Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 07:30

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

Le bourg :
       Voyez vous une église fortifiée ?Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le petit bourg de Saint-Georges Antignac est situé à 50km au Sud-Ouest d'Angoulême, à 28km au Sud-Sud-Est de Saintes et à 7km eu Nord-Ouest de Jonzac.

     Coordonnées du bourg :

45° 29′ 39″ N 0° 30′ 9″ W
 45.494167°  -0.5025°

 

L'église : 
        L'extérieur :
Est ce le bon endroit ?

   Dans le dernier quart du 20ème siècle, les bourgs de Saint Georges de Cubillac et d'Antignac ont fusionné. Ma difficulté est qu'au 21ème siècle la nouvelle commune comporte deux églises.

    Mon premier regard va sur l'église Saint-Pierre d’Antignac. Après quelques minutes à l'observer, même si certains détails architecturaux sont curieux, mon instinct m'informe que ce n'est point la construction religieuse que je cherche. Je me dirige vers l'autre église.

 

La découverte
   En arrivant devant le 2ème bâtiment religieux de la commune, je vois que l'un des bras du transept est percé de 2 larges fenêtres gothiques à remplage. Même si les contreforts à larmier sont puissants, je ne distingue aucun système défensif.

Cette église a-t-elle été fortifiée ?

    Ne voulant pas me résoudre à un deuxième échec, je regarde l'autre face qui hélas ne semble comporter aucun détail pour un castellologue-amateur.

  Je m'apprêtais à accepter de revenir bredouille, quand soudain, un détail attire mon attention et me fait cligner des yeux.

Le voyez vous ?

Aucun indice de fortification ! 

Une échelle vers .....

    Sur la gauche, coté opposé au chevet, une échelle en fer bien rouillée permet l'accès à une salle située sous le toit. Même s'il est rare qu'au moyen âge un système pour monter "vers une salle de repli" soit en fer et en plus à l'extérieur, je pressens que l'accès moderne pallie à des destruction ou modification sur 7 siècles.

  Avec mon oeil d'aigle, je cherche un détail pouvant me faire croire à une salle de protection contre une attaque, mais je aucune preuve vient étayer ma supposition.

 

Le chevet

    Ne voyant aucune fente de tir sous le toit ni sur les murs de la nef, lentement je contourne l'église espérant voir un petit indice (revenir bredouille n'est point amusant   ). L'imposante et belle fenêtre Gothique à remplage est bien loin des concepts de système défensif.

Mesdames, la beauté au Moyen Âge est incompatible avec la survie.

Évidemment, mon propos est sur l'architecture.

  Soudain, face au chevet plat, je remarque une curiosité. Cette caractéristique est si rare que je doute de ma découverte. Le pignon possède une croix ressemblant vaguement à une archère (voir vocabulaire) cruciforme. Tel un acrobate exceptionnel, je saute vers elle pour contacter que cette croix est bien fendue donnant accès à une salle.

   Bien que ce système défensif soit des plus primitifs et peu efficace, je pense détenir une petite preuve me permettant d'affirmer que cette église a été fortifiée. 

 

        L'intérieur :
  Hélas, comme beaucoup d'églises, la porte ne s'ouvre pas et je ne pourrai pas confirmer mes constatations. 

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction d'une église. Certains castellologues pensent que le bâtiment aurait été la chapelle du château de Fontguyon.

* Au 14ème siècle, l'église est reconstruite.

* Au 15ème siècle, l'église est modifiée.

* A la fin du 19ème siècle, l'église est remaniée.

* En 1973, un arrêté préfectoral décide l'association de la commune d'Antignac à celle de Saint Georges de Cubillac. Le nouveau bourg se nomme Saint Georges Antignac

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Georges) est libre et gratuite. La visite des fortifications intérieures est interdite.

 

Le système défensif est minimal

Vers Menu églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Vers Menu châteaux Charente Maritime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne la Dauphinoise 31/12/2014 13:20

DEUX... fois plus de tout ce qu'on pourra vous souhaiter...
MILLE... et une ruines tant belles, dignes de contes de fées...
QUINZE... milliards de grains de temps dans votre sablier.

... Grands efforts ai-je faits, et concise j'ai été ! Mais tout dans ces mots est ce que je voulais vous souhaiter.

Le Chevalier Dauphinois 31/12/2014 19:14



* Merci Princesse


* Je vous souhaite 2015 livres extraordinaires à lire cette année.


* Puis 2015 bonheurs dans votre vie et dans celle de votre passion.



Anne la Dauphinoise 30/12/2014 18:52

S urprise je fus par si massif moutier
A uquel semblait, déjà, manquer clocher !
I l apparaît qu'un est ici construit
N e dépassant moult, pour sûr, du bâti.
T rahirait-ce une modification

G énérée, peut-être, par reconstruction ?
E st d'un autre style (?), et ne comprends-je pourquoi
O n l'éleva guère plus haut que le toit...
R eplié sur lui-même est lors moutier,
G age de sa toute première "romanité" ?
E t gothiques ouvertures furent un ajout ?
S ur certaines faces les voyons : n'est-ce partout...

A urait pu être cette église "étêtée" ?
N e laissant à nos yeux, là, deviner
T rès grand repli couvrant l'entière surface ?
I l me plait imaginer qu'eut sa place,
G arantie qu'ouverture et archère vues
N 'étaient point isolées, antan - "perdues"
A ujourd'hui - car faisaient partie d'un tout :
C e refuge rêvé; en étaient "les bouts"...

S ûr que je dois me fourvoyer, mais heur
A eu échelle d'être comme un "déclencheur",
I mage symbolique, malgré elle, d'espoir
N on point tourné vers l'extérieur : l'espoir
T rouvé dans les entrailles-mêmes du moutier
O ù purent avoir abri, se réfugier
N ombreuses personnes... Beau songe, n'est-il point vrai ?...
G uerrier fut ce lieu saint pour moi : me plait.
E st sa rudesse sans conteste un attrait;

P rès de l'extrême simplicité il est...
S urvie dûe à ces "qualités" ?... Qui sait...

Le Chevalier Dauphinois 02/01/2015 19:36



* Ce style d'église avec une échelle extérieure (certainement mise au 20ème siècle), j'en ai photographié plusieurs.


* Lentement, les articles de ce type apparaîtront, coincés entre des ruines castrales et des châteaux entiers.


* Les années prochaines vont être fascinantes de diversité car j'ai trouvé mon rythme de croisière pour les descriptions et la sélection des images.


* Ainsi, je sais mieux alterner les styles architecturaux, les régions.



claudine/canelle 30/12/2014 10:26

Bonjour Chevalier
Tu connais mieux mon chez moi "ancien " ..il faut dire qu'il y a bien longtemps que je ne suis pas allées dans cette partie de la Charente Maritime
Mes parents avaient de la famille non loin de là ..
Donc je garde tout cela en note !!!
Je te souhaite de bien finir l'année 2014 et bien sur on se retrouve pour 2015
Bises

Le Chevalier Dauphinois 31/12/2014 20:39



* En Charente Maritime, j'ai noté sur ma carte 118 sites médiévaux fortifiés.


* Je n'ai vu que 51 bâtiments.


* Il faudra que je revienne dans ce département si loin de mon Dauphiné.