Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 06:30

 

Département 14 - CALVADOS

 

Le bourg :

Mon Graal est dans cette direction    Situation :   (--> le voir sur une carte)

      Le village de Soignolles est situé à 95km au Sud-Ouest de Lisieux, à 20km au Sud-Est de Caen et à 15km au Nord de Falaise.

   Coordonnées du bourg :

49° 1′ 48″ N 0° 12′ 32″ W
 49.03°  -0.208889°

 

L'église :

     L'extérieur :

La découverte

     Lorsqu'une église d'un petit village bénéficie d'une inscription aux Monuments Historiques, elle a souvent la chance d'avoir son panneau indicateur. C'est ainsi que sans difficulté je trouve cette imposante construction religieuse.

   Sur la gauche le petit bâtiment, qui semble être le choeur, est le seul à posséder d'expressifs modillons. Au centre, la forme de l'empreinte d'une porte me donne une indication sur la date de construction, mais....

Où sont les défenses ?

Le fantôme des mâchicoulis trône fièrement 

L'enquête commence

    Pour mieux comprendre cette église, je prends un peu de recul. Il n'est point nécessaire d'être expert en fortifications pour comprendre que le clocher central est la tour défensive du bâtiment religieux.

Avez vous remarqué l'absence de transept ?

 

Les défenses du clocher

      Les nombreuses consoles à trois niveaux sont les vestiges des machicoulis (voir vocabulaire ). Il faut imaginer que les abat-sons n'étaient point là il y a 7 siècles.

    Les mâchicoulis étaient très efficaces pour la défenses de près. Il semble évident qu'ils protégeaient la porte d'accès, aujourd'hui obturée, de la salle de repli et des étages de défense.

 

    L'intérieur :

Tout semble classique

   En pénétrant dans l'église je suis fasciné  par sa linéarité coupée en 3 parties distinctes. Nef, "zone centrale" et choeur avec son chevet plat sont évidemment d'époques différentes.

   Je pense à ressortir non sans avoir regardé la statut de Jeanne d'Arc, quand soudain.....

 

Une belle surprise

   .... Je vois une construction polygonale. La porte basse (très basse) semble donner accès à une tour escalier intérieure. Aujourd'hui, le bois a remplacé la pierre et permet de voir l'entrée dans la tour fortifiée.

  Hélas, je ne peux entrer ni par la porte basse, ni par le trappe au sommet de la croisé d'ogive.

 

 

Histoire de l'église :

* Au 12ème siècle, construction de l'église.
* Au 13ème siècle, aménagement de l'église.
* Au 15ème siècle, agrandissement de l'église.
* En 1928, l'église est inscrite aux Monuments Historiques.
* Au 20ème siècle, l'église est propriété de la commune.
* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Denis) est libre et gratuite. La visite du clocher est interdite.

 

Un clocher fortifié est le secret de cette église

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées  
Vers menu châteaux forts du Calvados Vers Menu châteaux du Calvados

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Normandie : 14 27 50 61 76
commenter cet article

commentaires

Guilmetayer 30/07/2012 14:00

Le clocher est très beau... Et en plus elle est ouverte !

Le Chevalier Dauphinois 31/07/2012 13:41



  Lorsque l'église est ouverte, et même si l'accès aux salles de repli n'est point accessible, j'ai quand même plaisir à mémoriser par la photo, ce travail des hommes des siècles passés.



kiwoo 28/07/2012 13:45

belle découverte de cette église et son histoire

bon samedi

Le Chevalier Dauphinois 28/07/2012 15:48



  Je suis en général très heureux dans une ruine oubliée souvent située en haut d'une colline où orties et ronces s'amusent avec mes mollets.


  C'est presque par hasard que j'ai découverte les églises fortifiées. Et entre 2 promenades piquantes, j'ai plaisir à errer dans les bourgs et villages pour dénicher le détail prouvant que
la construction religieuse a été fortifiée.



Anne la Dauphinoise 27/07/2012 15:07

S ans transept, l'église à ce que je vois,
O ublie d'origine le tracé en croix.
I l faut dire que le clocher fortifié
G uide notre esprit sur son utilité:
N 'y voit-on pas restes de mâchicoulis,
O uvrage guerrier, qui protégeait fort l'huis,
L equel, antan, sur salle de repli et
L es étages de défense moyen donnait
E ntrer. M'ont plu les modillons, bien sûr,
S culptés joliment : de belles fioritures.

C omme cette église de bien me plaire a l'heur,
A lors "j'encense" aussi son intérieur:
L e plafond en croisée d'ogives me sied.
V éritablement la tour-escalier
A ttire l'oeil: du haut dégagé on peut
D eviner l'entrée du "Graal" du lieu.
O rnement de clé de voûte, disparu,
S emblait en place de la trappe aperçue ?

Le Chevalier Dauphinois 27/07/2012 20:30



   Heureux je suis que vous ayez ressenti les mêmes vérités que moi. Même si les défenses ne sont pas les plus impressionnantes qu'une église peut avoir, ce clocher ressemble à une tour
médiévale et laisse l'imagination divaguer.