Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 06:30

 

Département :  95- VAL d'OISE

 

Le bourgAu sommet du bourg, le ruine surveille les voitures du parking

  Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Beaumont sur Oise est à 20km au Nord-Est de Pontoise et à 30km au Sud-Ouest de Senlis.

   Coordonnées du château :

49° 8′ 38″ N 2° 17′ 11″ E
 49.143889°  2.286389°

 

Le château :  

        Avec la construction effrénée d'habitations dans la périphérie de la Capitale, avec l'explosion démographique et l'envie de faire du nef au 19ème siècle puis après guerre, j'imaginais que peu de vieilles ruines poussiéreuses et dangereuses avaient résisté dans les mégapoles Parisiennes.

     Vous comprenez ma surprise en voyant cette beauté sur les hauteurs de Beaumont sur Oise.

 

  L'extérieur :

Le rempart
      Bien que partiellement arasé le rempart offre une belle image de son glorieux passé. Les tours rondes du 13ème siècle ne comportent plus de mâchicoulis ni de créneau (voir vocabulaire), mais impressionnent par leur puissance.
    Les pierres sont asymétriques, peu jointives et pauvrement taillées. C'est surprenant pour une forteresse stratégique pour la défense de Paris.

Est ce du à de nombreuses reconstructions ou à une consolidation rapide entre chaque bataille ?

  Le mur d'enceinte comporte des pierres de couleurs et d'origines différentes (surélévation ou reconstruction ?). Sa faible hauteur ne permet pas de savoir si des archères existaient.

 

Le donjon rectangulaireLe donjone n'a que 3 mètres de haut, mais quelle puissance !

   Le donjon est situé dans l'enceinte. Pour comprendre l'architecture globale, je vous propose ce plan en perspective.

     Ce devait être une construction très imposante pour l'époque. Avec ses dimensions (27m x 19m), c'était un donjon habitable. Si les textes affirmant qu'il mesurait 37 mètres de haut sont vrais, ce donjon était aussi un symbole de pouvoir. 

   Avec ses contreforts plats (5 d'un coté et 3 de l'autre), il ressemble beaucoup aux constructions fortifiées du 12ème siècle.

   Ce donjon est construit avec des pierre calcaire de taille régulière (33 cm). Quelques archères droites sont visibles coté Nord.

    Évidemment, les aménagement des siècles ont créé des ouvertures peu médiévales.

   Avec un peu d'attention il est possible de voir des marches d'escalier dans une tour (?) intérieure.

  Le vide est derrière chaque porte

    L'intérieur : 

       Hélas, le jour de ma venue le site n'était pas ouvert à la visite. Il me faut donc voler les images depuis les fenêtres et fentes. 

   Il est difficile d 'imaginer les salles de l'époque médiévale car 800 ans de modification guerrière ont changé l'architecture, et je doute que cet intérieur ait eu autant d'ouvertures à sa construction. 

   Malgré toute l'attention que je porte à cette ruine et aux jumelles qui améliorent ma vision des détails, je ne distingue que des pierres sans décors, comme dans une caserne.

 

 

Histoire du château :

* En 953, un château en bois sur motte semble existé, certainement construit par Yves "l'ancien" au Pecq.
* Au 12ème siècle, un donjon en pierre est construit par le Comte (voir titre de noblesse) Mathieu Ier de Beaumont. Le site contrôle le passage de l'Oise vers Paris.
* Au 13ème siècle, une fortification entoure le site.
* En 1226, Louis IX (voir liste des rois) devient Comte de Beaumont et séjourne un temps au château..
* En 1346, il semble qu'un incendie se déclare suite à une bataille de la guerre de Cent Ans.
* En 1358 (?), une partie de la fortification est détruite lors de la révolte des Paysans du Beauvaisis.
* En 1403, réfection des fortifications par les maîtres d'oeuvre de Louis d'Orléans
* En 1411, la milice de Paris s'installe au château (?).
* En 1420, de nombreux assauts sont lancés contre le château.
* En 1422, le Duc de Bourgogne abandonne la forteresse aux Anglais. Il fait détruire les remparts avant.
* En 1432, nouvelle démolition du château sur l'ordre du Duc de Bedford.
* En 1590, le château, aux mains des ligueurs, est assiégé par les troupes du roi de France Henri IV (voir liste des rois).
* En 1708, le château appartient à la famille Bourbon-Conti.
* En 1814, le château partiellement arasé et en mauvais état n'est plus une place militaire.
* En 1888, Emile Zola découvre les ruines du château de Beaumont sur Oise. Il s'en inspire pour l'écriture de son roman : "Le Rêve".
* En 1984, des fouilles sont entreprises.
* En 1999, les ruines sont classées aux Monuments Historiques.
* Au 21ème siècle, la découverte des ruines depuis le parking et le sentier est libre et gratuite. Les bâtiments n'étant pas complètement sécurisés, la visite de l'intérieur n'est possible qu'à certaines périodes. Renseignez vous. Et surtout restez couvert indique ce panneau.

Voici une ruine bien .... ruinée donc interdite

Vers Menu
donjons
remarquables
de France
Cliquez pour revenir au menu des donjons remarquables   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 95 Vers Menu châteaux du Val d'Oise

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quichottine 13/03/2014 09:41

Il n'est pas bien loin de chez moi... il faudra vraiment que je me mette en quête de tous ces lieux remarquables.

Passe une douce journée. :)

Le Chevalier Dauphinois 13/03/2014 20:24



* En région Parisienne, il y a peu de château d'origine médiévale qui ont survécu aux Révolutions, Guerres, Saccages, bombardements etc...


* Et ceux qui pont pu survivre ont été "remplacés" par des constructions Renaissances et même encore plus récentes.


* Ce qui fait que ce site est une magnifique découverte pour un Chevalier comme moi.


* Tu dois donc le visiter, surtout le jour où il semble ouvert.



Thiriet Edith 16/09/2011 18:13


bonsoir..je me présente,je suis Mme Thiriet Edith,petite fille d'un des derniers propriétaires du chateau de Beaumont...Ma mère y est née en 1924,mon grand père y est décédé en 1936...Mon Grd-père
Ernest Thiriet y a organisé des fouilles au départ du donjon carré,dans l'espoir de découvrir les souterrains du chateau qui premettait de fuir rapidement,fouilles qu'il n'a pu mener a bien...Ma
famille habitait le"Prieuré" du chateau qui se situait a l'intérieur des remparts....Ma mère,ma tante et mon oncle ont passés les plus belles heures de leurs jeunesse a courir sur ses fameux
remparts,a jouer a cache-cache dans les donjons....Les allemands en arrivant a Beaumont ont pris possession du Prieuré,ont jeter tout le monde dehors et ont quasiment tout brulé....J'aime ce
chateau (je dit tout le temps que "c'est le mien,mes pierres....)et je vous l'avoue j'aurais moi aussi aimé naitre "au Chateau,place du Chateau a Beaumont sur oise......comme ma mère qui me disais
toujours "Chatelaine je suis,chatelaine je resterai"..Dans l'Ame,bien sur....bien a vous qui lirez ces quelques lignes....Edith


Le Chevalier Dauphinois 16/09/2011 23:10



 Merci pour votre témoignage et votre participation à l'historique écrit de cette ruine si romantique.


Je comprends l'attachement de votre mère pour ce site magnifique.



Anne la Dauphinoise 24/06/2010 23:30


Je viens de rencontrer 2 comtes de Beaumont du temps de Philippe Auguste et qui furent proches de lui: Mathieu III qui fut son grand chambrier jusqu'à sa mort en 1208, et son frère Jean son
successeur ( en tant que comte de Beaumont seulement) jusqu'à sa mort en 1223. Ce dernier participa à la bataille de Bouvines, aux côtés de Philippe Auguste. Puisqu'il n' y avait pas d' héritiers
directs, vous devinez à qui revint le comté!...( voilà je pense le lien qui nous amène un peu plus tard à Louis IX , comte de Beaumont )
La charte octroyée à la commune de Beaumont sur Oise date de 1223. Apparemment il eut vraiment une histoire chargée, ce château...


Le Chevalier Dauphinois 25/06/2010 21:59



 Beaumont est situé proche de Paris, Cette cité devait faire parti des défenses de la capitale, dont devait être l'enjeu de personnages influent.



Anne la Dauphinoise 11/05/2010 22:57


Chez J. Favier, j'ai relevé des bribes de l 'histoire de ce château impressionnant: en 1337, Jeanne de Navarre, la petite-fille de Philippe le Bel, acquit Beaumont (et d 'autres places fortes ) en
échange de son comté d 'Angoulème.
En mai 1358, la révolte paysanne n 'était autre que la Jacquerie, qui débuta en fait dans le Beauvaisis.
En 1419, se sont les lieutenants du régent, futur Charles VII, qui s 'emparent du château. Puis en 1434 Talbot, pour les anglais, le reprit à Amado de Vignolles, le frère de La Hire ( La Hire, le
valet de coeur de nos cartes à jouer !: un capitaine de compagnie, au service de Charles VII, compagnon de Jeanne d 'Arc, mais aussi " brigand" à ses heures perdues...) Ces murs doivent en avoir à
raconter, sur ce qu'ils ont subi, pour défendre la capitale.


Le Chevalier Dauphinois 12/05/2010 07:17



Une si puissante forteresse ci près de Paris a du connaître une vie incroyable et voir des personnages illustres. Merci pour ces informations.



Jacqueline 10/05/2010 22:33


c'est vrai qu'en région parisienne c'est plutot rare de voir de tel vestiges!!
J'ai vécu 7 ans à Meaux et je te propose ses remparts
ici
http://idata.over-blog.com/0/52/23/53/cartes-postales/remparts.jpg
tu vas me dire..regarde ma liste...! oui mais j'ai la flemme!!
:o)


Le Chevalier Dauphinois 10/05/2010 22:53



Hihihi... "Regarde ma liste"... hihihihi (je l'ai dit ).


  Bien qu'ayant visité de très nombreuses villes et fortifications, je n'ai pas photographiée Meaux... Quel rempart !


 Il faudra que je répare cet oubli.