Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 06:30

 

Département :  11 - AUDE

 

Le bourgPrimitive et puissante

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le village de Fabrezan se situe à 10km au Nord-Est de Lagrasse, à 35km à l'Ouest de Narbonne, à 15km au Sud-Est de Capendu et à 4km au Sud-Ouest de l'aérodrome de Lézignan-Corbières.

  Coordonnées du bourg :

43° 8′ 11″ N 2° 41′ 52″ E
 43.136389° 2.697778°

 

La tour 

     L'extérieur :

La malédiction

    Après avoir découvert l'église avec sa puissante tour, je pars en direction de la 2ème imposante tour de Fabrezan.

- Curieusement, le ciel se voile.
- Comme par enchantement mon lacet se défait.
- Comme par sorcellerie, l'autofocus de mon appareil photo se bloque.
--> Je ne peux hélas vous présenter que 2 images.

 

Analyse

       Au premier coup d'oeil, cette tour du 12ème siècle (?) peut paraître classique, sans mystère. Et pourtant je suis dans le doute :

1 - Les mâchicoulis (voir vocabulaire) n'ont pas la même nature de pierre que les murs. 

2 - La porte en partie basse n'est pas classique au Moyen Âge (car normalement située à plus de 3 mètres du sol).

3 - De plus, cette porte est surélevée d'un petit mètre par rapport au sol, ce qui est illogique.

4 - L'arc de décharge au dessus parait trop imposant pour une si petite porte.

5 - Pourquoi avoir construit une archère unique aussi basse ?

6 - ...

  La dimension impressionnante de cette tour la rend habitable, mais l'absence d'ouverture de lumière ne devait pas faciliter la vie de ses occupants.

Que de mystères !

 

     L'intérieur :

          Hélas, la tour est une propriété privée non visitable.

 

 

Histoire du château :

* En 1302, un château est mentionné.
* En 1951, la tour est inscrite aux Monuments Historiques.
* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la tour est libre et gratuite. La visite de l'intérieur est impossible. 

 

Elle trône fièrement au dessus des toits

 


 
  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 09/08/2013 21:26

"Recopieur de ruines" : voilà un joli nom ! plus agréable à ouïr et à lire qu'appareil photo... Je le garde dans un tiroir de ma mémoire, si vous le permettez (pour vous le resservir un jour)
Et en novembre, promis-juré, je n'oublierai point que point ne devrai vous "titiller" parce qu'il n'y aura pas assez d'images pour la ruine de... ?... omis son nom vous avez !... Comment la
reconnaîtrai-je ???

Le Chevalier Dauphinois 10/08/2013 08:31



  Mon vocabulaire est libre de droit... Donc heureux je suis que vous le consommiez.


 La ruine Ariégeoise sera facile à identifier, car je suis resté en bas de la colline non boisée. Conséquence, toutes les images sont prises :


  * Soit depuis le pied de cette raide et haute butte


  * Soit depuis une autre colline en face (facilement accessible par une route carrossable) avec un téléobjectif (et un recadrage photo).


--> Et puis, je l'écris dans ma prose que je ne suis point monté.... Donc, facilement reconnaissable sera cet article, mais patience il vous faudra. 



Anne la Dauphinoise 09/08/2013 13:07

Dame ! tant de malheurs qui se sont abattus sur les épaules de notre Chevalier !... Je compatis (bien que, ramenés sur 800 ans, cela ne fait qu'un malheur tous les 160 ans: en fait, vous avez eu de
la chance...)
Pour sûr que ce doit être "peinant" de voir partir ainsi ses "trésors". Point ne vous en veux, car bien je savais qu'il devait y avoir une "raison valable" pour ne point nous montrer tant de
photos...
Et puis, maintenant on est tranquille avec votre appareil de... 200 ans : il est pour ainsi dire tout neuf !

Le Chevalier Dauphinois 09/08/2013 19:16



  Mon jeune appareil de 200 ans n'est point seul. J'ai fait l'acquisition, il y a peu, de son petit frère (qui est dédié à mon autre passion).... Il peut aussi être utilisé pour les
châteaux en cas de panne du 1er et..... J'ai un Ipod (pour déguster Mozart ou Vivaldi en découvrant une ruine).  Cette merveille d'Apple dispose d'un petit appareil photo qui m'a rendu
quelques services lorsque je n'avais point pris mes APN.


  Armé de mes 3 redoutables "recopieurs de ruines", je ne manque plus un seul site castral depuis quelques années !


  Récemment, la seule chose qui m'a obligé à ne pas photographier une ruine (En Ariège il y a 2 ans), ce fut la condition physique. 800 ans et une armure m'ont contraint à ne point
monter la haute et raide pente d'une colline.... J'avoue que le minimalisme de la ruine ne m'a pas donné la volonté. Pourtant j'ai réalisé un article (passionnant évidemment) de
questionnement qui paraitra en novembre 2013.



Anne la Dauphinoise 08/08/2013 21:39

C'est drôle... Vous parlez d'un daguerréotype, et je vous en avais parlé dans un article déjà à cause d'un problème de photo...! (Trémoine-Raziguères) C'était à ce moment-là qu'il vous l'aurait
fallu !
Quoi qu'il en soit, je m'aperçois que dans ces 2 articles on a été "lésé" sur les images à cause de lui (... vraiment de lui ?...) que vous n'en ayez point eu ou que vous n'ayez eu que ça...
Vous en avez encore beaucoup, d'articles où vous "mettez tout sur le dos" de l'appareil photo ?...

Le Chevalier Dauphinois 09/08/2013 07:14



Il n'y a pas que l'appareil photo qui est la cause du manque d'image, il y a :


   * Mon dégât des eaux qui a noyé 2 cartons de diapos,


   * Une "tigresse" qui un jour s'est vengé sur mes caisses photos,


   * Le labo photos de la FNAC qui a  perdu ou mal développé certains inversibles,


   * Il y a Mohamed qui un jour est venu se servir dans mon appartement en forçant la porte.


*** Et parfois, en fin de vacances, il ne me restait plus de pellicule et seulement 3 images à prendre dans l'appareil.


  Durant mes 8 siècles, les diapositives collectées amoureusement ont eu une vie mouvementée. Et il est vrai qu'au début, je ne savais pas ce que j'allais faire de cette masse d'images, donc
je ne prenais que de rares photos d'un bâtiment "anodin".


.... Le web est arrivé et je peux enfin faire revivre mes images.


 



Anne la Dauphinoise 08/08/2013 15:52

F acile n'est point sur tel vestige proser...
A qui la faute ? Pas la vôtre, Chevalier !
B elzébuth ou quelque mauvaise fée
R i se sont de vous, et route ont semée
E n pagaille de maléfices : ciel voilé,
Z oom de l'appareil qui s'est enrayé,
A insi que lacet défait : trébuché
N ul doute avez... Est-ce bien la vérité ?...

A doncques, devrons-nous là nous contenter -
U ne fois n'est point coutume, faut l'avouer -
D e deux images de cette tour fortifiée...
E h bien, je le redis : n'est-ce point aisé...

L onguement pouvons-nous la contempler -
A lertés tous nos sens, bien éveillés -
N 'a t-elle que mystères à nous proposer :
G uère ne comprenons une archère creusée
U n tant trop bas; ouverture "esseulée";
E t portes qui ne semblent point être du passé;
D es pierres différentes pour la créneler;
O utre que n'avez de la tourelle parlé :
C elle-ci servit de guet, si haut perchée ?

N 'est-elle peu visible, mais... rien n'y pouvez !...
O r, quoi qu'il en soit de tout, nous avez
T rès bon moment fait passer là, avez
A insi ensoleillé jour bien "mouillé" !

Le Chevalier Dauphinois 08/08/2013 19:54



  Ce vieil appareil photo (un daguerréotype ) ayant plongé dans l'eau, ayant fait quelques chutes, ayant photographié tant de ruines en 5 siècles me montrait depuis
longtemps qu'il avait besoin d'une retraite bien méritée. Je pensais qu'il accepterait un an de plus... Mais comme trop souvent il défaillait, je me suis résolu à acheter une autre merveille qui
ne me quitte plus de puis... au moins 2 siècles.


  Ainsi, je n'ai plus d'excuse pour éviter de montrer des photos dans ce blog.


 



Bonail 24/12/2011 11:35

Bonjour,

C'est avec grand intérêt que j'ai lu la description de la tour de Fabrezan dont je suis originaire et où je passe Noël. Ce qui m'intrigue est le panneau à vendre -un peu délavé" mais qui d'après
mes renseignements date d'une dizaine d'années.
D'autre part, puisqu'elle est inscrite aux Monuments historiques, n'est-il pas possible de mettre en place un chantier de restoration? A qui doit-on s'adresser? Etes-vous historien? Habitez-vous la
région?
Je vous remercie pour votre temps et votre considération.

Je vous souhaite de très belles fêtes
Bien sincèrement
Mari

Le Chevalier Dauphinois 24/12/2011 13:08



  Que cela doit être formidable de passer Noël dans cette vieille cité Audoise. Comme mon Pseudo l'indique, j'habite le Dauphiné, ancienne province bien loin du Languedoc.


** Qui suis je ?...  Je ne suis pas historien, ni architecte, ni archéologue. Je ne suis qu'un passionné de marche-découverte appréciant les vieilles pierres et surtout les constructions
fortifiées d'avant 1492. Cette passion m'envahit tellement que j'ai voulu par ce blog la communiquer aux autres.


**  Je ne suis pas le plus à même pour vous renseigner sur les prêts possible pour la consolidation de Monuments Historiques. Il me semble que le site des MH apportent de nombreuses
réponses.


** Puis je me permettre ?


  Fabrezan étant si loin de chez moi, vous serait il possible de me faire parvenir des photos détaillées de cette tour, pour laquelle hélas, je n'ai que peu d'image.