Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 06:10

 

Département 12 - AVEYRON

 Voyez vous le vieux château fort ?

Le bourg :
       Situation :   (--> le voir sur une carte)
   La commune de Castelnau de Mandailles est située à 35km au Nord-Est de Rodez, à 11km au Nord-Ouest de Saint Geniez d'Olt et à 10km à l'Est-Nord-Est d'Espalion (voir son château).

     Coordonnées du château :

44° 32' 9.323" N 2° 53' 9.611" E
 44.535755°  2.886003°

 

Le château : 
        L'extérieur :
L'arrivée

   Sur la route qui serpente vers le petit bourg, un "miracle" de dame Nature me permet de voir à travers les arbres. Cette trouée est comme une serrure magique dans un conte de fée, elle me permet de voir le Graal de ce jour.Quelle fut la fonction de cette tour ?

   Je dépose mon destrier à l'extérieur et j'arpente à pieds les ruelles étroites de Castelnau de Mandailles.

 

La surprise
   Très souvent, un château fort est posé sur une butte, une motte ou proche d'un à-pic. Le village s'agglutine dans ses pentes. Parfois, le village est entouré d'un petit rempart augmentant le système défensif du château.

    Mais à Castelnau de Mandailles, je ne vois aucune fortification entourant la commune. Le plus surprenant, c'est que je ne vois plus le château.

Où est il ?

 

La découverte

  * Ma première découverte est le blason du bourg, montrant au centre un château fort.

  * Ma deuxième découverte est pour une sculpture sur un mur, montrant un heaume de Chevalier du 13ème siècle.

  * Ma troisième découverte est une tour ronde servant de clocher à l'église.

Etait ce l'une des tours du château ?

  La réponse est : Oui ! 

  Est ce une façade de château fort ?

La façade

    La partie la plus impressionnante du site est une longue façade encadrée par 2 rondes tours. Avec les multiples fenêtres modernes, il est difficile de croire que cette imposante construction puisse être un château fortifié.

  La recherche d'indices commence.

 

Les ouvertures de tir

   Une construction dite fortifiée se doit de posséder des systèmes défensifs. Ce bâtiment en possède plusieurs :

 1 - A coté d'une fenêtre Romane, un trou pour arme à feu.

 2 - Une archère canonnière bouchée (pour éviter les courant d'air ?).

 3 - Une archère cruciforme modifiée en archère canonnière.

 4 - Une archère droite avec un important ébrasement extérieur.

 

Une délicate ouverture de lumière

 

        L'intérieur :
  Hélas, la porte est fermée et je n'ai point le mot de passe magique, ni la clé rouillée pour entrer. Je quitte ce lieu pour découvrir une autre merveille à une lieue au Sud. 

 

 

Histoire du château :

* Au début du 12ème siècle,le site appartient à la famille de Senhorel.

* En 1165, Hugues Senhorel devenant moine, apporte le site à l'abbaye d'Aubrac.

* Au 13ème siècle, un château fortifié en pierre est aménagé.

* En 1243, Bernard de Calmont est le principal seigneur de Castelnau.

* En 1299, Pierre Aton est seigneur de Castelnau.

* Au 14ème siècle, le seigneur de Castelnau porte le titre de Baron (voir titre de noblesse).

* Vers 1620, Jean de Castelnau donne la seigneurie à Raymond de Castelpers.

* En 1642, le site appartient à François de Crussol, Baron de Saint Santin.

* A la fin du 17ème siècle, le château appartient à la famille Curières (à vérifier).

* Au 18ème siècle, le château est démoli.

* En 1757, le "nouveau" château est acheté par le juge Bernard d'Argouy.

* Au 21ème siècle, la découverte de l'extérieur est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est interdite.

 

Au revoir, énigmatique château

      Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 12 Vers Menu châteaux de l'Aveyron

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Rouergue : 12
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 08/07/2015 20:35

Nous allons donc voir apparaître ces 2 autres beautés, je l’espère … (je n’ose dire : sous peu…)

Le Chevalier Dauphinois 09/07/2015 07:36

* "Sous peu"... heu..
* Lorsque l'on affirme avoir 800 ans, la notion de "bientôt" est arbitraire.
* J'ai tant de de châteaux de cette province que je les saupoudre sur 5 ans.
* La seule certitude : Les articles sont déjà écrits.... Donc patience il vous faut.

Anne la Dauphinoise 07/07/2015 20:56

… Et puis, Castelnau de Mandailles signifie pour moi : Crussol… historiquement parlant.
Et Crussol, si proche de notre Dauphiné, signifie, pour moi toujours, un très proche de « mon Louis XI », si je pense à Louis de Crussol (François étant un descendant, sans aucun doute).
Alors, que demander de plus (que tout ce que vous avez mis dans votre article sur un castel qui n’est point tant modernisé... par rapport à d’autres) pour que je sois conquise !

Le Chevalier Dauphinois 08/07/2015 19:14

* Castelnau de Mandailles possède deux autres sites fortifiés.
* L'un est plus une maison forte, l'autre un château.
* Tous deux sont encore habités mais avec de beaux restes nostalgiques.
* Celui-ci est certes très "moderne" mais il représente une forme de construction qui a su évolué.

Anne la Dauphinoise 03/07/2015 22:32

C omme sont tous différents castels montrés,
A vec toujours détails pour attirer !
S ûr qu’est remanié celui d’aujourd’hui.
T ant pis !… cela n’empêche les rêves, nenni…
E nsemble austère, malgré fenêtres « récentes »,
L es ouvertures n’étant, pour moi, « pesantes » :
N e les ai-je vues, car bien trop absorbée
A imaginer ce qu’a pu donner
U ne courtine si haute, quasi « aveuglée »,

D e tours flanquée aux angles, sauf la première
E ntrevue vers église… ou bien naguère

M uraille du castel « courait » jusqu’ici ?
A lors, cette tour a peut-être fait partie
N otamment de l’entrée - à moins d’un jet
D e pierre est-elle - qui sait : d’un châtelet
A ntan fut élément ? Quoi qu’il en soit
I mposante est-elle, mais n’a d’autrefois
L e « look »… aussi je la délaisse très vite.
L es autres bâtiments bien plus méritent
E ncensement : déjà l’appareillage
S ait être visible sans aucun « camouflage » !…

A travers la serrure, pour sûr, magique,
V ision nous offrez, des plus magnifiques.
E nsuite, de très près rapproché vous êtes.
Y avez de détails fait une « cueillette »
R iche assez pour savoir que fut guerrier
O uvrage dans les temps les plus reculés :
N ous donnez tant belle archère à mirer !

R ondeurs de certaines ouvertures de tir
O ncques ne sauraient, en outre, mieux nous dire
U ne adaptation aux nouveaux conflits…
E t, même si n’est défense, ici l’on vit
R avissant orifice quadrilobé :
G rande délicatesse des hôtes du passé…
U niquemment ? non pas ! c’est entendu :
E n est notre Chevalier aussi pourvu !

N ‘est-ce point grâce à ce fait, qu’à mon avis,
B els deviennent castels qui ne l’étaient mie ?

Le Chevalier Dauphinois 06/07/2015 20:16

* Pour ce château, je ne savais pas si l'architecture modernisée vous plairait.
* J'avoue que même pour moi, il est très aménagé pour que le rêve soit entier.
* Mais j'apprécie toujours quand un vieux château évolue en habitat moderne.
* Il survit pendant que d'autres sont oubliés ou dépecés.
* L'Aveyron est très riche en château. Bien que construit sur une "même base", ils sont tous différents.
* Ils sont différents par le choix des pierres mais aussi par leur état de fraicheur.
** Et puis "Castelnau" signifie : Château neuf.... Je ne m'attendait point à une vieillerie toute cassée.