Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 07:30

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

Le bourg :
       Voyez vous une maison forte ?Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le petit bourg de Genouilé est situé à 40km au Sud-Ouest de Niort, à 32 km au Nord-Nord-Ouest de Saintes, à 30km au Sud-Est de La Rochelle et à 22km au Nord-Est deRochefort

     Coordonnées du bourg :

46° 1′ 24″ N 0° 47′ 2″ W
 46.023333°  -0.783889°

 

La maison forte : 
        L'extérieur :
La découverte

     Mon dictionnaire des châteaux affirme que proche de l'église, une maison forte (appelée parfois pompeusement Le Château) a survécu aux siècles. Lentement je contourne le bâtiment religieux pour apercevoir cette curieuse construction.

Pensez vous que ce mur fasse partie d'une maison forte ?

 

L'enquête commence

   La propriété étant privée et habitée, de loin je cherche sur le long du mur quelques traces de systèmes défensif. Mon oeil d'aigle ne remarque rien, excepté des pierres pauvrement taillées mais correctement alignées.

       Au bout du mur, une récente gouttière est accrochée à une tour d'angle ronde. Je vais la nommer : 1.

   Cette tour est dépourvue d'archère, de crénelage et encore moins de mâchicoulis (voir vocabulaire). 

Quelle curieuse archère droite 

Un curieux mur

   Sur le coté Nord, entre l'église et la maison forte, un curieux rempart semble protéger l'accès à la cour. La faible hauteur du mur, l'épaisseur moins que minimale pour une construction défensive et les fines fentes verticales me semblent être un "ajout récent".

 

Un autre mur énigmatique

   En entrant dans la cour, le mur de la maison forte m'interpelle. Il semble que la construction ait été agrandie. Le parement d'angle se retrouve coincé.

 

Une tour

    Au bout de ce long mur, une forme ronde me regarde. Pour mieux la comprendre, je prends un peu de recul. Cette ronde construction est une tour d'angle hélas arasée. Je vais la nommer : 2.

   Excepté quelques trous de boulin (voir vocabulaire) je ne vois aucune fente de tir. Même en contournant cette beauté, aucun système défensif est visible.

Peut être ont il été remplacé par les fenêtres modernes ?

  Pour comprendre l'architecture globale de cette maison forme, j'utilise "mes" satellites espions.  La maison forte est un parallélépipède avec 2 tours d'angle opposées.

 

        L'intérieur :
  Hélas, ni la tour, ni la maison forte sont visitables. Je reste planté devant la porte moderne en rêvant du glorieux passé de cette petite fortification.

  Je quitte cette maison forte pour découvrir l'église fortifiée de ce bourg.

 

 

Histoire de la maison forte :

* En 1369, la maison forte appartient à Gaspard Béchet. Le bourg semble posséder une garnison.

* En 1590, après avoir appartenu à la famille Béchet durant deux siècles, la maison forte échoit au petit fils de Marie Béchet : Arthus de Parthenay.

* En 1608, la maison forte de Genouillé est amenée en dot par le mariage entre Charlotte de Parthenay et Jean Jacques Pons.

* En 1760, Louis-Henri de Pons d'Hostun vend le site au seigneur du fief (je n'ai pas trouvé son nom).

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite en respectant le silence et le calme de ce lieu. La propriété est privée et habitée, la visite de l'intérieur est interdite.

 

Une tour, seul vestige de la puissance médiévale

      Vers Menu châteaux Charente Maritime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne la Dauphionise 01/08/2013 16:19

Je me sers de l'ordinateur, pour mes notes... Je prends, à chaque lecture, des notes manuscrites que je retranscris ensuite et "range" dans mon ordi dans 1 dossier où chaque livre lu a sa place, et
dans lequel je peux retrouver de suite la page concernant une info.
Mais ensuite... comment savoir si j'ai des infos sur les châteaux que vous montrez...? il faut que je parcours chaque livre lu (en faisant "rechercher": ça, je sais faire tout de même ! mais c'est
fastidieux)
... Et puis, j'ai des notes diverses, un peu partout dans mon ordi (rangées quand même dans des dossiers) car je ne sais pas où les classer: quoi faire avec ça ? il y a de tout: des brins
d'histoire, des noms de lieux, des noms de personnages, de châteaux, etc...
... Smartphone: je ne sais pas ce que c'est; je mélange tous ces noms, et les gens en ont marre de me redire à quoi les noms correspondent ! donc, j'oublie comme "outil de travail"

Par contre, j'ai la liste de vos châteaux dans lesquels j'ai pu donner des infos historiques, et là, dans la minute qui suit (sauf omission) je peux dire d'où je tiens le renseignement. Mais c'est
le seul dossier "valable".

Vous parlez d'un logiciel: il en existe un qui pourrait correspondre à ce dont j'ai besoin ? Pouvez-vous m'en donner le nom alors ? merci d'avance, Chevalier ! Venez "au secours d'une terrienne en
détresse" !

Le Chevalier Dauphinois 08/08/2013 11:24



   Je me suis bricolé une sorte de base de données avec le logiciel Access de Microsoft. Comme cela n'est point facilement portable en vacances ou durant mes week-ends de découverte,
j'ai un fichier Excel listant les sites (avec villes, état de la construction, type de construction et référence àau numéro de fiche de ma base.


  C'est un bricolage que j'utilise depuis 15 ans (j'avais commencé avec Dbase II sous Dos  -l'ancêtre de windows)... Je pense que je suis le seul à comprendre mon
"bidouillage".



Anne la Dauphinoise 30/07/2013 21:32

Cela me ravit... des surprises à venir ! surtout des delphino-savoyardes : enfin un peu de retour dans la région... Bien que j'aime "visiter" d'autres régions : j'ai appris à vraiment aimer la
Normandie notamment, bien que la contrée soit "plate", mais son histoire est si passionnante = les châteaux sont tous passionnants, pour moi ! D'ailleurs, je n'y ai point vu d'églises fortifiées,
non ?
Quant au rangement, c'est LE problème ! Pour moi, ce sont mes notes, rangées certes, mais pas de façon à retrouver immédiatement une info; le casse-tête ! j'en ai de partout, rangées dans des
dossiers bien sûr, mais comme beaucoup d'infos se recoupent, je ne sais plus comment faire... Si vous avez une "technique" de rangement d'infos sur ordi, je suis preneuse !

Le Chevalier Dauphinois 01/08/2013 14:09



  La Normandie possède quelques églises fortifiées que je montrerai prochainement. Mais elles sont ares, elles n'ont pas la puissance de celles du Thiérache et n'ont point le charme de
celles du Gers ou des Landes.


  Le problème de la Normandie est qu'il y eut le département de 1944. Le pilonnage durant des mois a détruit de nombreux sites.


===============================================


  Pour retrouver une information je ne connais qu'une seule méthode efficace : L'ordinateur. La liste des châteaux, les livres associés, et même les numéro de page sont inscrite dans une
base de données me permettant de retrouver l'information lors de mes rédactions.


  La difficulté est qu'il faut être consciencieux. A chaque acquisition, à chaque lecture, il faut noter dans le logiciel... sinon l'info est perdue ou noyée. Le smarphone avec sa mémoire me
permet aussi de noter puis de retransmettre au PC.... Mais je ne suis qu'un homme, je commets des erreurs de note, ou parfois j'oublie de renseigner le logiciel --< Hélas.



Anne la Dauphinoise 29/07/2013 20:57

Merci, Chevalier... Mon "semblant de rien" a donc marché... je n'osais y croire !
Point n'avais vu qu 'il y avait un article sur St Nazaire-en-Royans. Rochechinard, je suis allée le voir.
Je connais le château de Rochefort-en-Valdaine, mais point celui que vous citez. Ce sera la surprise... dans 2 ou 3 siècles, je suppose ! (malheureusement !)
Et bien sûr, je pensais bien que vous connaissiez la Drôme !... une partie du Dauphiné, tout de même... mais peut-être pas certains villages qui sonnent pour moi du nom de leurs chevaliers que je
connais par l'Histoire (sans savoir, pour la plupart, si les châteaux qu'ils ont possédés existent toujours ou non... autre surprise ce sera si un jour vous les dévoilez)

Le Chevalier Dauphinois 30/07/2013 19:24



  Après avoir déménagé, mon ordinateur et ma bibliothèque sont disposés différemment. Ma méthode de recherche et de rédaction s'en retrouve bouleversée. Cet important changement est positif
car je vais avoir certainement plus de temps et ma documentation est mieux rangée et plus disponible.


  Je pense que 2014 sera une année plus Delphino-Savoyarde et Alsacienne. Hélas, ayant des dizaines d'articles programmés, ce changement ne se verra pas de suite..... Mais surprise je
promets.



Anne la Dauphinoise 29/07/2013 13:28

Je connais d'autres lieux où des Dauphinois firent souche, plus ou moins dans cette région. Je suis en train de rassembler ce que je peux à leur sujet.

Evidemment, je suis "titillée" par les 2 ruines drômoises (point ne pensais que vous connaissiez Hostun, c'est si méconnu et petit... désolée !) Là, je vais "silencieusement" tenter de deviner
lesquelles ce sont, d'après ce que j'ai d'Histoire de cette région, et je verrai si "j'ai visé juste" lorsque vous les montrerez.
Donc, rien ne vous demande de plus à leur sujet, pour une fois !... à moins que... vous ne vouliez vous "épancher" à leur sujet !!!

Le Chevalier Dauphinois 29/07/2013 18:13



   Ayant vadrouillé du coté de Saint Nazaire en Royans
puis à Rochechinard, il semble "presque" évident que mon destrier me mena
jusqu'à Rochefort.....
Clic pour la carte


Donc, la Drôme est un territoire que je connais un peu, même si le nombre
d'articles rédigés est faible en 2013. 


 



Anne la Dauphinoise 28/07/2013 23:54

Savais-je que je reviendrais ici: dans l'historique le nom "d'Hostun" m'avait interpellée immédiatement : c'est le nom de chevaliers Dauphinois (Hostun est dans le nord-est de la Drôme, pas tant
loin de Rochechinard) que je connais depuis longtemps, car 2 d'Hostun vinrent notamment se battre sur "mes terres" en 1430. (Hostun écrit "Hostung" à l'époque)

Louis-Henri de Pons d'Hostun est rattaché aux d'Hostun Dauphinois par sa mère Charlotte. Celle-ci était veuve de François d'Hostun son cousin, marquis de La Baume (dans la Drôme, pas loin d'Hostun)
et était fille de Gilbert d'Hostun et de Marie-Claire d'Albon de Chazeul (une branche des d'Albon d'où sont issus nos Dauphins du Dauphiné)
... Autrement dit, cette maison forte de Genouillé aurait, d'après moi et à l'extrême, un lien avec nos Dauphins du Dauphiné !...
(Je n'ai pu recueillir toutes ces données dans mes livres, malheureusement. C'est le dictionnaire généalogique et héraldique de La Chesnaye des Bois, entre autres, qui me les a fournies (l'un des
rares sites sur internet sur lequel je vais puiser das renseignements lorsque je ne sais plus où aller chercher mes liens manquants, chercher les généalogies que je ne possède pas)

Le Chevalier Dauphinois 29/07/2013 12:40



Diantre !... Une famille du Dauphiné aurait eu quelques descendants implantés si loin de nos terres !!!!


  Proche d'Hostun, j'ai visité 2 ruines médiévales qu'il va me falloir montrer un jour.