montée après le passage du châtelet.

 

Appartement de l'officier Major

    L'une des pièces les plus intéressantes est l'appartement de l'officier Major (repère A). Cette construction de 58m de long possédait 3 étages. Sa fenêtre a meneau en croix donne sur la haute cour et les coussièges montrent la fonction non défensive (habitable) de la pièce.

  Sur la gauche de la fenêtre, une ancienne porte, avec un linteau en accolade portant le blason des Miolans-Roussillon, a été transformée en évier.

  Cette salle qui était certainement la aula au 13ème siècle, a subi de nombreuses transformations devenant une cuisine (avec une immense cheminée et four) puis la salle de l'officier responsable de la prison.

Cheminée de la salle des Gardes 

Donjon - Salle des Gardes

   A la base du donjon (repère D), proche de la porte d'accès à la haute cour, une large pièce aurait été affectée aux soldats gardant les prisonniers à partir du 16ème siècle.  Sobriété et confort sont les règles. Même si les années sans entretien ont rongé cette construction, même si ce site a partiellement été pillé de ses belles pierres, il semble évident que le seigneur de Miolan a été présent en ces lieux.

    Avec son magnifique plafond comportant le blason des Miolans, il semble que la pièce à l'étage fut une salle de réception ou la salle de justice.

 

Donjon - Les geôles

   Au 16ème siècles, de nombreuses salles du donjon ont été transformées en geôles pour des prisonniers "politiques". Certaines sont "relativement" lumineuses et confortables avec une belle cheminée et de larges latrines. Mais d'autres au niveau du fossé (repère F) sont humides.

 

 

    La haute cour :

        Pour découvrir les merveilles de la haute cour, veuillez cliquer ici.

 

 

 

Les cachots ne sont pas tous confortables

 

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 73 Vers Menu châteaux de Savoie

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Savoie Médiévale : 01 73 74
commenter cet article

commentaires

Tata Tounette62 03/11/2011 14:37


Bonjour Chevalier,
un château bien conservé ! J'ai bien aime l'appartement de l'officier et la salle des gardes !
Je m'en vais de ce pas visiter la haute cour !
Bon après-midi


Le Chevalier Dauphinois 03/11/2011 17:23



Dans ce château il y a d'autres salles, mais je limite la description pour inciter les lecteurs à le découvrir "en vrai".



vikki 03/11/2011 08:41


bonjour Cher Chevalier

ouf ! merci pour le plan , au moins je suis
sure de ne pas me perdre dans ce château ..
bonne journée cher Chevalier !


Le Chevalier Dauphinois 03/11/2011 17:26



  Ce plan donné à l'accueil du château est très utile pour comprendre les diverses salles que je n'ai pas décrites dans l'ordre de la visite.



Pierre 01/11/2011 05:56


Une cage mais dorée pour le "Divin Marquis"


Le Chevalier Dauphinois 01/11/2011 08:12



  Savoir que ce Marquis a réussi à s'échapper d'une telle forteresse laisse supposer qu'il a bénéficier de complicité chez les gardiens.... et peut être même "plus haut".



Anne la Dauphinoise 31/10/2011 23:26


Je comprends qu'il vous ait fallu plusieurs articles pour nous dévoiler cette merveille: tant de lieux différents à découvrir et admirer. Une vraie forteresses, immense ! Et merci pour le plan, il
est bien utile.
Les couloirs "souterrains" m'impressionnent. la salle des gardes me plait. Quant aux geôles... mieux valait être prisonnier aux étages qu'en bas du donjon !
D'après le plan, ce qu'il nous reste à voir risque d'être au moins autant intéressant. Et la rampe d'accès m'intrigue...
Tant de défenses pour un château dont la situation géographique semblait pourtant être déjà un bon élément naturel... de défense, non ?


Le Chevalier Dauphinois 01/11/2011 08:11



  Par le relief très escarpé, le château est protégé sur 2 et même presque 3 cotés. Mais (sur la partie haute du plan), le château était vulnérable.


   Le bastion d'entrée ainsi que le châtelet formait un barrière, mais si l'attaquant arrivait à entrer, les défenseurs sur les crénelages au sommet des haut murs, les jets depuis les
mâchicoulis ne pouvaient pas agresser avec efficacité les assaillants "tout en bas".


  La solution : Avoir un système de tir en bas de la courtine. Le tir droit (rasant) est très efficace. Ce système a été aménagé dans le "sous-sol" du château pour être au niveau de
la rampe d'accès.