Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 06:30

 

Département :  11 - AUDE

 

Le bourgHaute est cette tour... Mais est elle fortifiée ?

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le village de Fabrezan se situe à 35km à l'Ouest de Narbonne, à 10km au Nord-Est de Lagrasse et à 15km au Sud-Est de Capendu.

  Coordonnées :

43° 8′ 11″ N 2° 41′ 52″ E
 43.136389°  2.697778°

 

L'église 

     L'extérieur :

L'arrivée

    En découvrant au loin le petit bourg de Fabrezan, je distingue 2 imposantes tours survolant les toits. Sachant que je suis venu voir une église fortifiée et une tour, j'ai besoin de votre aide pour déterminer laquelle voir en premier :

Gauche ou droite ?

 

La découverte

Évidemment, vous êtes si perspicaces que vous m'avez tous dit :

"L'église est à gauche Chevalier !".

    Sur la rive gauche de l'Orbieu, les constructions de la ville s'entassent. L'église semble encastrée dans les maisons. En réalité, il y a quelques siècles, ces murs n'avaient pas de fenêtre puisqu'ils constituaient le rempart de la ville.

 

Analyse

     La haute tour ne ressemble pas à un classique clocher d'église. Elle est massive, borgne sur sa première partie. Au sommet, l'ouverture me surprend. Elle devait être divisée en deux par une colonette.

     Je commence à douter que cette tour ait pu servir de défense : Pas de crénelage ni mâchicoulis (voir vocabulaire).  L'espoir renaît quand je distingue des fentes sur la gauche, mais je suppose que ce sont des trous de lumière pour la tourelle d'angle escalier.

 

     L'intérieur :

          Hélas, l'église est fermée et la tour inaccessible.

 

Histoire de l'église :

   Je n'ai aucune information sérieuse sur l'histoire de cette église.

* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de l'église (dédiée à Saint Vincent) est libre et gratuite. La visite de l'intérieur des fortifications est impossible. 

Impossible d'entrer, la porte est trop haute !

 

Vers Menu
églises
fortifiées
de France
Cliquez pour revenir au menu des églises fortifiées   Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 11/12/2014 16:49

Après être allée me renseigner, effectivement point ne connaissais cette cathédrale... Il faut dire qu'elle surprend, vue de l'extérieur ! On s'attend à tout autre "décor" pour une façade de
cathédrale.
... Et, bien que je ne m'intéresse point à ce genre d'édifice, je reconnais que celui-ci est très particulier, avec des restes de plusieurs autres sites imbriqués dans son plan. (mais son intérieur
"utile" ne me sied point, vous vous en douterez)
... Et bien sûr, je connaissais saint Hugues pour l'avoir encontré moult de fois dans mes grimoires Dauphinois. Maintenant, je saurai où était "son toit", antan... qui se retrouve dans une partie
de cette cathédrale.

Le Chevalier Dauphinois 11/12/2014 19:09



* Cette cathédrale ne ressemble pas à celles de Reims, Chartres, Laon, Paris etc....


* C'est une construction "presque anodine" à l'extérieur.


* Evidemment, ses entrailles sont très religieuses.


* Cette construction sera dans mon blog car (partiellement) défensive elle est/fut.


* Heureux je suis d'avoir pu vous faire connaître cette curiosité Dauphinoise.


 


 



Anne la Dauphinoise 10/12/2014 13:58

En fait, voyant cette église encastrée dans les maisons, j'ai pensé de suite à une bastide, dans laquelle plusieurs fois l'église fit partie intégrante des remparts, quand elle n'était point sur la
place centrale.
... Et je me suis demandé, ici, qui fut construit en premier : l'église ou le rempart ? j'ai opté pour l'église, sinon, point n'aurait-on construit un moutier si près du rempart, s'il l'avait été
en second, non ? (il semble qu'il y ait très peu de place entre un côté de l'église et l'ancien rempart)
... Pour Cularo, bonne idée ce serait (moi qui ne connais point "la Capitale", et qui n'en ai point trop l'envie, en réalité; par mes grimoires, ou un article de vous : oui, mais de vif regard :
pas vraiment, mis à part les vieilles pierres que l'on peut y trouver encore).
... Quel moutier serait donc intégré dans un ancien rempart de la ville ? L'église St Laurent, puisque fortifiée elle fut ? ou plusieurs, peut-être ?

Le Chevalier Dauphinois 10/12/2014 18:48



* Diantre !.... Que lis je !


* Saint Laurent était hors les murs de Cularo et Gratianopolis.


* Saint Laurent fut fortifié certes (il ne reste presque rien des systèmes défensifs, mais je les montrerai quand même un peu... un jour....), mais l'église est sur l'autre rive
(coté droit).


* Alors que c'est la cathédrale avec son incroyable baptistère qui fut dans les remparts de l'ancienne cité de Grenoble (rive gauche).


* Le musée de l'archevêché (magnifique curiosité gratuite à visiter) montre, par des maquettes, l'évolution du site.


* En 2015, j'ai prévu d'autres départements (l'Isère n'étant plus la priorité en nombre d'articles)... Je ne sais point si ces 2 bâtiments Grenoblois seront dans mon blog prochainement.



Anne la Dauphinoise 09/12/2014 21:11

F abuleuse n'est point cette église, mais l'on sent fort
A spiration des gens du lieu - n'avaient point tort -
B eaucoup plus épier ennemis que mal leur faire,
R empart du bourg, et donc gens d'armes "laïcs de guerre",
E tant bonne protection et prime défense ici.
Z one de guet fut lot du moutier, m'est avis,
A vec clocher que l'on sait toujours élevé.
N e sais-je si est d'origine... Peut-être remanié ?

A ucun doute, par contre, qu'art roman n'a disparu :
U ne pureté de lignes et tant belles fenêtres vues !
D es puits de lumière servant de tir autrefois ?
E tait-ce site idéal, outrepassant les toits.

L 'on imagine que, finissant tour-escalier,
A ntan fut tourelle un peu plus haut érigée (?).
N e voulurent point, de la sorte, "toiser" le castel
G ens d'Eglise ? concorde n'étant point universelle -
U nion du sabre et du goupillon se faisant
E n bien des cas fort difficilement...
D u moins, sut le dernier dans moutiers transformés
O ctroyer refuge à ses ouailles en grand danger,
C omme ici, même si ne fut moult fortifié.

Le Chevalier Dauphinois 09/12/2014 22:57



* Raison vous avez au moins sur 2 points :


   1 - Sabre et goupillon se sont mariés en ce lieu.


   2 - Point fabuleuse est cette fortification d'église.


* Ce qui m'a intéressé, ce sont les maisons collées à l'église.


* Cela me fait penser à ces bourgs fortifiés dont un coté du bâtiment religieux formait un morceau du rempart.


* Cela se voyait aussi à Grenoble. Mais il fait regarder le plan ancien de Cularo pour comprendre.... Cela me donne un début d'article sur la "capitale" des Alpes.... Un jour peut être.