Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 06:30

 

Département :   81 - TARN 

 

Le bourg :

Il est là haut, le château fort à visiter !  Situation :    (--> le voir sur la carte)

     La petite commune d'Ambialet se situe à 30km à l'Est de Albi et  à 11km au Sud de Valence d'Albigeois.

    Coordonnées du château :

43° 56' 39.581" N 2° 22' 37.052" E
 43.944328°  2.376959°

 

Le château :

      Après avoir visité la minimale ruine de Payrolles, je me rends à quelques mètres de là pour découvrir les vestiges d'un autre château fort.

Incroyable, ce village comporte 2 ruines castrales !

 

  L'extérieur :

La découverte

  En arrivant en bordure du Tarn, proche de l''un des isthmes les plus beaux de France, une forme déchiquetée attire le regard d'un fou comme moi  .

 

Rapide analyse

Ne doutez pas.

    Une incroyable ruine est posée sur ce pic. Sa forme épouse le rocher avec un rempart construit au raz de la pente.

   Il me semble distinguer un donjon borgne et des murs arasés (sans crénelage).

      Je dois découvrir cette beauté ! 

 

   L'intérieur :

L'entrée

  La montée n'est pas difficile et elle est non piquante (mes mollets deviennent sensibles aux ronces avec les ans). Quelques mètres plus haut, une surprise m'attend. Que pensez vous de ceci ?

  Cela ressemble au rainurage pour une herse avec à droite une encoche pour le vantail.

 

La découverte

    Nombre de murs ont disparu, aucun vestige de cheminée ou décors est présent, aucune trace de lattrines ou de bretèche atteste de construction en encorbellement et pourtant il y a de la vie dans cette ruine. Croyez moi.

Je vous sens dubitatif !... Que pensez vous de ce  mur arrondi et de cet escalier ?

 

  Cette  fortification n'était pas gigantesque, mais sa superficie me fait penser qu'il n'était pas qu'un simple un château de garde. L'herbe et le rocher sont la dominante de cette ruine, mais les détails sont nombreux prouvant une construction humaine : Par exemple ces marches creusées dans la roche qui m'invitent encore à monter vers.... mon paradis.

    Hélas, l'aventure doit un jour s'arrêter car les marches ont disparu et le secret du donjon ne me sera pas révélé. Je me console par le spectacle magnifique sur le Tarn..

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, le site fortifié est possession de Bernard Atton II, Vicomte (voir titre de noblesse) d'Albi.
* En 1136, le Vicomte Roger de Trencavel accorde une charte aux habitants de Ambialet.
* En 1209, débute la terrible croisade des Albigeois.
* En 1210, les troupes de Simon de Montfort attaquent et prennent le château.
* En 1228, le site est rattaché au Royaume de France (voir la liste des rois).
* En 1229, le château est donné en fief à Philippe de Montfort.
* En 1388, le site est acheté par Béranger, Baron de Castelpers (la somme de 3400 écus d'or est cité dans un texte).
* Au début du 15ème siècle, durant la guerre de 100 ans, le château est pris par les Anglais.
* Entre 1563 et 1568, le château est occupé par les Huguenots durant les guerres de Religion.
* En 1762, Ambialet appartient au Baron de L'Hormet. Il sera le dernier châtelain.
* Au 21ème siècle, la visite est libre et gratuite. Le risque de recevoir une pierre existe. Prenez quelques précautions (bonnes chaussures et bâton) surtout avec des enfants.

 

Quel panorama magnifique !

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du Tarn Vers Menu châteaux du Tarn

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux du Comté de Toulouse : 31 81
commenter cet article

commentaires

Tata Tounette62 23/09/2010 15:25


Merci pour cette découverte.
Pour mes yeux, il aurait été difficile de voir un château au premier abord, mais avec tes explications, il se dessine petit à petit.


Le Chevalier Dauphinois 23/09/2010 20:07



Etait ce vraiment un château fort ?... J'ai tellement d'imagination que je suis capable de voir la cité de Carcassonne simplement en regardant 3 gravillons.



Anne la Dauphinoise 22/09/2010 22:29


Cela vaut aussi le coup de s'accrocher à ses rêves... et aux rochers: magnifiques vallée et Gorges du Tarn, inoubliables.


Le Chevalier Dauphinois 23/09/2010 12:31



S'accrocher à ses rêves.. Comme c'est facile pour moi....


Mais... S'accrocher au rocher en même temps...holalala, que c'est difficile



Jacqueline/Mina 22/09/2010 11:35


ton reve nous a contaminé...nous avons suivi avec battement de coeur ta montée...ça tourne ..ça tourne...mais rien qu'un souvenir..tu les as quand meme fait revivre les fantomes de ces lieux!!
Bonne journée


Le Chevalier Dauphinois 22/09/2010 12:21



Je n'imaginais pas que mes quelques mots puissent faire rêver autant... Wahouu... J'ai enfin été ensorcelé par la fée du rêve-pour-les-autres.



eric 21/09/2010 19:25


il a vraiment souffert du temps ou des hommes (ou des deux)
mais je suis sur qu il est comme vous les aimez
a nouveau merci Chevalier


Le Chevalier Dauphinois 22/09/2010 07:26



Ces ruines sont un peu comme moi, elles se rident et vieillissent. Elles n'ont donc pas trouvé la fontaine de jouvence.



catcent 21/09/2010 12:32


Tu vois je pensais à un escalier sans fin, mais hélas. La vue est presque vertigineuse, tu as raison de dire que c'est magnifique.
Bye Chevalier de belle découverte.


Le Chevalier Dauphinois 21/09/2010 12:36



La richesse de mes ruines, c'est absence de murs... donc un panorama magnifique !