Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 06:30

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

Le bourg :
       Voyez vous une maison forte ?Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le petit bourg d'Ecoyeux est situé à 60km au Nord-Ouest d'Angoulème, à 40km au Sud-Est de Rochefort et à 15km au Nord-Est de Saintes.

     Coordonnées de la maison forte :

45° 49′ 23″ N 0° 30′ 21″ W
 45.823056°  -0.505833°

 

La maison forte : 
        L'extérieur :
Préambule

    Bien que certains textes et brochures prétendent qu'Ecoyeux possède un château du Moyen Âge nommé aussi "Château Vieux", j'ose affirmer que je viens dévorer des yeux une maison forte ("Appelons un chat, un chat" disait ma Grand-Mère qui les adorait).

 

La découverte

    Depuis le petit parking proche de l'église, au dessus d'un mur et des toilettes municipales, une haute tour attire mon regard. Sa forme polygonale me rappelle les constructions de la fin du 15ème siècle. Sa dimension (surface au sol) me pose problème. Elle est trop étroite pour en faire un "donjon" habitable, trop grande pour être une tour escalier.

Qu'est ce donc ?

      Sur le coté, je vois quelques fenêtres et surtout une tourelle posée sur culots. Elle doit contenir un escalier pour passer du 1er étage au dernier. La tour polygonale est donc habitable, surtout depuis l'ouverture de fenêtres.

 

Une survivante d'un siècle ancien

Que de surprises !

    Pour mieux comprendre la maison forte, je la contourne. Proche de bâtiments reconstruits et très consolidés apparaît une ronde tour.

   En ce 21ème siècle, cette ronde construction n'a aucune utilité (habitation, escalier etc...). Je pressens que cétait une des tours d'angle il y a 5 siècles.

  En la regardant minutieusement, je constate qu'elle possède :

  * Des fentes verticales. Je ne reconnais pas dans cette forme une archère. Je suppose que cela est une fente de tir pour fusil.

  * Des orifices petits et ronds. Le fusil est bien l'arme pour ce trou. Le plus surprenant est le "trident" au dessus.

Était ce pour faciliter la vision du tireur ?

 

        L'intérieur :
  Hélas, la maison forte est, dans notre 21ème siècle, une mairie (lieu qui n'est pas facilement visitable). En ce dimanche, elle n'est point ouverte au public. Mon questionnement n'aura pas ses réponses.

  Je délaisse ce bâtiment pour découvrir à quelques mètres, l'incroyable église fortifiée d'Ecoyeux.

 

 

Histoire de la maison forte :

* En 1189, Jeanne du Bourg apporte en dot à Seguin d'Authon, les terres d'Ecoyeux.

* En 1342, sur un acte d'achat d'une propriété proche de Matha, Hugues d'Autho porte le titre de Seigneur d'Ecoyeux.

* En 1417, Thiphaine Bariotelle et son mari Thibault Mousnier, suite à un héritage, sont nommés : Dame et Seigneur d'Ecoyeux.

* En 1450, les terres d'Ecoyeux appartiennent à Henri de Polignac.

* La famille de Polignac devient importante. Vers 1500, Pierre de Polignac est autorisé à établir 3 foires par an.

* Au 17ème siècle, Léon de Polignac fait établir, un peu à l'extérieur du bourg, un château plus grand et plus confortable (nommé Château Neuf). La vieille maison forte ne semble plus intéresser la noble famille.

* Vers 1620, le "château vieux" appartient au procureur du Roi : Pierre Roy.

* Vers 1622, il semble que la maison forte soit louée à Jacques Boutillon.

* Vers 1671, la maison forte est en ruine et son propriétaire, Mathieu Mauchen, la délaisse.

* Au 20ème siècle (1980 ?), la municipalité achète le site et le transforme en mairie.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

Ces 2 tours représentent 2 époques de construction

      Vers Menu châteaux Charente Maritime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

vikki 10/05/2013 09:16

bonjour cher Chevalier
on peut dire ce qu'on veut , mais notre beau
pays regorge de sacrés bâtiments et ils sont ,
pour la plupart , encore en bon état .
bonne journée cher Chevalier

Le Chevalier Dauphinois 11/05/2013 00:10



  Notre beau Royaume possède des milliers de sites dont les guides papier ne nare point l'existence.... C'est l'une des raisons de mon modeste blog : Montrer notre richesse historique.



Anne la Dauphinoise 09/05/2013 10:09

Une chose je me demande à propos de la tour ronde : pourquoi ce "décalage", ce cercle en pierre ? Si c'est une reconstruction, cela me semble n'être utile en rien, non ? rien ne pouvait être
supporté par un cercle si fin... Si c'était pour l'esthétique, cela me semble un peu "raté"... Vous avez une réponse ?
NB : dites merci à votre bâton de pèlerin-découvreur de vous, et nous révéler de tels sites, vraiment.

Le Chevalier Dauphinois 09/05/2013 17:20



   Ce "cercle en pierre" se voit sur les tours recevant des poutres ou un chemin de ronde ou un hourdage. Je ne peux pas affirmer que c'est le cas ici. L'architecture a ses mystères que
je ne peux toujours connaître.



Anne la Dauphinoise 07/05/2013 21:55

M ême si tout est fort remanié,
A lertés mes sens ont été.
I mpassible tour polygonale
S uscite moins d'attrait, trop "banale".
O bjet de mon attention, là :
N otable sculpture... que je ne vois !

F antaisie, au bas des culots -
O eil d'aigle n'eut point été de trop ! -
R appelle t-elle une richesse certaine;
T ranche t-elle sur les pierres grises, à peine
E st-elle visible, mais m'a séduite;

D e cette tourelle est la "pépite"...
'
E st la tour ronde belle à mes yeux;
C haleur s'en dégage beaucoup mieux.
O n semble entendre l'appel des pierres;
Y trouve t-on un peu de naguère...
E st ce lieu un tant "ambigu",
U nivers recrée, non du
X IVe siècle, n'est plus "pur jus"...

C ertes, mais l'appareillage d'antan,
H umble, est respecté ci-devant,
A voir ces pierres dorées taillées
R udement, pas très bien "rangées".
E n émane un je ne sais quoi
N aïf, naturel, d'autrefois.
T outefois, n'ai-je point oublié :
E tait cette tour dans le passé

M unie de défenses. En voit-on
A foison ? non, bien sûr que non.
R estes uniques : des fentes pour fusils,
I l est vrai, surprenantes aussi;
T émoin, celle avec un trident...
I ncongrue, cette tour à présent,
M oitié tronquée, bien "décoiffée",
E t dans ce siècle "emprisonnée"...

Le Chevalier Dauphinois 09/05/2013 08:53



  Heureux je suis que cette petite maison forte vous inspire tant. Ce site médiéval est presque oublié du web car il ne semble avoir que peu d’intérêt (surtout à coté de l'église si
puissante).


  C'est un peu la marque de fabrique de mon blog, montrer ce que l'on voit moins, attirer l'attention sur notre riche patrimoine. Et même s'il m'arrive de narrer une château connu et
touristique, je reprends toujours mon bâton de pèlerin-découvreur.



claudine/canelle 07/05/2013 08:51

Merci pour cette découverte , je vais trainer un peu sur la région dans les journées à venir ..Alors qui sait !!
Bises

Le Chevalier Dauphinois 09/05/2013 08:57



   La Charente Maritime n'est pas décrite dans les guide touristique comme département riche en beautés médiévales. Mais le Chevalier Dauphinois, avec sa documentation très ciblée, sait
trouver les lieux fortifiés construits avant 1492.


  Heureux je suis de t'avoir fait découvrir cette maison forte..... D'autres surprises sont prévues dans les semaines et mois à venir.... Je pressens que ces sites te seront inconnus.