Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 06:30

 

Département :  11 - AUDE

 

Le bourgVoyez vous cette beauté au loin ?

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le village de Montjoi se situe à 40km au Nord-Est de Quillan (voir son château), à 45km au Sud-Sud-Est de Carcassonne et à quelques kilomètres à l'Est du château de Bouise.

   Coordonnées du bourg :

42° 59′ 37″ N 2° 28′ 59″ E
 42.993611°  2.483056°

 

Le château :  

     L'extérieur :

Pourquoi le choix de ce site ?

    Durant mes vacances dans l'Aude, par un jour de pluie, j'ai cherché à me distraire dans les musées et autres temples de la culture. Dans une bibliothèque, j'ai eu la chance de lire un ouvrage sur les châteaux Audois écrit par René Quehen. Dans ce livre, je découvre avec stupeur, qu'une ruine, dont j'ignorais l'existence, est décrite.

Profitant de l'éclaircie du lendemain, tel un Indiana Jones je saute sur la selle de mon incroyable destrier et en deux coups de sabot, je suis aux portes de la petite commune de Montjoi.

 

La découverte

    Au Sud-Est du petit bourg, une colline semble porter une vieille construction. Ne souhaitant faire inutilement de l'escalade, je consulte ma carte. Mon incroyable oeil d'aigle ne s'est point trompé, "beauté pour moi" il y a sur la butte rocheuse. Je sens déjà la pierre construite, les défenses imprenables, les murs épais.

    Mon imagination semble un peu trop fertile face à cet enchevêtrement stérile. Pourtant je crois voir un mur.

Le voyez vous aussi ?

 

     L'intérieur :        

Je suis dans la place

     Telle une sauterelle, je bondis sur l'herbe verte de la plate-forme castrale. Et là, je regarde partout.

 Je vois un mur magnifique. Puis plus loin une banquette (voir vocabulaire) ayant supporté une courtine (la voyez vous ?). Puis une autre banquette et une entaille pour recevoir une poutre, puis je vois ..heu...

Ne deviendrais je pas un peu fou ?

 

Situation idéale

     Même si les vestiges sont minimaux, même si les traces sont parfois plus imaginaires que réelles, il faut admettre que ce site est idéal pour la construction d'un château de surveillance des vallées.

 

 

Histoire du château :

* Au  12ème siècle (?), construction d'une petite fortification appartenant à la puissante famille de Termes (voir son château).
* En 1209, débute la terrible croisade des Albigeois.
* Vers 1210, l'armée royale de Simon de Montfort s'empare du château de Termes. Il semble que Montjoi se rende sans combattre.
* En 1232, un "Castrum de Monte Joie" appartient à Olivier de Termes.
* Au 13ème siècle, la famille de Mage possède (entre autre) le château de Montjoi.
* En 1414, le château appartient à la famille Voisins.
* En 1519, Jean de Voisin seigneur d'Arques doit donner le site de "Montjoyeux" à Philippe de Voisins.
* En 1650, construction d'une église dans le village bas. Le château ne semble plus cité.
* Au début du 21ème siècle, la découverte de la ruine est libre et gratuite. Le site n'est pas sécurisé et les pierres peuvent être glissantes. Grande attention vous devez avoir.

 

Quel magnifique panorame !

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 28/05/2013 21:35

M irable aventure nous est là contée :
O u temps jadis estoit preux Chevalier;
N oble et glorieuse estoit sa destinée :
T rover castels, tant beaux comme arruinés.
J our de gros temps fut propice por aller
O ultre armure protégier, grimoire cerchier
I ndiquant leu avesques ruines obliées.

A donc, tot esjoï, li Chevalier
U ne fois séant sur fidèle destrier,
D it le récit, pou ot* à chevauchier,
E t beauté sur colline put lors mirer.

L es vestiges estoient fort dissimulés;
A ssavoir : ci pan de mur, là trouée.
N 'en fallut-il mais plus au Chevalier :
G rand chastel crut deslors là nous mostrer...
U n heaume de sa teste bien trop tost osté
E st-il la cause ? soleil l'a aliéné ?...
D ame ! vois-je bien quelques restes empierrés :
O ncques n'y puis-je bâtisse vraiment déceler !
C ertes, point ne suis-je castellologue-née...
...

N e me moquerai-je plus... Promis, juré !
O ui, tant menus murs sont bien là "dressés";
T ot le reste, fiance en vos dire a été :
A insi... castel en rêve ai-je dessiné.

* = eut (p. simple avoir)

Le Chevalier Dauphinois 29/05/2013 08:16



Il est vrai que le chaud soleil


Du département de l'Aude


M'a fait écrire une ode


A la gloire d'une ruine en sommeil.


 


Ce blog n'est point là


Pour les trop connus châteaux.


Même si ces vestiges ne sont point les plus beaux


De notre minimale vision, il faut aller au delà.


 



philippe du Mans 28/05/2013 10:55

Oyez !!! preux chevalier !!!
je m'en vais à la questionette !!!
je pars cet été faire un tour à vélo dans les Vosges et le Jura, que me recommandes-tu comme chateau ?!!!
et ...si possible avec des princesse !!!!!
bon, je prépare mon baluchon !!! bye !!

Le Chevalier Dauphinois 29/05/2013 08:21



  Diantre !.... Voila une croisade bien difficile avec un destrier à pédales. Heureux j'aurais été de vous donner mon savoir, mais hélas, cette région est presque vierge de mes chevauchés.


  Je n'ai pas encore pris le temps de savourer les merveilles médiévales de ces 2 départements vallonnés. J'ai planifié cela en 2014 puis 2015. Ce n'est pourtant pas bien loin de mon
Dauphiné, mais le hasard en a décidé autrement.


  Peut être que wikipédia pourra répondre à vos
attentes.