Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

30 juillet 2016 6 30 /07 /juillet /2016 06:30

 

Département 12 - AVEYRON

  Diantre !....Quel curieux vestige

Le bourg :

       Situation :   (--> le voir sur une carte)

   La commune de Castelmary est située à 40km au Sud-Ouest de Rodez, à 30km au Nord d'Albi et à 25km au Sud-Est de Villefranche de Rouergue.

 

     Coordonnées du château :

44° 10' 55.956" N 2° 14' 46.522" E
 44.18221°  2.246256°

 

 

La cité fortifiée : 

        L'extérieur :

La découverte

   Par la route sinueuse, avec surprise je découvre à travers les arbres, une petite cité fortifiée :

     * En bas, des maisons protégées par un rempart.

     * En haut, les vestiges du château fort.

  L'ensemble, posé sur un étroit plateau, est protégé sur 3 cotés par un à-pic et une rivière nommée Le Lézert. Il n'y avait donc qu'une voie d'accès coté Sud qu'il fallait sécurisée.

 

Une puissante tour porte

Une tour

    En arrivant aux pieds du bourg, ma fascination première est pour la haute tour carrée. C'était l'entrée fortifiée du bourg.

Que reste-t-il ?

* Sur l'un des cotés, une ouverture. Ce devait être une porte de circulation menant au chemin de ronde, aujourd'hui disparu.

* Au même étage que la porte, une archère droite primitive.

* Au dessus, une ouverture carrée.

Etait ce le poste de guet ?

Ou

la fenêtre de la salle de garde ?

* En partie basse, la porte d'entrée. Elle est assez large pour laisser passer une charrette.

* Je ne remarque aucune trace d'un emplacement de herse, ni d'assommoir (voir vocabulaire).

Avez vous remarqué que la tour est posée sur le roc taillé ?

 

Le rempart

   Sur la gauche, les vestiges du rempart médiéval apparaissent. J'ai l'impression que les anciennes maisons s'appuyaient sur ce mur, renforçant ainsi sa solidité.

 

        L'intérieur :

Rapide analyse 

* Lentement j'entre dans la ruelle du bourg fortifié.

* Excepté sur la gauche le petit vestige d'une ronde tour, je remarque que l'angle droit est la base architecturale.

* Tout n'est que ruine où il faut deviner la fonction que chaque pan de mur.

Que voyez vous ici ?

 

Le château : 

        L'extérieur :

J'avance vers lui

* Au bout du rampe (où j'imagine la présence d'un pont-levis) il y a mon Graal.

* Bien qu'envahit par la végétation, il est possible de voir une tour ronde sur la gauche.

* Sur la droite, en contrebas, une autre tour ronde attend patiemment sa fin.

* Les consolidations récentes m'empêchent de voir plus de détails significatifs.

 

        L'intérieur :

  Hélas, la ruine est privée et n'est point visitable.

 

 

Histoire du château :

* Au 11ème siècle, un seigneur nommé Castelmary possède le château.

* Au 13ème siècle, le puissant Baron de Castelmary est le bienfaiteurs de nombreuses abbayes du Rouergue (Bonnecombe, Loc-Dieu).

* Au milieu du 14ème siècle, la dernière descendante des Castelmary donne (en dot ?) le château à la famille Vergnes.

* En 1369, le château est attaqué par Jean II d'Armagnac (à vérifier).

* En 1458, suite à un mariage, le château est propriété de la famille Morlhon-Sanvensa.

* Au 16ème siècle, Marie de Morlhon-Sanvensa apporte en dot le château à la famille d'Arjac.

* En 1651, le château a un nouveau propriétaire (je n'ai point retrouvé son nom).

* Au milieu du 18ème siècle, le château appartient à la famille de Rozet de la Garde.

* En 1774, François Gorges de Rozet de la Garde vend le château et la Baronnie à la famille Puel de Parlan.

* Vers 1792, les Révolutionnaires ainsi que les habitants du bourg attaquent et pillent le château.

* Au 19ème siècle, le château semble encore habité.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite en respectant la tranquillité des habitants. La visite de l'intérieur des maisons et du château est interdite. Le risque de recevoir une pierre existe, soyez très prudents.

 

Les secrets de la construction sont cachés derrière ce mur

 

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Rouergue : 12
commenter cet article

commentaires

Pierrote 30/07/2016 20:29

C omme est touchant ce vieil bourg miniature
A vec si peu de ses médiévaux murs !
S ur leur piton rocheux semblent s’accrocher
T ant fort ses restes, et castel du passé…
E xquise image* dont avez librement
L es couleurs changées… Ce noir et ce blanc,
M is en valeur par luminosité du fond,
A ccentuent cet air de désolation.
R ien de tel antan : malgré lieux étroits,
Y était-on à l’abri, toutefois.

A insi, rempart du site faisait le tour.
V siblement étaient bien quelques tours
E n saillie. Et si l’on voulait entrer
Y devait-on par une porte passer.
R etiré, mais sur le point culminant,
O uvrage guerrier veillait sur habitants…
N on, je ne trouve là rien de manquant.

R ien de manquant, quand on voit des archères
O rner murailles. Et, je n’en doute guère,
U n crénelage sut couronner le tout.
E ut château, je suis sûre, autant d’atouts.
R udesse dut être le maître-mot, ici.
G randioses fioritures bâtis n’eurent mie.**
U ne finition pourtant soignée se mire
E n forme d’arc*** qui a su me séduire.

P our sûr, m’aurait plu cette place visiter.
S ait être « délabrée », mais m’a enchantée !

* celle du lien « une petite cité fortifiée ».
** c’est, du moins, ce que je pense… Est-ce la vérité ?
*** arc de la fenêtre (ou porte ? mais elle me semblerait fort étroite… ?) de l’image du lien « que voyez-vous ici ? ». A moins que ce ne soit… autre chose… Du coup, j’ai répondu à la question !

Le Chevalier Dauphinois 06/08/2016 19:42

* Durant ma croisade en Rouergue, Castelmary fut une petite friandise.
* Ce n'est point une ruine en haut d'une colline qu'il faut grimper.
* Ce n'est point un château totalement privé et interdit à la visite.
* C'est une ruine privée entourée de ruines de temps ancien où chaque fonction se devine.
* Heureux je suis que vous ayez apprécié cette petite "cerise" sur le "gros gâteau" de constructions qu'offre mon blog.