Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 07:30

 

Département :  11 - AUDE

 

Le bourgAu centre, le village comporte une voie circulaire

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le village de Aigues Vives se situe à 20km l'Est de la cité de Carcassonne et à 6km au Nord-Nord-Ouest de Capendu.

   Coordonnées du bourg :

43° 13′ 54.84″ N 2° 32′ 3.12″ E
 43.2319°  2.5342°

 

Le château :  

     L'extérieur :

Pourquoi le choix de ce site ?

    Grâce au dictionnaire des châteaux forts de France, j'ai coché sur ma carte le village d'Aigues Vives dans l'Aude.  

   En regardant son architecture, je remarque une route circulaire, souvent signe d'une ancienne cité fortifiée.      

   Avec ces 2 indices, je suis certain de découvrir une fortification. Mais comment est elle ?

 

1ère analyse

    Proche de l'église, une rude construction attire mon regard. Je n'ose croire que cette beauté est le Graal que je suis venu capturer. Avec ma technique de découverte, je m'approche et pose mes yeux sur sa base.

    Les pierres sont petites et moyennement taillées, mais les angles sont correctement appareillés. Ces 2 indices me donnent à penser à une construction fin 12ème (?) pour un château plus consacré à une résidence qu'à une fortification pour la garde (mais osée est ma conclusion avec si peu d'indices).

 

2ème analyse

     En prenant un peu de recul et en levant la tête, je vois une haute tour carrée sans contrefort et sans différentiation de taille de pierre. La tour ne sembla pas avoir été modifiée après sa construction. Mais le plus surprenant est :

Avez vous deviné ?

   Évidemment l'absence d'archère (voir vocabulaire) ou de fente de tir. Ma datation du 12ème siècle se précise (surtout avec la forme parallélépipédique).

Il manque aussi un élément important. Saurez vous me le dire ?

 

3ème analyse

    Il n'y a pas de porte sur ces 2 façades. Je contourne donc le bâtiment et je découvre en hauteur, une ouverture plein cintre. Sous cette médiévale porte, 2 trous devaient recevoir des poutres (boulins) pour une passerelle.

 

 

4ème analyse

   Pour mieux ressentir cette tour, je reprends un peu de recul et je constate :

       * Qu'il n'y a aucune archère (N'est ce point surprenant).

       * Que le crénelage est inexistant (Mais la tour a peut être été arasée).

       * Qu'il n'y a pas de latrines (La tour n'aurait pas été habitable ?).

 

  Devant tant de questions à l'extérieur, je tente de trouver une porte d'entrée basse (ouverture non médiévale).

 

 

     L'intérieur :

         Hélas, la tour n'est pas visitable, et il faut des yeux de lynx (ou de Chevalier.... c'est un synonyme ) pour voir les entrailles à travers la porte.

 

 

Histoire du château :

* Vers 984, le bourg de Aguaviva est cité suite à un échange entre l' abbé Udulgariuset Roger Trencavel, Vicomte de Carcassonne (voir titre de noblesse). 
* Au  13ème siècle, construction d'une fortification entourant le petit bourg.
* En 1948, la tour est inscrite aux Monuments Historiques.
* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la ruine est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est impossible. 

 

Impossible d'entrer, la porte est trop haute !

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

gene 04/03/2011 00:02


je ne connaissais pas cette tour, je vais souvent à carcassonne , mais il a bien longtemps que je ne suis pas aller à Aigues Vives . bonne soirée


Le Chevalier Dauphinois 05/03/2011 17:56



  Les sites très touristiques et très médiatiques sont tant décrits sur le web que j'ai fait le choix de proser beaucoup sur les lieux inconnus et pourtant fortifiés.


Je suis heureux de t'avoir fait découvrir ce site médiéval.



Anne la Dauphinoise 03/03/2011 17:53


Si j'ai bien tout saisi et d'après vos constatations, c'était une tour de guet, non ? (était-ce courant, ce genre de tours "aveugles" ? )Reste t-il des pans de murs de la fortification du village
ou cette tour est-elle le seul vestige encore visible ?


Le Chevalier Dauphinois 05/03/2011 17:54



   Dans un si petit bourg fortifié, il n'est pas facile de donner la signification des vestige, surtout s'il est unique. J'opte pour une tour presque au centre de la cité, un peu comme
un donjon mais sans château.



Catcent 01/03/2011 14:50


Pas d'ouverture, au moins aucun danger d'attaque surprise par la tour.
Bye Chevalier D. belle technique


Le Chevalier Dauphinois 01/03/2011 19:02



Comme souvent, les tours n'étaient pas accessible depuis la partie basse, l'entrée s'effectuait depuis une passerelle en bois à plusieurs mètres du sol. Parfois, ce n'était qu'une échelle en bois
extractible.



vedel anne 13/08/2010 10:17


Bonjour, 2010 : réfection du haut de la Tour d'Aigues-Vives Aude et mise en place d'une couverture.

Je viens de lire avec intérêt votre analyse interactive de ma tour. Je suis heureuse que fassiez vivre ce lieu. Nous espérons qu'il sera un jour ouvert à la visite.

Bien à vous,


Le Chevalier Dauphinois 13/08/2010 21:53



Quelle bonne nouvelle ! ! !


  Durant ma quête de bâtiments médiévaux, il m'arrive souvent de voir des constructions abandonnées. Savoir que cette beauté va retrouver sa jeunesse est un plaisir. Bravo messire.