Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 07:30

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

Le bourg :
       Voyez vous la tour du connétable ?Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le petit bourg de Benon est situé à 30km au Sud-Ouest de Niort, à 22km au Nord-Nord-Est de La Rochelle et à 12km au Nord-Nord-Ouest de Surgères.

     Coordonnées du bourg :

46° 12′ 20″ N 0° 48′ 51″ W
 46.205556°  -0.814167°

 

Le château : 
        L'extérieur :
La découverte

  Mon dictionnaire des châteaux forts affirme qu'une belle tour existe dans ce bourg de Charente Maritime. Une brochure, récupérée dans un office de tourisme, m'informe que cette beauté se cache dans le parc de la mairie, proche du camping municipal.

   C'est donc logiquement que je suis la direction de ce panneau.

La voyez vous au milieu des arbres ?

Une ronde tour jouant avec l'ombre 

L'approche

    Lentement j'avance vers cette beauté ayant vu le Connétable de France Bertrand Du Guesclin. Elle n'a évidemment pas logé ce personnage, ce sont nos contemporains qui lui ont donné ce nom en hommage à ce Chevalier aussi courageur et fort que moi (si,si, il faut être courageux pour s'approcher des ruines où pierres peuvent tomber).

  Sous le soleil de Charente maritime agrémenté d'un vent léger, les ombres créent une animation me faisant croire que la ruine vit encore.

 

L'analyse  
     Du château fort, il ne reste qu'une tour arasée que les hommes "modernes" ont consolidé. Cette ronde construction n'était pas le donjon du château mais certainement une tour d'angle ou de protection de la courtine.

   Le sol peu dégagé, les arbres trop proches, le minimalisme de la construction ne me permet pas une analyse sérieuse et complète.

  Pourtant, à la base, il est possible de voir le départ d'un fruit, technique classique pour l'assise d'un tour.

   Au dessus d'une porte, quelques pierres me font penser à un départ de voûte.

 

        L'intérieur :
  Hélas, la porte ne s'ouvre pas, je ne pourrai pas visiter les entrailles de cette tour.

 

 

Histoire du bourg et du château :

* Vers 1096, un château fortifié est construit sur l'ordre de Guillaume IX, dit Le Troubadour.

* Au début du 12ème siècle, Benon appartient au Comte de Poitiers.

* Au 12ème siècle, la Duchesse (voir titre de noblesse) Aliénor d’Aquitaine donne la seigneurie de Benon à Raoul de Mauléon en échange de La Rochelle.

* En 1152, Aliénor épouse Henri Plantagenêt Comte d'Anjou, du Maine et de Touraine, Duc de Normandie (voir liste).

* En 1154, Henri devient Roi d'Angleterre, sous le nom de Henri II.

* Dans la deuxième moitié du 13ème siècle, le Roi de France (voir liste) Louis IX confisque les terres de Benon et l'annexe à la couronne de France.

* En 1337, début de la Guerre de Cent ans.

* En 1362, les armées du Roi de France commandées par Du Guesclin chassent les Anglais. Le château est réparé.

* En 1378 le roi de France Charles V érige Benon en Comté.

* Au début du 15ème siècle, par mariage, Benon appartient à la famille d'Amboise.

* En 1485, Françoise d'Amboise décède sans héritier. Sa soeur, mariée à Louis Ier de la Trémouille, hérite de Benon. Cette famille garde ses droits jusqu'en 1763.

* Dans la seconde moitié du 16ème siècle, début des Guerres de Religion. Les Protestants attaquent et détruisent le château défendu par les Catholiques.

* En 1767, Marie Victoire Hortense de la Tour d'Auvergne vend le site à Henri Léonard Jean Baptiste de Bertin (qui est entre autre seigneur de Brantôme).

* En 1800, Léonard Axis de Bertin vend Benon au Baron Henri François Joseph Chapelle.

* Vers 1820, Zoé Victoire Talon, Comtesse du Cayla, achète le site à Adrienne Renée Ursule Jourdan de Launay. Elle fait construire un château.

* Vers 1920, Henri Arnaud Castillon du Perron cède le château à la municipalité. Aménagement d'une mairie et d'une école.

* En 2001, la vieille tour médiévale (15ème siècle) est restaurée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la tour est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

Le fantome du château surveille le camping

      Vers Menu châteaux Charente Maritime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne la Dauphinoise 31/12/2012 01:13

B elles ruines bien ruinées vous souhaite trouver
O ù que vous mène votre fidèle destrier...
N 'est point du tout original mon voeu,
N on pas... aussi me dois-je d'en faire deux :
E ncommencez l'année pleine de magie

A vec toute votre haute technologie :
N 'en sortiront que plaisirs partagés,
N 'en douté-je point, quand vous nous montrerez
E ntrailles de vous seul connues, ce faisant :
E merveillés serons-nous tout autant...

... qu'avant...

Le Chevalier Dauphinois 01/01/2013 08:55



  En cette année nouvelle, Le Chevalier Dauphinois met un genou à terre devant "SA" princesse Anne pour lui souhaitez tous les bonheurs possibles.


  2013 sera une année charnière pour mon blog avec le changement de structure (la nouvelle version de overblog), puis la rédaction d'articles sur l'Italie (terre que j'ai peu
montrée) puis le début de rédaction de châteaux plus connus (en essayant d'être original).


  Un grand défi que je me dois de réussir.


 



vikki 30/12/2012 15:02

bonjour cher Chevalier
en ce dimanche au temps mitigé , je viens me balader
au gré de vos pas , et ce , malgré la neige qui tombe
chez vous cher Chevalier .
et ma foi , je suis conquise par cette jolie découverte que vous m'offrez la .un joli bourg et un joli château
dans cette jolie région de notre belle France , une bien
belle façon de terminer cette année 2012 dont j'ai hâte de
voir sa fin tant ce fût pour moi une année difficile .
j'espère que vous la terminerez comme il se doit , et
accueillons 2013 a bras ouvert et en croisant les doigts
pour qu'elle soit bien meilleure .
a bientôt cher Chevalier ; bonnes fêtes de fin d'année !

Le Chevalier Dauphinois 01/01/2013 08:49



  J'adore visiter les châteaux connus, très médiatisés, si touristiques. Grâce à ces constructions, notre histoire est assimilé et conserver par l'homo-sapiens du 21ème siècle.


  Mais j'avoue que je raffole des ruines peu connues, peu mises en valeur, ne faisant pas parti des guides touristiques. Ces bâtiments oubliés ont été des acteurs (minimaux certes)
de notre histoire et de la construction de notre Pays.


  Je suis heureux que mon envie soit comprise et appréciée.



Anne la Dauphinoise 28/12/2012 18:40

T elle, est cette tour un véritable hommage,
O serai-je dire, à tout le Moyen-Âge.
U ne ruine minimale, certes, vous nous montrez,
R endue imposante à mes yeux par les

D ivers aspects de sa vie... grand merci :
U n historique si clair et si précis

G arni de noms illustres qui ensorcellent...
U nion magique des pierres de ce castel
E t de ceux qui l'ont "hanté", m'est avis,
S ubtilement par leurs faits hors d'ici...
C omme Guillaume IX, ce "courtois" troubadour;
L 'on n'est point certain qu'il vit cette tour
I l plane, cependant pour moi, en ce lieu
N uage de poésie... c'est délicieux...

B elliqueux Henri et son Aliénor
E mpreignent ce site, peut-être pas d'honneur,
N on plus d'horreur, mais leurs destins mêlés,
O n le doit dire, ont fait le Lys trembler :
N otoire puissance ici m'est rappelée...

C oupée par un petit "goût" licencieux...
H istoire de jeter de l'huile sur le feu :
A mants ? Aliénor, Raymond de Poitiers ?...
R etour aux croisades m'est ainsi donné...
E popée tant discutée, mais vécue
N imbée de vraie foi, quand Louis IX en fut...
T outefois, de par son nom, il convient
E videmment penser à Du Guesclin :

M erveilleux chevalier, si oncques en fut...
A vec "notre Chevalier" !... (oui, l'ai-je lu !)
R iche de célébrité par les exploits
I ncroyables, réalisés pour son roi
T rès Sage, ce dernier me faisant songer
I mmanquablement à notre Dauphiné...
M ais aussi à ces temps de grands malheurs :
E tait l'Anglois du royaume la terreur...

A mboise, pour finir : un nom prestigieux,
U ne famille tant connue et en tous lieux...
N 'est que pour me plaire cette tour isolée :
I nattendu voyage dans le passé
S uscita t-elle... grand' joie m'avez donnée !

Le Chevalier Dauphinois 29/12/2012 18:56



Quel magnifique acrostiche pour ce château minimal mais à l'historique dense.


* Je sais que vous craignez des changements importants sur mon blog. Par cet article, vous voyez que je ne change pas profondément ma manière de présenter les constructions. Lorsque j'ai la
documentation, la partie historique est toujours présente.


* Je ne vais pas bouleverser mon blog du jour au lendemain. Mais l'arrivée des smartphones, des tablettes va progressivement transformer les méthodes de consultation des visiteurs. Les exigences
des nouveaux produits technologiques amènent de nouveaux comportements.


* Les menus déroulants qui ont fait le bonheur de l’informatique durant 20 ans, vont disparaitre au profit d’icônes. La vidéo de quelques secondes va être le moyen "passif" d'attirer et
d'intéresser le public. L'image amènera le texte (et non l'inverse comme aujourd'hui et les livres classiques.... Il suffit de regarder le livre électronique pour comprendre les
changements).


* La révolution est en marche, je me dois de regarder ses conséquences sur les visiteurs de demain et la technologie des tablettes.


* Je dois changer doucement les articles (l'arrivée de la vidéo dans quelques mois), mais en gardant les bases de l'aventure détaillée, de la recherche d'indice et de l'histoire.


* D'ailleurs, overblog avec sa nouvelle plateforme tire vers la technologie des tablettes tout en gardant les bases des articles conventionnels.