Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 06:30

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

  Voyez vous une église fortifiée ?

Le bourg :
       Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le petit bourg de Saint Just Luzac est situé à 40km au Sud de La Rochelle, à 35km au Nord-Ouest de Saintes et à 20km au Nord de Royan.

     Coordonnées du bourg :

45° 48′ 9″ N 1° 2′ 12″ W
 45.8025°  -1.036667°

 

L'église : 
        L'extérieur :
La découverte

   Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant au centre du bourg une masse avec des fenêtres de style Gothique Flamboyant. Cette architecture est rare en Saintonge, il me faut donc prendre du temps pour admirer "avec un oeil de touriste" ce bâtiment religieux.

Je vais dormir au calme dans cette salle de repli 

Surprenante architecture

    En contournant l'église pour mieux la comprendre, je remarque de suite que son plan est peu classique. Logiquement, une église Gothique comporte un transept et un haut clocher. Mais je ne vois qu'un enchevêtrement de "bâtiments" anguleux.

   Cette sensation géométrique est renforcée par les nombreux et hauts contreforts.

 

Les systèmes défensifs

    Après m'être abreuvé des beautés de cette église, j'ôte mon chapeau de paille de touriste et je remets mon heaume de castellologue-amateur pour découvrir les systèmes défensifs (but principal de mon voyage en Saintonge).

  L'église ne possède pas d'archère ni de bouche à feu (voir vocabulaire). Mais avec un peu d'attention, il est possible de voir sous les toits des ouvertures prouvant l'existence d'une salle de repli.

 

Je raffole de ce détail !

   En admirant les nombreuses ouvertures au dessus des fenêtres gothiques, j'ai presque failli oublier de regarder la tour escalier et surtout....

La voyez vous ?

    Presque invisible, une construction en encorbellement me fait penser à des latrines. Mais une porte en dessous change mon jugement, j'opte pour une échauguette bretèche.

 

Les pierres sculptées

    Contrairement à de nombreuses églises, je ne vois aucun modillon. Cette "pauvreté" de sculpture est renforcée par l'absence de statut de saint et autre représentation du bestiaire médiéval.

    Le plus surprenant pour une église de style Gothique Flamboyant, c'est de ne voir aucun pinacle, ni gâble, ni fleuron.

  Heureusement, il reste quelques gargouilles aux formes et beautés légendaires .

 

Mon ventre gargouille en la voyant ! Attention, je coule !

 

Une entrée très particulière !
    Avant d'entrer dans cette église, j'essaie de mieux l'apprivoiser en regardant son plan. J'avais affirmé à l'extérieur que ce bâtiment religieux n'avait pas de transept. L'église en possède un mais il est caché dans le dédale de bâtiments annexes.

   En partie basse, coté Ouest, je suis surpris par cette curieuse entrée : Le porche est triangulaire !

Avez vous déjà vu une église à l'architecture aussi originale ?

 

        L'intérieur :
  En entrant, je ne remarque aucune statut, ni sculpture, ni peinture sur les murs. Seuls les vitraux donnent un peu de couleur à la trop imparfaite blancheur des pierres.

  La porte de la tour escalier étant fermée, ne pouvant point monter dans les salles de repli, je reprends le chemin de la sortie.

 

 

Histoire de l'église :

* A la fin du 11ème siècle, une église est construite (à vérifier).

* Au 15ème siècle, sur les bases de l'ancienne église, une nouvelle est construite.

* Au 16ème siècle, un clocher est en projet. Ses bases sont réalisées, mais la construction est stoppée définitivement. Est ce du aux Guerres de Religions ?

* En 1910, l'église est classée aux Monuments Historiques.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Just) est libre et gratuite. La visite des salles de repli est interdite.

 

Une salle de repli se cache au sommet

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux Charente Maritime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PERRET 03/12/2014 07:33

L'église de St Just Luzac n'aurait pas de clocher car ils auraient voulu copier celui de Marennes. De ce fait, ils n'ont pas pu. Est-ce une légende?

Le Chevalier Dauphinois 03/12/2014 18:22



* Il me semble avoir lu cette "curiosité" dans un livre.


* Mais l'auteur ne me paraissait pas vraiment sérieux ni expert.


* J'ai donc rejeté cette hypothèse.


* De plus, je ne pense pas que les droits d'auteur existaient au Moyen Âge


* Je ne vois pas ce qui aurait empêché 2 églises d'avoir le même clocher.


* Et puis, les tailleurs de pierres ne représentent pas souvent les mêmes sculptures.


* Conséquence: Les 2 clochers auraient donc pu être identiques en forme mais très différents dans l'aspect et les détails.


* Mais... J'avoue ne point être un expert en églises, ni un spécialiste en Aunis et Saintonge.


 



Anne la Dauphinoise 19/10/2013 21:01

M ais comment ai-je fait pour "rater"
E videntes nouvelles du clocher !
A urez pour moi quelque pitié ?

C ertes, lunettes vais-je bien vite porter !
U ne fois vous ai-je dérangé,
L a prochaine saura t-elle passer ?...
P laise à vous bien me pardonner.
A insi "chevalereux" serez.

Le Chevalier Dauphinois 19/10/2013 21:30



  Si question il y a, c'est que ma prose n'est point explicite ou que les données ne sont point mises en valeur. Il est vrai que cette église aux défenses minimales n'attire point l'oeil et
l'attention.



Anne la Dauphinoise 18/10/2013 21:23

Juste une précision, si vous vous en souvenez: où est passé le clocher ? point ne l'a t-on vu... Cela me parait impossible, une église sans clocher, non ?
Au mitan de l'enchevêtrement de toits se cacherait-il ? Ou n'y en a t-il réellement point ?

Le Chevalier Dauphinois 19/10/2013 17:35



  Le clocher élancé n'est point art Roman. C'est la frénésie du haut, du symbolique (de la concurrence entre bourgs ou nobles) qui a créé ces constructions allant vers le ciel....
Mais il fallait de l'argent et aussi point de guerre.


  Dans l'historique, j'ai noté : "Au 16ème siècle, un clocher est en projet. Ses bases sont réalisées, mais la construction est stoppée définitivement."Je subodore qu'il
devait être au dessus du porche.
La vue satellite semble ne point me contredire.



Anne la Dauphinoise 15/10/2013 21:37

Point n'avais lu le commentaire de messire Aniort, ni votre réponse, lorsque j'ai écrit ma prose. Je ne l'ai point changée.

S ur vocabulaire employé ici
A i-je été surprise : nous est-il permis
I ndiquer "échauguette", non "bretèche"... oui ?...
N ature différente, pour moi, avaient... Si
T out faux j'ai, vous ne me bannirez mie ?...

J oie n'ai point à voir gothique flamboyant :
U nivers trop "riche" et bien trop "pesant".
S uis-je attachée, je l'avoue, grandement,
T oujours au style "primitif" du roman...

L es gargouilles, les ai-je moult bien appréciées :
U n détail qui me plait dans les moutiers.
Z oom sur elles ne m'aura point dérangée.
A i-je aussi aimé votre plan montré :
C omme il surprend, aux images comparé !

C royais-je avoir vu église "biscornue",
H érissée ça et là de toits pointus
A ccroissant impression de bâtiments
R éellement enchevêtrés, pourtant
E st son plan des plus classique, il est vrai.
N e peut-on dire de même, je reconnais,
T ouchant le porche : est tout à fait spécial
E n triangle : pour sûr, ce n'est point banal...

M ais très peu fortifiée cette église fut.
A vons-nous ici juste entraperçu
R éduites ouvertures signifiant repli.
I mmense, point ne fut-il, à mon avis.
T our-escalier permettait d'y monter...
I l m'apparait... que point n'ai vu clocher !
M ais où est-il ? a t-il été détruit ?
E t les cloches, où se trouve donc leur "nid" ?

Le Chevalier Dauphinois 16/10/2013 10:44



Lorsqu'une construction en encorbellement est construite, elle a une fonction de base (certainement latrines) puis elle peut évoluer avec le temps et les guerres et les architectures
modifiées (la porte ajoutée par exemple).


* Après relecture et visionnage de mes images (car en général, j'en prends 3 à 5 fois plus que ce qui est affiché) je pense que :


1 - Cet encorbellement fut des latrines


2 - Il est possible que suite à la construction d'une porte, cette "verrue" ait pu se transformer en bretèche (en non échauguette comme j'ai
osé l'écrire par erreur).


 



ANIORT jean 15/10/2013 12:30

petite erreur que ton clavier a fait , c'est pas une echauguette mais plutôt un machicouli sur la tour escalier

Le Chevalier Dauphinois 15/10/2013 17:09



 Je subodore que cette construction en encorbellement a du être "des latrines" (la forme est très représentative de la fonction) transformées en échauguette avec un machicouli
(que j'ose nommer : Bretèche). Ce type d'échauguette avec fente en dessous n'est pas rare, il en existe par exemple dans un autre bâtiment célèbre : Rempart du mont Saint Michel.