Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 07:30

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

Le bourg :
       Quelle curieuse architecture pour une égliseSituation :   (--> le voir sur une carte)
   La petite commune de Villars les Bois est située à 50km au Nord-Ouest d'Angoulême, à 20km au Sud-Est de Saint Jean d'Angély et à 16km au Nord-Est de Saintes.

     Coordonnées du bourg :

45° 48′ 39″ N 0° 26′ 9″ W
 45.810833°  -0.435833°

 

L'église : 
        L'extérieur :
La découverte

   Généralement, l'église est au centre d'une commune. Parfois, elle est légèrement décalée car, avec les années, le village s'est agrandi  coté opposé à l'église. Mais à Villars les Bois, elle est isolée et se situe au sommet d'une colline, comme pourrait l'être un château fort.

La vision de ce paquebot est surprenante !

 

Premières constatations

A - L'église ne porte pas un haut clocher (visible).

B - Elle ne possède pas de transept.

C - Son architecte est de style Roman. Aucune trace de Gothique sur les ouvertures.

D - Les fenêtres sont en hauteur évitant une intrusion.

E - Elle est construite sur un sol incliné.

Une église à l'architecture peu 'orthodoxe' lol

 

Où sont les systèmes défensifs
    En contournant le site, je m'aperçois que :

1 - L'église possède un clocher dont l'architecture diffère un peu des murs extérieurs de l'église (3 siècles les séparent). Ses épais contreforts en angle s'arrêtant à mi-hauteur sont surprenants.

2 - Le chevet en fer à cheval est surélevé. Bien que les ouvertures défensives aient été bouchées, je les ressens.

3 - Un château fort existait proche de l'église. Les traces ont été effacées

4 - Le document  apposé au bas de l'église affirme que le vestige d'ouverture en demi-lune au sommet du mur latéral est l'ancien axe de communication  avec des bâtiments adjacents.

5 - Une tour flanque contient un escalier desservant le clocher.

Peut être reliait il la salle de repli au dessus de la nef ?

6 - Je suis surpris de ne point voir de bretèche (voir vocabulaire) au dessus de la porte d'entrée.

 

        L'intérieur :
Premières impressions

     En entrant, je reconnais l'atmosphère de pénombre d'une église Romane. Les petites fenêtres positionnées en hauteur n'apportent pas la même lumière qu'une imposante baie Gothique.

   Pour compenser le sol en forte pente, l'église comporte une surélévation sur la première travée.

 

Quelques curiosités

    La plafond a été détruit et il ne reste que les vestiges des arcs portant les voûtes en ogive.

  Au sommet du mur, j'ai l'impression de voir des litres (voir définition) funéraires. Ces litres me semblent aussi présentes dans l'abside éclairée par cinq baies en plein cintre.

   Comprenant que le clocher me sera interdit (voir plan) et que point de salle haute existe, je regagne la lumière du dehors, puis je contemple l'infini.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.

* Durant 3 siècles le site (église + château) est attaqué.

* Au 15ème siècle, l'église est remaniée : Ajout d'une chapelle latérale et d'un clocher.

* En 1912, l'abside est classée aux Monuments Historiques.

* En 1950, la nef est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Victurnien) est libre et gratuite. La visite de l'intérieur des fortifications est interdite.

 

Une architecture peu classique

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux Charente Maritime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacqueline 21/01/2014 08:17

j'avoue avoir un faible pour ces églises fortifiées! L'église faisait donc partie de l'enceinte du chateau??? L'Intérieur est admirable dans son dépouillement...
Connaissez vous Chevalier Castel del Monte??
http://www.joinitaly.com/assets/93fea86a/e54f9367006cc92e2dca77d727d7a7fe_prev.jpg
l'intérieur de l'église m'y fait penser..

Le Chevalier Dauphinois 21/01/2014 12:43



  A l'origine, église et château fort étaient cote à cote. Ceci n'est point rare. Les églises romanes ayant des murs épais étaient souvent intégrées dans les remparts d'une petite cité.


  Je n'ai vu aucune trace au sol de l'emplacement du château. C'est donc un document qui affirme ce fait. Je n'ai aucun doute car la coline semble être l'endroit idéal pour surveiller la
vallée.


===================================


  Je connais et j'ai visité le Castel del Monte. J'ai prévu de le narrer cette année ou au plus tard en 2015.... Un lieu unique !



Anne la Dauphinoise 14/01/2014 21:28

V oilà un exemple de moutier
I l est vrai étonnant... Avez
L e don pour sans cesse nous surprendre.
L 'on est toujours curieux d'apprendre
A vec quelle ingéniosité
R endirent nos aïeux lieux sacrés
S écurisés. De plus, ici,

L a situation est aussi
E xceptionnelle, loin du village.
S pectacle, qui pour moi donne image

B elliqueuse, ou, du moins, guerrière;
O ù, pour être le plus fort naguère,
I l valait mieux "toiser" l'intrus;
S econdement, bien être vu;

C eci, pour l'intimidation...
H istoire nous conte que relation
A vec castel eut ce moutier :
R aison pour que n'ayez trouvé
E n ce lieu que peu de défenses ?
N otamment si, comme je le pense,
T enait l'église à mur d'enceinte :
E nveloppe protectrice non feinte...

M ais quand plus tard vinrent autres dangers (?)
A mon avis, fut ajouté
R epli. Pourquoi ne voit-on pas
I ci ouvertures ? Ne sais pas
T rouver réponse... Furent-elles bouchées ?
I l se pourrait... Façade d'entrée
M anque de sécurités aussi :
E st-ce parce qu'antan elle n'avait mie

S ortie sur l'extérieur, qui sait ? (
A insi dans la basse-cour donnait ?)...
I rréel semble ce bâtiment.
N éanmoins, paraît bien vivant
T rônant, massif, sur sa colline;
O ù puissance - pour moi non divine -
N ous interpelle à le mirer...
G uère ne reste des litres du passé :
E st-il possible juste d'en rêver...

Le Chevalier Dauphinois 15/01/2014 18:24



Quand j'ai découvert ce "paquebot", je suis resté plusieurs minutes bouche bée !


   Lorsque la surprise fut partie, j'ai compris qu'une salle de repli a été construite après l'élévation de l'église. Evidemment, une salle de repli borgne est un non-sens.


 En visitant l'intérieur et en constatant que la voûte originale n'existait plus, j'ai pensé que les ouvertures avaient été comblées récemment pour ne point fragiliser l'ensemble et surtout
ne point amener l'eau de pluie dans la nef.


--> La variété des formes des églises fortifiées est "sans limite". D'autres surprises "religieuses" arrivent dans les mois et les années.... Cela sera passionnant, même si parfois j'ai osé
mettre mon chapeau de paille.


  Les églises fortifiées sont très peu connues et rarement mises en valeur sur le web (exceptées celles de la Thiérache), heureux je suis d'en montrer "toutes" les facettes.