Translation




 

 

 
 
French to English French to German French to Italian French to Spanish
French to Japanese French to Korean French to Russian French to Chinese (Simplified)
 

 

 
 

 

 

 

 

Ombre et lumière

5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 06:30

 

Département :  11 - AUDE

 

Le bourgLa grise ruine se cache au milieu des arbres d'hiver

    Situation :   (--> le voir sur une carte)

        Le village de Mas des Cours se situe à 12km au Sud-Est de Carcasonne.

  Coordonnées du bourg :

43° 7′ 50.16″ N 2° 25′ 27.12″ E
 43.1306°  2.4242°

 

Le château :  

     L'extérieur :

La recherche

     Dans cette région désertique où les collines sont plus nombreuses que les habitants , j'ai la truffe au vent pour sentir l'odeur des ruines.

    L'été avec ses denses feuillages n'est pas propice à la recherche de constructions oubliées des routes touristiques. C'est pour cela que dans les zones boisés avec d'anciens châteaux hors des sentiers de randonnées, je préfère l'hiver.

    C'est ainsi que début mars j'ai l'immense  plaisir de voir une ruine mystérieuse cherchant à se cacher dans la verdure.

 

La découverte

     Voila une ruine ruinée  , de plus peu décrite dans les livres et le web. J'avance donc lentement pour mieux la savourer. Bien que l'observant avec minutie, je ne comprends pas son architecture. J'ai donc recours à mon 007ème ami qui se nomme Bond (James pour les dames) pour me prêter son satellite.

    Je crois voir un rempart (flèche bleue) curieusement asymétrique (alors qu'il n'y a pas de contrainte sur le terrain). En arrière d'une cour, le château (flèche rouge) ne présente pas de tour flanque.

    Cette sensation aérienne est la même qu'au niveau du sol.

 

Analyse

     Les pierres sont de taille moyenne, correctement alignées mais avec des joints assez large. La haute façade ne comporte pas de système défensif comme un crénelage ou un mâchicoulis (voir vocabulaire). La faible épaisseur du mur me laisse à penser que ce n'est pas la courtine extérieure mais un mur séparateur d'intérieur... à moins que .

    Cette architecture me déconcerte. Le corbeau à l'extérieur signifierait qu'une poutre de plafond s'appuyait, mais alors :

Pourquoi y a t il ces imposantes structures carrées qui ne sont pas des tours escalier ?

 

     L'intérieur :

         La ruine est dans une propriété privée et n'est pas visitable.

 

 

Histoire du château :

* Au 12ème siècle, un château est construit (à vérifier).
* A la fin du 16ème siècle, durant les guerres de religion, voyant les troupes catholiques de Laviston, de nombreux protestants se réfugient dans le château. Le bâtiment ne résiste pas aux coups de canons. Ruine il deviendra pour l'éternité.
* Au début du 21ème siècle, la découverte de l'extérieur de la ruine est libre et gratuite. Le château étant dans une propriété privée, la visite de l'intérieur est interdite.

 

Un bijou médiéval dans un écrin de verdure !

  Cliquez pour revenir au menu des Châteaux du 11 Vers Menu châteaux de l'Aude

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Chevalier Dauphinois - dans Châteaux en Languedoc : 11 30 34
commenter cet article

commentaires

Anne la Dauphinoise 20/06/2012 14:01

Je voulais connaitre votre point de vue, ce que vous aviez déduit, face à cette ruine: pensez-vous que c'est le mur intérieur ou extérieur que vous nous montrez ? ou n'avez-vous pas pu "vous
départager" ?...

Le Chevalier Dauphinois 20/06/2012 17:51



  J'ai visité ce site il y a bien longtemps. N'ayant pas pris beaucoup de note et n'ayant pas fait de nombreuses photos, j'avoue ne point me souvenir de cette beauté.


   Même la vue satellite (http://chateau.over-blog.net/article-aude-mas-des-cours-position-chateau-sur-carte-65053066.html) n'a pas répondu à mes questions. De plus, cette ruine a du être dépouillée de ses
pierres pour reconstruire la ferme.


   Mais je pense que mes vues montrent l’extérieur de la partie habitable du château (ce qui contredit ponctuellement ma prose actuelle).



Prisci 20/06/2012 12:00

Merci pour ta réponse. C'est une bonne idée d'avoir publié cet article. Sans celui-ci, je n'aurai pas su que cette ruine existait et vu que je ne suis pas très loin, je pourrai peut-être l'admirée.

Le Chevalier Dauphinois 20/06/2012 13:45



  Youpiiii !.... L'une des missions de mon blog est de montrer des sites pour des promenades, des pique-niques etc...  La ruine sera un but en famille.


  Je cherche souvent des informations pour rendre l'article "agréable", mais si elles ne "viennent pas à moi" je les attendrai  un autre jour.



Prisci 19/06/2012 21:28

C'est bien dommage de ne pas en savoir plus sur cette ruine.

Le Chevalier Dauphinois 19/06/2012 23:25



  J'ai hésité pour publier cet article ne donnant que peu d'informations. Mais n'étant pas certain d'avoir prochainement plus de détails, j'ai préféré ne pas "censurer" cette ruine.



Esclarmonde 19/06/2012 21:21

En Ariège en avril dernier, je suis passée non loin de ce secteur qui semble truffé de vieux châteaux ! Il faut donc que j'y revienne (tous les prétextes sont bons pour visiter de nouveau ce
merveilleux coin de France) ! Bonne soirée
Esclarmonde

Le Chevalier Dauphinois 19/06/2012 23:28



  En Ariège, j'ai identifié 88 sites fortifiés, d'origine médiévale. Certains sont accessible facilement, mais d'autres sont cachés et il faut une carte IGN pour les découvrir. Un vrai jeu
de piste pour explorateur-amateur.



Anne la Dauphinoise 19/06/2012 19:24

M ystérieuse ruine est-elle, qui nous laisse rêveur:
A urait-on devant nous l'extérieur ? l'intérieur ?
S ur quoi se fier qui soit à notre oeil accrocheur ?

D 'autant que les détails s'entremêlent à foison:
E st donc le mur tant peu épais preuve de cloison ?
S outenait le corbeau une poutre de plafond ?

C omment alors expliquer la présence de tours ?
O n en perd nos repères ! Chevalier, au secours !
U ne petite aide pour enfin trouver les contours
R éels de ce château, et quel fut son parcours:
S ervit-il d'habitat ? de guet des alentours ?

Le Chevalier Dauphinois 20/06/2012 13:19



   Pour l'Aude, il existe de très nombreux livres montrant les châteaux "dits Cathares". Mais ces livres prosent toujours sur les mêmes ruines, les mêmes sites connues.


  Ce château semble avoir été oublié des historiens et des archéologues. Parfois, il est cité dans des textes sur les Templiers. Mais cette information est fausse, il y a confusion du nom.