Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 07:30

 

Département 12 - AVEYRON

  Je rêve d'être peintre pour reproduire cette beauté nue

Le bourg :
       Situation :   (--> le voir sur une carte)
   La commune de Compeyre est située à 20km au Sud de Séverac le château et à 9km au Nord de Millau.

     Coordonnées du château :

44° 9' 41.67" N 3° 6' 10.033" E
 44.161575°  3.102787°

 

Le château fort : 
        L'extérieur :
Préambule du Chevalier

    Dernièrement, en regardant mon blog, je me suis aperçu que j'ai décrit beaucoup de ruines et de châteaux-musées non habitables.

  Par ce modeste article, je souhaite vous montrer que les constructions médiévales peuvent être habitées avec le confort moderne tout en gardant et montrant leur origine médiévale.

  L'architecture défensive est presque incompréhensible

La découverte 

   Posé à flanc de colline, les vestiges du vieux château fort se reposent de ses siècles guerriers. Le haut bâtiment est fier et heureux que les maisons s'appuient sur ses remparts et "sa" colline.

 

Rapide analyse 

* Le bâtiment serait le "donjon" de l'ancien château fort.

* Il est construit sur le rocher.

* Des arcs de décharge sont visibles sur plusieurs faces.

* De nombreuses fenêtres à meneaux en croix amènent la lumière dans les salles supérieures d'habitation.

* L'alternance de formes rondes et parallélépipédiques est surprenante.

* La porte basse sur la face la plus étroite semble être un aménagement récent.

* Aucun système défensif est visible.

* La façade coté colline est aussi énigmatique.

* La porte précédée d'un petit pont fixe semble être l'entrée médiévale.

 

Une ruine !

   A peu de distance du "donjon", une ruine attire mon attention. D'après mon fascicule, ce site était l'église dédiée à Saint Vincent. Elle aurait été fortifiée. Au dessus de l'église, il y avait une salle ayant servi de prison.

 

        L'intérieur :
   La propriété privée n'est pas visitable. 

 

Représentation communale du donjon de Compeyre

 

Histoire du château fort :

* Au 11ème siècle, un château fortifié est cité (Il est possible que ce soit un autre fort nommé Avaruejouls, aujourd'hui disparu).

* En 1210, le Chevalier de Henry est cité comme seigneur de Compeyre.

* Au 13ème siècle, la seigneurie appartient au Comte (voir titre de noblesse) de Millau et à la famille de Sévérac.

* A la fin du 13ème siècle,la seigneureie appartient à plusieurs familles.  L'une d'elles se nomme : Henric ou Ahenric.

* Au début du 14ème siècle, la seigneurie appartient à Ricard de Peyrelade et Pons de Montrodat.

* En 1349, le Roi de France (voir liste) donne la seigneurie à Garin d'Apcher.

* Au milieu du 14ème siècle, les Anglais occupent le bourg et le château. Il semblerait que la famille Armagnac de Fesenzaguet soit en possession d'une partie de la seigneurie.

* En 1369, les troupes Françaises chassent les Anglais.

* En 1397, Guillaume de Bolcays est châtelain de Compeyre.

* En 1540, une partie de château est cité en ruine.

* En 1562, le château et la ville sont pris par les Huguenots.

* La même année (1562), une troupe Catholique armée commandée par De Vessin ne parvient pas à déloger les Protestants.

* En 1567, une nouvelle attaque Catholique échoue.

* En 1569, les Catholiques s'emparent enfin du château et libèrent la ville.

* En 1573, les Protestants reprennent le château.

* En 1575, les protestants sont définitivement chassés.

* En 1588, l'un des seigneurs possédant la ville se nomme : Louis de Roquelaure.

* A la fin du 16ème siècle, le sir de Roquelaure vend ses droits partiels à Antoine Pailhas.

* Au 19ème siècle, quelques vestiges du château sont encore visibles.

* En 1835, l'église Saint Vincent est en mauvais état. Le conseil communal décide l'abandon du bâtiment médiéval et le remplace, au centre bourg, par une église "moderne".

* Au 20ème siècle, les propriétaires du "donjon" réalisent des travaux de consolidation et d'aménagement.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

Il fallait du courrage pour monter la colline à l'assault du château

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Rouergue : 12
commenter cet article

commentaires

Pierrote 22/12/2016 21:23

C omme je vous maudis ici, Chevalier !
O ui, ma plume est toujours bien affûtée !
M ais qu’est-ce donc que ce préambule-ci !
P erdu notre Maître ès Ruines ! évanoui !…
E t ne me faites de réponse sur ce point :
Y sais-je tous vos arguments point par point !…
R emparts, m’aurait plu mirer de plus près,*
E glise, ou plutôt ce qu’il reste, paraît

A ttester mieux d’un très ancien passé.
V ous a t-elle de joie fait là exploser !**
E n quoi bâti semble castel féodal ?
Y sont tant peu de traces médiévales ;
R ien ne prouvant qu’ait été défendu !
O n aurait aimé archères aperçues,
N ec plus ultra : des bretèches « suspendues »…

R âleuse serai-je toujours voyant vestiges
O ù l’on ne ressent plus aucun prestige ;
U nivers où, bien sûr, est Moyen-Âge
E n historique et non sur les images !
R êves ne sont plus quand ouvrages très anciens
G ardé n’ont mie leurs rides, « liftés » trop bien.
U niformité dans « l’habillage » est
E merveillement quand d’origine est…

N on pas – je suis honnête – que n’ait castel
O rgueil et prestance, mais ce n’est mie cels
T rahissant édifice pour la guerre,
A l’allure rude et puissante de naguère.

P our cela, êtes encore une fois maudit !…
S ont si belles autres ruines en notre Pays !

* on dirait qu’ils ne sont pas aussi remaniés que le castel… ou est-ce une impression ?
** « une ruine ! » vous êtes-vous exclamé… je le sais, j’exagère peut-être un tant en parlant d’explosion de joie, mais ça y ressemble fort !

Le Chevalier Dauphinois 25/12/2016 08:52

* Haaa... J'adore vos courroux !
* Je pourrais presque avouer que parfois, tant il me manque, que je montre volontairement un site qui les déclencherai...hihihi.
* Je n'argumenterai point sur l'utilité de cet article.... car point par point vous allez démonter (pour mon bonheur...hihihi) mes raisons.
* Alors, je tente de vous répondre : "C'est pour vous, hooo MA Dauphinoise, pour que votre plume soit uniquement..... à moi"
** J'ai une idée : Peut être devrais je regrouper tous les articles "courrassables" durant un semestre entier..... Ainsi durant les années futures, ce blog sera pour vous un paradis.... Mais cela m'amusera moins.... hihihi.