Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 07:30

 

Département 17 - CHARENTE MARITIME

 

Le bourg :
       Voyez vous un château fort ?Situation :   (--> le voir sur une carte)
   Le petit bourg d'Aulnay de Saintonge est situé à 40km au Nord-Est de Saintes, à 35km au Sud-Sud-Est de Niort et à 17km au Nord-Est de Saint Jean d'Angély.

     Coordonnées du bourg :

46° 1′ 12″ N 0° 20′ 46″ W
 46.02°  -0.346111°

 

Le château : 
        L'extérieur :
La découverte

   Dans cette région de plaine où l'horizon est mon compagnon de voyage, mon oeil d'aigle de Castellologue-Amateur voit au loin le magnifique château fort d'Aulnay.

Le distinguez vous ?

 

L'arrivée

    Fébrile, j'avance vers le site présumé du château et là c'est le choc !

 Il y a bien une haute tour dont je pressens l'origine millénaire, mais curieusement il n'y a aucune courtine accrochée. Il y a bien des bâtiments qui la jouxtent, mais ils ne la touchent pas et semblent récents.

Est ce un château fort ou son fantôme ?Ne reste-t-il que cette ronde construction ?

  Je chausse mes lunettes de Terminator pour regarder en infrarouge puis en ultraviolet les traces du château. Il ne reste que la tour qui, dans certaines brochures, se nomme parfois : Le Donjon.

 

L'analyse
   Même si je parais un peu déçu, je pressens que cette ronde construction possède quelques secrets et des détails architecturaux incroyables.

A - La construction, de 14 mètres de haut pour 11 mètres de diamètre avec une base de 3 mètres d'épaisseur, ne dispose d'aucune fenêtre.

B - Les années ont fait disparaître crénelage et mâchicoulis (voir vocabulaire ).

C - Les fines fentes verticales me font penser à des puits de lumière pour un escalier en colimaçon dans l'épaisseur du mur.

D - Après cette constation, je doute que cette tour ait pu être le donjon du château. J'opte pour une tour d'angle.

E - Les pierres sont irrégulières et maladroitement posées. Pourtant il est possible de voir des lits réguliers.

F - Un coté comporte deux archères. Curieusement celle du bas possède deux fentes horizontales non alignées. 

Est ce une erreur de reconstruction ?

G - En contournant la construction, je vois d'autres archères avec cette curiosité. Erreur cela ne peut être. 

    Je n'ai vu qu'une seule fois ce type d'archère asymétrique nommée aussi "Archère à croisillon décallé". Il semble que ce soit pour différencier les angles de vue du tireur sans pour autant laisser une large ouverture facilitant l'entrée d'une flèche adverse.

Pensez vous que cette classique archère en croix soit moins efficace ?

H - La tour possède 4 étage en plus du rez de chaussée.

I - A quelques mètres du sol, une ouverture ressemblant à une porte possède un début de construction en encorbellement.

Avez vous une idée de sa fonction ?

 

        L'intérieur :
    Hélas, la porte ne s'ouvre pas. Je ne pourrai pas visiter les entrailles de cette tour. Je me console en regardant l'horizon de ce plat pays. Les nuages noirs me semblent menaçants, je décide de rentrer rapidement.

 

 

Histoire du château :

* En 922, un Vicomte (voir titre de noblesse) d'Aulnay est cité sans que nous puissions faire un lien avec ce château.

* Au 11ème siècle, une construction fortifiée existe. Il appartient à la famille Maingot.

* Au 12ème siècle, un château fort est construit (la tour daterait de cette époque).

* En 1226, la dernière héritière du Vicomté d'Aulnay épouse Philippe de Mortagne. Ce site fait parti de la dot.

* Au 13ème siècle,le système défensif est modernisé.

* Au début du 14ème siècle, le Vicomte d'Aulnay figure dans la liste des Barons du Roi de France Philippe Auguste.

* Vers 1340, Marguerite de Mortagne épouse Jean de Clermont. Le château est donné en dot.

* Au milieu du 14ème siècle (1346 ?), durant la Guerre de Cent ans, le château est partiellement détruit par les troupes Anglaises du Comte de Derby (voir généalogie).

* En 1372, pour le compte du Roi de France (voir liste), Du Guesclin récupère le château aux Anglais puis le fait reconstruire.

* En 1400, Louise de Clermont apporte en dot le château à François de Montberon.

* En 1508, le château est donné à Louise de Savoie, Duchesse d'Angoulême, veuve de Charles d'Orléans et future mère du Roi de France (voir liste).

* En 1531, la mère de François 1er décède. Le château entre dans le domaine Royal.

* Au 16ème siècle, le Roi de France François 1er ordonne la restauration du château.

* Dans la 2ème moitié du 16ème siècle, durant les Guerres de religion, le château est attaqué puis partiellement détruit.

* A la fin du 17ème siècle, le château (très ruiné) est abandonné.

* En l'An V de la République (1797), les pierres du château sont vendues.

* En l'An VIII, la tour et les anciens fossés sont acquis par la municipalité pour transformation en champs de foire.

* En 1925, la tour est classée aux Monuments Historiques.

* Au 20ème siècle, la tour, unique construction du puissant château, est consolidée puis restaurée.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la tour est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

Voici le fantome du château fort

      Vers Menu châteaux Charente Maritime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ma 03/01/2016 15:57

merci pour vos observations, mais la démarche d'historien aurait pu vous pousser jusqu'à la mairie qui la jouxte et où, vous auriez eu la possibilité de la visiter. En effet, pour des raisons de sécurités et de normes la tour ne peut accueillir le public, mais elle dispose de plusieurs salles qui conservent une expo liée aux fouilles de l'ancien camp romain
architecture et pierres du chateau reprises dans quelques maisons et ruelles

Le Chevalier Dauphinois 03/01/2016 16:23

* Merci pour votre visite sur mon blog et votre commentaire.
* N'étant pas (encore) un retraité ni un rentier, je consacre trois fois une semaine par an (ce qui est déjà beaucoup puisque je ne dispose que de 5 semaines par an) pour découvrir les constructions médiévales fortifiées de notre Royaume.
* Comme vous le constatez, je ne suis pas un historien ni un universitaire. Je suis un amateur passionné de constructions médiévales mais qui a aussi d'autres passions : La marche dans mes montagnes Dauphinoises, la photo animalière etc...
* Ce temps des découvertes de vacances étant très court, j'essaie d'optimiser ma semaine. Donc je commence très tôt le matin et je termine très tard en ne prenant que rarement le temps de manger à midi.
* Il m'arrive souvent d'entrer dans les offices de tourisme ou dans les mairie des communes plus petites.
* Hélas, le jour (et l'heure) de ma venue, la mairie n'était point ouverte.
* Je n'ai pas pris le temps d'attendre (La Charente Maritime est si loin de mon Dauphiné que j'ai optimisé ma semaine). Je me suis rendu dans un autre bourg pour immortaliser une autre beauté.
* Mais peut être qu'un jour, je reviendrai. Je vous promets de toquer à la porte.

les Brigades 07/12/2012 22:09

Je passe plus ou moins régulièrement au loin de cette tour... au moins à chaque fois que mes parents m'emmènent chez ma soeur : trajet Cognac/Saint-Martin-Les-Melle
Elle est là : http://www.etriermellois.com/
Merci preux chevalier pour ces observations castellologiques.

Le Chevalier Dauphinois 08/12/2012 10:18



  En cette période hivernale où la neige et les congères me bloquent chez moi, je rêve de ce département où la tendre température est de mise en décembre.


  Mon analyse de cette tour est bien modeste, mais je me devais de la montrer tant elle semble oubliée des sites web.... Pourtant, elle a eut une vie incroyable !



vikki 03/12/2012 15:48

bonjour cher Chevalier
en effet ce " château " ou plus exactement ses restes ,
sont comme qui dirait légèrement bizarres .
en ce qui concerne les archères , je pense aussi
qu'il s'agit d'une erreur de reconstruction .
mais quand même , faut l'avouer , cette tour placée
la , en plein milieu de nulle part et si proches des habitations , c'est bizarre çà aussi pas vrai ?
que cela ne vous empêche pas cher Chevalier de passer
une bonne journée en ce lundi de décembre . a bientôt !

Le Chevalier Dauphinois 05/12/2012 12:16



  J'adore quand les mairies ou propriétaires gardent en vie un seul vestige du passé. Il y a quelques siècles, cette tour ne se remarquait pas dans l'immense construction castrale. Mais
aujourd'hui, elle prend un place importante et a toutes les attentions.



Quichottine 02/12/2012 16:04

Que de constructions restent ainsi fermées au public !
Mais au moins nous l'aurez-vous montrée et nous aurez-vous raconté son histoire.

Merci, Chevalier.

... et un immense merci pour votre présence sur le Forum...

Le Chevalier Dauphinois 05/12/2012 12:19



 Peut être que les entrailles de cette beauté sont visibles aux journées du patrimoine.


   Je comprends les municipalités qui ferment les édifices pour cause de sécurité ou... destructions/vandalismes.



Esclarmonde 01/12/2012 10:31

Une vraie vigie comme un phare en pleine terre dans cette platitude verdoyante.... Concernant le commentaire de Possety, j'ai installé le logiciel Adblock qui est très efficace, ton univers
moyen-âge n'est absolument pas perturbé par des pubs intempestives du XXIe siècle ! Passe un bon week-end

Le Chevalier Dauphinois 01/12/2012 17:00



   Les pubs me rapportent un peu d'argent. Je m'en sers pour m'offrir des livres que je n'achèterai pas avec mon budget "classique". Ses livres me servent à découvrir des châteaux
oubliés ou peu connus. Ainsi, le blog et le web s'enrichissent d'articles "uniques".